Analyse du texte "Des cannibales et des coches" de Montaigne

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Analyse du texte "Des cannibales et des coches" de Montaigne par Mind Map: Analyse du texte "Des cannibales et des coches" de Montaigne

1. ce que je vois

1.1. Le texte est découpé en paragraphes numérotés. Ce découpage n'est pas celui de l'auteur mais de l'éditeur qui souhaite nous faciliter la travail. Le texte est ponctué par des vers.

1.2. L'auteur parle de fruits sauvages vigoureux et vivants. On peut s'imaginer plusieurs couleurs et plusieurs formes.

1.3. Je vois de petites cultures agricoles en plein milieu d'une forêt à l'allure exotique

1.4. Je vois une prairie jonchée de fleurs sauvages

1.5. Je vois des champs à perte de vue dans lesquels passent des machines agricoles

2. ce que j'entends

2.1. Le mot barbare revient très souvent car c'est la notion étudiée par ce texte

2.2. Il parle aussi du chant des oiseaux qui est plus beau que l'Art

2.3. Le bruit modulé par les criquets par une lourde journée d'été

2.4. Le bruit de la pluie

2.5. Un bruit tropical

3. ce qui me surprend

3.1. Le mot Barbare revient très souvent. En effet, c'est le sujet principale de cet extrait

3.2. Montaigne ne pense pas comme les hommes de son époque. Par ses opinions, il est considéré comme un avant-gardiste. Il remet en cause les fondements de sa société et ce racisme omniprésent dans cette-dernière.

3.3. Montaigne a beaucoup d'admiration pour les auteurs antiques comme Platon et Virgile.

3.4. Le point de vue défendu par Montaigne est très intéressant. En effet, l'Homme depuis toujours observe la nature et apprend de celle-ci. Il s'est inspiré d'elle pour la plupart de ces inventions. Et il se trompe s'il croit qu'il pourra dépasser sa perfection.

3.5. l

3.5.1. Le fait que les fruits étaient déjà "abâtardies" à l'époque de Montaigne

4. ce qui me touche

4.1. La prise de position de Montaigne m'interpelle car c'est une pensée humaniste qui met l'Homme au centre de ses préoccupations.

4.2. De plus, il assume que l'Homme ne pourra jamais accéder à la perfection et à la pureté de Mère Nature. Et ça c'est une révolution en soi.

4.3. Montaigne se révolte contre les normes et les valeurs imposés par sa société.

4.4. Je ressens de l'indignation et de la compréhension

4.5. Je partage le sentiment d'indignation qu'a dut ressentir Montaigne car jusqu'à nos jours, plusieurs cultures sont critiquées sans que l'on cherche à les comprendre-> Il y a encore une part de vanité de la part de beaucoup de pays d'Europe

4.6. Le fait que Montaigne critique le mode de vie Européen à son époque alors que la liberté n'était pas un concept respecté par tous m'impressionne-->Il remet en cause une part de sa culture et apprend des autres peuples

5. ce que je comprends

5.1. Montaigne souhaite à travers ce texte changer la mentalité des gens. En effet, les peuples nouveaux découverts ne sont pas barbare ou sauvage car pour nous tous ce qui ne suit pas nos coutumes, nos usages et nos idées est considéré comme un barbare.

5.2. Et pour appuyer sa pensée, il utilise la beauté et la perfection de Mère Nature jamais égalée par nos sociétés.

5.2.1. Les fruits sauvages sont meilleurs que les fruits abâtardis par l'homme

5.2.2. Le chant des oiseaux est meilleur que nos chansons

5.2.3. Nous ne parvenons pas à reproduire le nid des moineaux et la toile d'araignée

5.2.4. Montaigne parle de la pureté de la nature

5.3. Il critique l'arrogance des sociétés européennes qui croient détenir la religion parfaite, le gouvernement parfait, l’usage parfait et incomparable pour toutes choses. Il souhaite que les peuples européens s'ouvrent à d'autres cultures et qu'ils apprennent de ces-dernières car elles sont la plus proche de la perfection de la Nature.

5.3.1. Montaigne est anti conformiste

5.3.2. il travaille sur l'esprit des lecteurs refaçonné par le jugement de la société pour les rendre plus aptes a accepter la différence

5.3.3. Il les libère de tout jugement

5.4. Les textes qui nous sont proposés comparent nos consommations et celles des nouveaux peuples découverts. Ils remettent ainsi en cause notre mode de vie tout en promouvant celui traité de "sauvage", qui est en réalité le mode de vie naturel