La technique

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
La technique par Mind Map: La technique

1. Bernard Stiegler

1.1. Les Thèses de Stiegler

1.1.1. Mise en cause de la formalisation informatique et des décisions automatiques

1.1.1.1. Tendance à l'automatisation intégrale de la société

1.1.1.2. 50 % des emplois pourraient être occupés par des robots

1.1.1.2.1. Allocations universelles ou revenu contributif

1.1.2. Prolétaire d'un nouveau genre : ceux qui perde leur savoir au profit de machines

1.1.2.1. Importance d'acquérir des automatismes, savoir-faire qui se reposent sur une éducation (pas comme les animaux) et des différences culturelles

1.1.2.1.1. Evolution exosomatique

1.1.2.1.2. Evolution biologique

1.1.3. Couple automatisation/désautomatisation

1.1.3.1. Un artisan met en œuvre des automatismes qu'il a appris mais peut s'adapter et les modifier : désautomatisation

1.1.3.2. L'interprétation, la création sont des désautomatisations

1.1.3.2.1. L'avenir de l'Homme

1.1.3.2.2. L'avenir du travail

1.1.4. Concepts fondamentaux

1.1.4.1. Entropie

1.1.4.1.1. L'automatisation est un facteur d'entropie

1.1.4.1.2. Homogénéisation, perte de complexité, recherche de la facilité

1.1.4.1.3. La vie est contraire à l'entropie qui est l'appauvrissement de la vie

1.1.4.2. Néguentropie

1.1.4.2.1. Le temps gagné par l'automatisation doit être investi dans la désautomatisation

1.1.4.3. Néguanthropie

1.1.4.3.1. Equivalent anthropologique

1.1.4.3.2. Opposé du transhumanisme

1.1.4.4. Disruption

1.1.4.4.1. Tout nous échappe

1.1.4.4.2. Nous sommes serviteurs de la société

1.1.4.4.3. Nous devenons esclave

1.1.4.4.4. Rupture avec l'ancien système : automatisation

1.1.4.5. Technologie comme Pharmakon

1.1.4.5.1. Autant remède que poison

2. Jacques Ellul

2.1. La technique comme système

2.1.1. "Le système a ses propres lois de fonctionnement qui produisent un ensemble de conséquences que l'Homme ne peut se borner à enregistrer"

2.1.1.1. Caractéristiques du système technicien

2.1.1.1.1. Unitaire

2.1.1.1.2. Universaliste

2.1.1.1.3. Conformisation

2.1.1.1.4. Autonomie

2.1.1.1.5. Totalisation

2.1.1.2. Caractéristiques de l'évolution de la Technique

2.1.1.2.1. Auto-accroissement

2.1.1.2.2. Automatique

2.1.1.2.3. Causale mais sans finalité

2.1.2. Pas de collection d'objets, tout organisé

2.1.3. Personne ne maîtrise ses lois

2.1.4. Tissu complet remplaçant la nature

2.1.4.1. La technique devient notre milieu qui croît de manière autonome

2.1.4.2. Réseau d'interrelations dynamiques

2.1.4.2.1. Système devenu technicien par la globalisation

2.1.4.2.2. Cohérence des techniques

2.1.4.2.3. Organisation et coordination des objets, méthode,... de La Technique

2.1.4.3. Endogamie du système

3. André Leroi-Gourhan

3.1. Evolution de l'Homme

3.1.1. Ere quaternaire commence à l'apparition des anthropiens

3.1.2. Zinjanthrope (Il y a 1,5 million d'années) = premier anthropien connu

3.1.3. Pithécanthrope

3.1.4. Néanderthal

3.1.5. Cro-Magnon ou homo sapiens

3.1.6. Ere Anthropocène depuis la Révolution industrielle

3.2. L'Homme est devenu l'Homme par une série de libérations successives

3.2.1. Il a libéré ses mains en se dressant debout et peut donc les utiliser pour le travail

3.2.2. "L'humanisation commence par les pieds"

3.2.3. Il est devenu bidpède

3.2.4. S'est outillé

3.2.5. A acquis le langage

3.2.6. "La main libère la parole"

3.2.7. Le cerveau humain est la conséquence de l'adaptation locomotrice

3.2.8. On parle d'hypothèse évolutionniste, mécaniste, matérialiste

3.2.8.1. S'oppose à l'humanisme du 18ème S et à la Religion

3.3. Parallélisme du langage et de la technique

3.3.1. Originalité des deux compétences

3.3.2. Les territoires cérébraux qui commandes les mouvements de la langue et des mains sont contigus

3.3.3. Maîtrise du monde environnant

3.3.4. Arrachement à l'immédiateté du stimulus extérieur

3.4. Primauté de la locomotion

3.4.1. Contre l'image traditionnelle

3.4.2. La bipédie est à l'origine de l'intelligence

3.5. Précurseur de la technique comme anthropologiquement constituante (TAC)

3.5.1. Technique comme exsudation

3.5.1.1. Fausse impression que nos outils sont le fruit de nos capacités intellectuelles supérieures

3.5.1.2. L'origine de la technique est la bipédie

3.5.1.3. L'Homme ne s'est pas doté d'outils pour s'armer (dans un éclair de génie), son cerveau et son corps ont exsudé progressivement

