Les relations sociales au sein de l'entreprise

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Les relations sociales au sein de l'entreprise par Mind Map: Les relations sociales au sein de l'entreprise

1. La hiérarchie au sein de l'entreprise

1.1. L'activité productive des entreprises est planifiée, elle fait travailler les différents acteurs dans un cadre hiérarchique et non par la régulation d'initiatives autonomes. On peut de fait dresser un organigramme desdites entreprises.

1.1.1. Dans les petites entreprises

1.1.1.1. L'organisation est simple, le rôle des différents acteurs est faiblement différencié. Les rapports sociaux sont déterminés par la proximité entre les individus.

1.1.2. Dans les grandes entreprises

1.1.2.1. Les actionnaires, ils sont les propriétaires des entreprises

1.1.2.1.1. Ce sont des personnes physiques ou morales

1.1.2.2. Les salariés, ce sont les autres acteurs de l'entreprise

1.1.2.2.1. Les managers ou dirigeants

1.1.2.2.2. La masse des autres salariés

1.1.2.3. Définition : Un salarié est un individu qui travaille pour quelqu'un et touche un salaire. Il est lié à son patron par un contrat de travail et ils ont un lien de subordination.

1.2. Définition : La hiérarchie est une structure du pouvoir telle que chacun des éléments est subordonné au suivant.

2. L'organisation sociale dans l'entreprise

2.1. Dans les petites entreprises

2.1.1. L'organisation est simple, les différents rôles sont faiblement différenciés. Le propriétaire-manager participe et est impliqué dans la production.

2.1.1.1. Grâce à une plus grande proximité entre les individus, la cohésion et la gestion d'éventuels tensions et conflits au sein de l'entreprise se fait le plus souvent de façon informelle.

2.2. Dans les grandes entreprises

2.2.1. Plus la taille de l'entreprise s'accroît, plus son organisation se complexifie. Une plus forte différenciation des différents rôles engendre l'émergence de sous-groupes.

2.2.1.1. Les grands entreprises ont recours à différents moyens de faire travailler les acteurs ensemble en limitant les tensions et conflits tels que les syndicats ou les IRP.

2.2.1.2. Définition : Un syndicat est une association dont le rôle est de défendre les intérêts professionnels communs de ses membres (salariés, patrons, etc.)

3. La coopération

3.1. Définition : La coopération est le fait d'impliquer les individus appartenant à l'entreprise de façon à ce qu'ils agissent conjointement et intègrent totalement ses objectifs.

3.2. On essaie de créer un esprit d'entreprise. Plusieurs déterminants afin de tirer le meilleur des individus appartenant à l'entreprise :

3.2.1. économique (salaires, primes, ...)

3.2.2. avantages sociaux (formation d'un collectif de travail valorisant, ...)

3.2.3. psychologique (reconnaissances, félicitations orales, ...)

3.2.4. contraintes (sanction, avertissement, ...)

3.2.5. intérêt (intéresser l'employé, ...)

3.2.6. adhésion (faire adhérer l'employé au projet, qu'il se sente impliqué dans la vie de l'entreprise)

4. Les conflits au sein de l'entreprise

4.1. Les différents types de conflits :

4.1.1. Collectif

4.1.2. Individuel

4.1.3. Offensif

4.1.4. Défensif

4.2. Définition : Un conflit est un blocage des mécanismes de décisions au sein d'une entreprise. Les décisions concernent les rémunérations, conditions de travail, reconnaissance, ...

4.3. Les différentes formes de conflits :

4.3.1. Grèves

4.3.1.1. Il peut s'agir de :

4.3.1.1.1. Débrayage

4.3.1.1.2. Grève

4.3.1.1.3. Grève perlée

4.3.1.1.4. Grève du zèle

4.3.2. Pétitions

4.3.3. Manifestations

4.4. Les moyens de résolution des conflits sont :

4.4.1. La domination

4.4.2. Le compromis

4.4.3. L'intégration