Antigone Jean ANOUILH

carte mentale sur l’œuvre de Jean ANOUILH : Antigone

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Antigone Jean ANOUILH par Mind Map: Antigone Jean ANOUILH

1. Présentation de l’œuvre :

1.1. Genre : Tragédie Moderne

1.2. Siècle : XXéme siècle

1.3. Date d'écriture : 1942

1.4. Date de la première représentation : 1944

1.5. Époque de l'action : Antiquité Grecque

1.6. Lieu de l'action : Palais de Thèbes dans la cité de Thèbes ( Grèce )

1.7. Composition : pas d'acte, pas de scène

1.8. Type de texte : Argumentatif

2. Personnages présent dans l’œuvre

2.1. Antigone

2.2. Créon

2.3. Le Chœur

2.4. Le garde

2.5. Hémon

2.6. La nourrice

2.7. Le messager

2.8. Ismène

2.9. Les autres gardes

3. THÉÂTRE

4. Il y a 3 grand thème dans cette œuvre : la solitude ; le bonheur de l'enfance et l'absurde

4.1. LA SOLITUDE : Dès le prologue, on nous annonce que Antigone va se " dresser seule en face du monde, seule en face de Créon " (p.9). Antigone veut enterrer son frère mais le roi Créon ne veut pas et la menace. Mais Antigone veut le faire absolument et demande de l'aide mais seul son fiancé Hémon la comprend mais Antigone le rejette " Sors tout de suite sans rien dire " (p.44). Ce dernier est lui aussi confronté à la solitude que son père lui impose " On est tout seul Hémon. Le monde est nu. " (p.105). Antigone, elle-même, veut agir seule sans comprendre les autres " Je ne veux pas comprendre. C'est bon pour vous. Moi, je suis là pour autre chose que pour comprendre. Je suis là pour dire non et mourir. " Elle meurt donc seule ( ce qui montre la solitude )

4.2. LE BONHEUR DE L'ENFANCE : Dans le début de l’œuvre, Ismène parle du bonheur à Antigone " Ton bonheur est là devant toi et tu n'as qu'a le prendre " (p.29); puis c'est au tour de Hémon " C'est plein de bonheur une dispute " (p.38). Antigone veut rester jeune et semble heureuse que lorsqu'elle se replonge dans ses souvenirs d’enfance avec Ismène " Une fois, je t'ai attaché à un arbre et j'ai coupé tes cheveux, beaux cheveux. " (p.22) ou encore avec sa Nourrice. Donc le thème du bonheur qui est omniprésent dans cette tragédie, peut donc apparaître comme paradoxal.

4.3. L'ABSURDE : La philosophie de l'absurde ( XIXème ) consiste à prendre conscience que la vie est absurde car elle n'a pas d'autre raison d'être celle qu'on lui donne en voulant vivre. L'Antigone d'Anouilh a conscience de cette absurdité, ce qui la conduit à l'action et à la révolte, sans illusion mais sans renoncement. Elle accepte son destin en toute lucidité mais si elle reconnaît tragiquement qu'elle ne " sait plus pourquoi elle meurt "(p.116). L'absurde réside ici dans le fait qu'elle semble ne pas avoir le choix comme si la fatalité lui imposait son comportement; seulement, ce choix est assumé en tant que tel par Antigone par le biais de son désir absolu. La liberté d'Antigone qui réside dans la mort reste sa seule certitude dans l'absurde.