3.5.1.4. L'Homme est un être exosomatique

3.5.2. Technique constitutive de l'Homme et constituant son monde

3.5.3. L'Homme est originairement outillé, prothétisé

3.5.4. C'est le rapport entre l'Homme et la technique qui crée l'Homme et la technique

3.6. Organisme social

3.6.1. Indépendant du corps biologique

3.6.2. Développement autonome de la technique

3.6.3. Technique = infrastructure matérielle du corps social

3.6.4. Distinguer 3 plans d'évolutions

3.6.4.1. Evolution naturelle

3.6.4.2. Evolution sociale

3.6.4.3. Evolution des techniques

3.6.4.3.1. Croissance exponentielle

3.6.4.3.2. Depuis toujours, les artisans sont au services des hommes "capitaux"

3.6.4.3.3. Extériorisation technique et symbolique

3.6.4.3.4. Risques écologiques et sociaux

4. Martin Heidegger

4.1. Conception de l'Homme

4.1.1. Mode d'existence

4.1.2. Pas comme un objet

4.1.2.1. L'Homme ek-siste car c'est un être pour qui il y va dans son être de son être même

4.1.2.2. Notre existence est ek-sistence

4.1.2.3. Notre être au monde est ek-statique

4.1.2.3.1. On est dans une posture de "pouvoir être" contrairement à un objet

4.1.3. l'Homme est ouvert au monde

4.1.3.1. Dasein : être là, conscience du monde

4.1.3.2. Ouvert pour ce qui vient à sa rencontre et ce qui le concerne

4.1.3.2.1. Prise de repère pendant l'enfance car on est un Dasein (être-au-monde)

4.1.3.2.2. Expérience temporelle = structure essentielle de notre existence = souci

4.1.3.3. Ce qui se donne dans l'ouverture au monde est déjà donné d'un certaine manière

4.2. L'Homme face à la technique

4.2.1. La Technique impose un nouveau rapport au monde : ce rapport est instauré par la Technique

4.2.1.1. La technique aveugle : l'omniprésence de celle-ci masque son essence

4.2.1.2. L'essence de la technique est cachée, mais n'est pas technique (l'essence étant un manière d'exister, ce qui régit)

4.2.1.2.1. Essence de la Technique = manière de se rapporter à l'être

4.2.1.2.2. Essence de l'Homme = Dasein, ouverture à l'être et au monde

4.2.1.2.3. La science ne réfléchit pas à l'essence de la science

4.2.1.3. Se libérer de la Technique

4.2.1.3.1. Ce qui nous rend libre est que nous puissions écouter le destin technicien qui arrive

4.2.1.3.2. Se libérer de quelque chose veut dire dévoiler certaines choses mais en voiler d'autres

4.2.1.3.3. Appréhender l'essence = appel libérateur

4.2.1.3.4. Le pouvoir de l'Art d'ouvrir sur le monde et de se renforcer en tant que Dasein

4.2.2. La mise en question du monde technique

5. Hannah Arendt

5.1. Eichmann, nazi : pas un monstre mais un fonctionnaire qui faisait son boulot (a organisé 400 000 morts

5.1.1. Banalité du mal

5.2. Livre le plus connu : Condition de l'Homme moderne

5.2.1. L'Homme n'est pas dans le même rapport au monde que l'animal ou la chose

5.2.1.1. L'Homme est conditionné, adapté à son monde de machines depuis qu'il les a inventées

5.2.1.2. Triptyque

5.2.1.2.1. Travail : Reproduction du cycle de vie, survivre (animal laborans : Consommation, instabilité, volatilité)

5.2.1.2.2. Œuvre : Production d'objets, monde d'artéfacts (homo faber : fabrication, durabilité, stabilité)

5.2.1.2.3. Action : Ce qui lie les humains par la parole (animal politique, social : interaction, communication, souvenir, mémoire)

5.2.1.2.4. Condition de l'Homme moderne

5.2.1.3. Aboutissement de l'émancipation humaine par rapport à la Terre

5.2.1.4. Séparation du savoir et de la pensée

5.2.1.4.1. Menace pour le sens qui devient pluriel (partageabilité du sens)

5.2.1.4.2. Réflexion contre l'irréflexion

5.2.2. Sa rencontre avec Heidegger

5.2.3. La temporalité

5.2.3.1. Technique = symptôme de notre temps

5.2.4. Penseuse politique

5.2.4.1. Anticipation des rêves posthumanistes, questions politiques

5.2.4.2. Sur l'automatisation

5.2.4.2.1. Paradoxe de souhaiter d'une société de travailleurs sans travail

5.2.4.2.2. Les travailleurs eux-mêmes deviennent automatisés et aliéné à la société pour subvenir à leurs besoins d'animal laborans

