Processus, flux et acteurs de la mondialisations du café

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Processus, flux et acteurs de la mondialisations du café par Mind Map: Processus, flux et acteurs de la mondialisations du café

1. Quels sont les acteurs dans le processus de mondialisation du café ?

1.1. On observe deux chaînes d’acteurs possibles en fonction de l’objectif de production qu’il soit de faire du commerce de masse ou alors un commerce équitable

1.1.1. 1-Producteurs: produisent la matière première, ici en cultivant le café

1.1.1.1. Familiaux: une production plus soucieuse de l’environnement, moins polluante, plus éco-responsable, durable

1.1.1.2. Industriels: une production rapide et importante qui a souvent recours à l’utilisation de produits phytosanitaires et qui utilise la mécanisation

1.1.2. 2-Coopératives

1.1.2.1. Dépendantes de Grands groupes, grandes entreprises

1.1.2.2. Qui travaillent avec des organisations pour le commerce équitables ex: Max Havelaar, Fairtrade,...

1.1.3. 3-Transporteurs maritimes et terrestres (routiers, ferrés) + Pôles d’échanges multimodale

1.1.3.1. Ex: Cma Cgm, Sncf

1.1.3.2. Transports de + en + imposants avec des possibilités de transporter de + en + de marchandises ex: porte-conteneurs, vraquiers.

1.1.4. 4- FTN pour la transformation et la distribution du produit final en incluant la publicité ex: Netslé, Philip Morris, Starbucks

1.1.5. 5-Consommateurs: leur demande va influencé la production ex: la Chine qui s’est mise à consommer du café.

1.2. Mais on peut aussi distinguer d’autres acteurs plus en rapport à la commercialisation, aux échanges, et aux flux

1.2.1. Les Etats

1.2.2. Les Organisations Internationales ex: Organisation Mondiale du Café (OIC), ONU, OMC

1.2.3. Les grandes Bourses mondiales qui fixent les prix ex: Chicago

2. Quels sont les différentes étapes du processus de mondialisation du café ?

2.1. Production : cultiver + récolter

2.2. 1er nettoyage : Du dépulpage à la mise en sacs

2.3. Importation/Exportation

2.4. 2ème nettoyage : transformation du produit

2.5. Transport

2.6. Publicité

2.7. Distribution : grandes surfaces, commerces de proximité

2.8. Vente au consommateur

3. Le café un produit mondialisé

3.1. Qu’est qu’un produit mondialisé ?

3.1.1. Un produit mondialisé est un produit élaboré dont les étapes de fabrication, d’assemblage, d’acheminement, de distribution et de consommation reflètent l’intégration des acteurs économiques mondiaux et révèlent la complexité des liens économiques qui unissent différentes parties du monde. C’est un produit qui fait l’objet d’une distribution massive sur les marchés du monde.

3.2. Zones de production et zones de consommation

3.2.1. Production dans les zones tropicales et équatoriales.

3.2.2. Economiquement parlant il s’agit de zones plutôt pauvres ou en développement. Ex: Mexique, Ethiopie, Brésil..

3.2.3. Consommation dans la zone des Nords Ex: Etats-Unis et l’’Union Européenne consomment à elles Seules 90 % de la ressource café.

4. Le café, des éléments historiques et informmatifs

4.1. Le café est une plante originaire d'Afrique de l'Est cultivée dans la péninsule arabique, d'où le nom d'« arabica » Une nouvelle variété apparaît également sur le marché, appelée « robusta ».

4.2. Traditions, cultures par rapport au café et la façon de le préparer: café italien, café américain,...

4.3. Se répends aux xviie et xviiie siècles pendant la 1ère mondialisation

4.4. La production actuelle est de 8,5 millions de tonnes par an

5. Le café un produit menacé

5.1. D’un point de vue éthique

5.1.1. Le processus de production du café est inégalitaire, les salaires reversés divergent de manière plutôt importante

5.1.2. Pour répondre à ce problème, des organisations ont développé un commerce plus respectueux des personnes et de la Terre, le commerce équitable

5.2. D’un point de vue environnemental

5.2.1. Le réchauffement climatique entraîne une difficulté croissante pour cultiver la plante puisqu’il faut des conditions de température et d’humidité très particulière

5.2.1.1. Ce problème mène donc à la raréfaction du produit et donc à l’augmentation du prix

5.2.1.2. Ce produit dont les rendements ne sont plus si intéressants va être délaissé par les agriculteurs qui vont se tourner vers des plantations plus rentables voire illégales (coca, pavot).