6. Hans Jonas

6.1. Impact de la Technique sur l'éthique

6.1.1. Les conséquences ne sont plus mesurables à long terme

6.1.1.1. Inenvisageable pour les éthiques traditionnelles

6.1.2. Ethique locale bouleversée par les conséquences de la technique

6.1.3. Défis que lance la Technique à l'éthique

6.1.3.1. Ambivalence des effets

6.1.3.1.1. S'oppose à la neutralité de la Technique

6.1.3.1.2. La Technique a des effets bons et mauvais

6.1.3.2. Fatalité d'une mise en œuvre

6.1.3.2.1. Une fois quelque chose inventé, il est mis en œuvre

6.1.3.3. Etendue dans le temps et dan l'espace

6.1.3.3.1. Dans le monde entier et pour les générations futures

6.1.3.4. Dépassement du point de vue anthropocentrique

6.1.3.5. Emergence d'une question métaphysique

6.1.3.5.1. Pourquoi l'humanité doit-elle exister?

6.2. Nouvelle responsabilité

6.2.1. On ne pilote plus la Technique

6.2.2. Notre pouvoir est devenu plus grand que notre savoir

6.2.3. Action devant être compatible avec la permanence d'une vie et pas destructeur => contre les conséquences immédiates

6.2.3.1. Si il y a un risque, il faut prendre des mesures immédiatement

6.2.3.1.1. Difficulté d'entreprendre les bonnes réformes rapidement avec une démocratie

6.2.3.1.2. Difficulté d'imposer des choses avec un libéralisme comme on le connait

6.2.3.2. Jonas est focalisé sur la catastrophe qui pourrait advenir

6.2.3.3. Principe de responsabilité demande une précaution maximale face à tout risque

6.2.4. Possibilité que le pire advienne => tout faire pour qu'il n'advienne pas pour les générations futures

7. Posthumanisme/ transhumanisme

7.1. Idolâtrie de la Technique

7.1.1. Mouvement lancé par de grandes entreprises d'Internet et de la donnée

7.1.2. Eric Drexler : les engins de la création

7.1.2.1. Manipuler les atome un à un

7.1.2.1.1. La nature est un ingénieur

7.1.2.1.2. L'ingénieur imite la nature

7.1.2.1.3. Si la nature peut le faire , l'Homme aussi et en mieux

7.1.3. Rapport NBIC

7.1.3.1. Le transhumanisme va permettre l'utilisation des sciences à l'avantage de l'humain

7.1.3.2. Chemins nouveaux et plus directs dans beaucoup de domaines

7.1.3.3. Nouvelle ségrégation non plus seulement sociale et symbolique mais également matérielle car les corps seront différents

7.1.4. Militantisme de Google et des GAFA

7.1.4.1. Parrainage des nouvelles technologies

7.1.4.2. Humanité toujours plus connectée

7.1.4.3. Leur profit vs notre bien

7.1.4.4. Coloniser la vie par le marché

7.1.4.5. Qui contrôlera ce qu'ils font de l'Homme?

7.2. Amélioration de l'Homme par la Technique

7.2.1. Abolir les frontières de notre finitude

7.2.1.1. Régénération illimitée

7.2.1.2. Téléchargement de la conscience

7.2.2. Béquilles technologiques

7.2.2.1. Utérus artificiel

7.2.2.2. Hybridation de nos membres

7.3. Vision de l'humanité

7.3.1. Homme libre et conscient

7.3.1.1. Pas libre car toute la société devra être repensée, tous devront s'y plier

7.3.2. Autonome

7.3.3. Décidant sel des modification à apporter à son corps

7.3.3.1. Homme augmenté, amélioré

7.3.3.2. Troisième type de religion : l'Homme-dieu

7.3.4. Homme = terrain de jeu pour les expérimentation pour être en perpétuelle évolution => aucun scrupules

7.3.4.1. Tentative de revisiter la définition entière de l'être humain

8. Karl Marx

8.1. Projet d'une société future

8.2. Analyse du capitalisme

8.2.1. Le mystère de la marchandise

8.2.1.1. Société se base sur 2 abstractions

8.2.1.1.1. Pouvoir échanger

8.2.1.1.2. Pouvoir calculer la valeur d'échange

8.2.2. Le travail humain

8.2.2.1. L'Homme travaille pour vivre

8.2.2.1.1. Le travail appartient fondamentalement à la vie

8.2.2.1.2. Naturalisme antinaturaliste

8.2.2.2. Distinction avec les animaux

8.2.2.2.1. Intentionnalité du travail (vs instinct)

8.2.2.2.2. Représentation mentale du travail

8.2.2.2.3. Il transforme sa propre nature = subjectivation

8.2.2.2.4. Demande des moyens de travail

8.2.2.2.5. Dialectique entre l'H et la nature

8.2.2.3. Le travail dans l'économie

8.2.2.3.1. Division du travail

8.2.2.3.2. Assujettissement de l'H par le travail et la technique

8.2.2.3.3. Rupture : vente de la force de travail

8.2.2.3.4. Aliénation de la vie par l'économie