BASE DU TOURISME

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
BASE DU TOURISME par Mind Map: BASE DU TOURISME

1. Economie

1.1. économie politique

1.1.1. = science qui analyse les besoins illimités, les demandes de la société contre des services souvent limités

1.2. politique économique

1.2.1. = focus sur l'Etat, les décisions qui vont influencer l'économie d'un pays

1.3. besoins

1.3.1. primaires

1.3.2. sociaux

1.3.3. luxe

1.4. services

1.4.1. avec les besoins créent la demande

2. Approches scientifiques

2.1. Hunziker et Krapf

2.1.1. ''l'ensemble des rapports et phénomènes résultant sur le voyage, le séjour des personnes quand leur lieu de séjour ne sont ni domicile ni lieu de travail''

2.2. Kaspar

2.2.1. ''tourisme est un secteur économique influencé par plusieurs environnements ''

2.2.1.1. env. économique : le taux de change (+/-)

2.2.1.2. env. social/culturel : ENV -> TOURISME festival (pas fait pour le tourisme mais en amène alors créé des offres touristiques pour le lieu) (+) musée (maintenir la mémoire mais amène des touristes) (+) TOURISME -> ENV Venise (tourisme de masse met en péril la culture locale) (-)

2.2.1.3. env. technologique : musées interactifs (+) tourisme d'affaire (e-conférences, n'utilisent plus les hôtels) (-)

2.2.1.4. env. écologique : (-) transports, hébergement (chauffage), utilisation, transfo du sol pour construire (+) parcs nationaux construis pour préserver la faune et la flore et on fait payer ceux qui veulent voir pour pouvoir s'en occuper (+/-) changement climatique, dépend de la région, si région qui vit du tourisme d'hiver et que y'a plus de neige, c'est la merde mais s'il fait plus chaud l'été en Suède, y'aura plus de touristes (-) les catastrophes naturelles dues au réchauffement

2.2.1.5. env. politique : (-) guerres, tourismes de masses donc règles plus strictes, l'âge de la retraite qui avance alors plus le temps d'aller lézarder (+) stabilité et sécurité politique, changement de politique

2.3. Prof. Peter Keller

2.3.1. d'autres dimensions du tourisme

2.3.1.1. philosophie

2.3.1.2. religion

2.3.1.3. médecine

2.3.1.4. géographie/écologie

2.3.1.5. droit/économie

3. THE DEFINITION

3.1. « Le tourisme comprend les activités déployées par les personnes au cours de leurs voyages et séjours dans des lieux situés en dehors de leur environnement habituel pour une période consécutive qui ne dépasse pas une année, et le motif principal de la visite est non lié à l’emploi par une entité résidente dans le lieu visité. »

4. Conditions pour être un touriste

4.1. déplacement et nuitée du lieu de résidence

4.2. durée de - de 12 mois

4.3. une raison loisirs ou famille

5. Autres voyageurs

5.1. migrants

5.2. frontaliers

5.3. représentant diplomatiques et consulaires

5.4. armée

5.5. réfugiés, nomades

5.6. personnes qui se déplacent pour étude ou travail

6. Formes du tourisme

6.1. tourisme interne

6.2. tourisme émetteur (outgoing)

6.3. tourisme récepteur (incoming)

6.4. tourisme intérieur

6.4.1. = tourisme interne + tourisme récepteur

6.5. tourisme national

6.5.1. = tourisme interne + tourisme émetteur

6.6. tourisme international

6.6.1. = tourisme émetteur + tourisme récepteur

7. Durée du voyage ≠ Durée du séjour

7.1. Durée de voyage = mesure utilisée par le pays émetteur ou lieu d'émission

7.2. Durée de séjour = mesure utilisée du pdv du pays récepteur ou lieu de réception

8. En Suisse, 14 régions touristiques, 4 zones d'analyse et stations touristiques

8.1. REGIONS : Jura, Neuchâtel et une partie du Jura bernois = une région Fribourg, Genève, Vaud, Grisons, Tessin, etc. 1 canton = 1 région

8.2. ZONES : montagnes, lacs, villes, autres

8.3. STATIONS : station alpine en suisse

9. Modes de transports

10. Hébergements privés ou collectifs

11. Naissance du tourisme de 1800 à 1950 en Suisse

11.1. 1800-1900

11.1.1. ELEMENTS - Le tourisme s’industrialise - Palaces, transports (premier train de montagne fin 19ème s. en Valais), casinos, stations balnéaires - Premiers clubs alpins (dans les années 1800, plus de succès en été car la montagne en hiver c’est dangereux, il fait froid, ‘rien à faire’) - Saisonnalité inversée !  à la mer en hiver et à la montagne en été - Voyages organisés - Guides touristiques - Retombées économiques encore faibles

11.1.2. INFLUENCES - Accessible à une petite frange de la population, initialement l’aristocratie puis la bourgeoisie (notamment britanniques) - Personnalités : Thomas Cook, César Ritz (premier à avoir créé une chaine d’hôtels haut-de-gamme)

11.2. 1900-1950

11.2.1. ELEMENTS - Saisonnalité actuelle !  à la mer en été et à la montagne en hiver - Elargissement de l’offre balnéaire - Apparition du ski et des stations de montagne (avant la montagne faisait peur, donc pas ou peu de touristes en hivers) - Le tourisme se popularise - Développement du tourisme interne

11.2.2. INFLUENCES - Crise économique - Guerres mondiales - Développement des transports - !!! Introduction des congés payés !!!

12. Explosion de 1950 à nos jours

12.1. Ex nihilo (top Nendaz, Then 2000)

12.2. hébergement moins coûteux (camping)

12.3. Raccourcissement des séjours

12.4. Tourisme d'affaires

12.5. 4 S (Sea, Sex, Sun, Sand) -> club med

13. Démocratisation du tourisme

13.1. La croissance économique

13.1.1. Trentes Glorieuses, hausse du pouvoir d'achat, nouveaux pays émergents (Asie du Sud-Est) pour le tourisme d'affaire

13.2. Les facteurs sociaux

13.2.1. temps libre, congés payés, allongement durée de vie

13.3. L'urbanisation croissante

13.3.1. donne envie de se barrer de la ville, augmentation des résidences secondaires en campagne, montagne, littoral

13.4. Les facteurs technologiques

13.4.1. révolution de transports avec l'avion pas cher

14. Statistiques touristiques

14.1. instrument qui permet d'informer sur plusieurs points ; retracer l'évolution sur un plan quantitatif et qualitatif

14.2. utiles lors de planification, prise de décision sur des mesures ou sur des prévisions

14.3. chaque pays possède un organisme officiel de stat, tout le monde y a accès

14.4. utilisation touristique

14.4.1. niveau entreprise

14.4.1.1. ''bench marking''

14.4.1.2. saisonniers

14.4.1.3. base de décision pour gestion personnel, achats, investissements

14.4.1.4. preuve de l'importance du tourisme pour soutien de projet, permis de construire

14.4.2. niveau localité

14.4.2.1. évolution sur l'état, la structure et la demande sur les hôtels et autres hébergements

14.4.2.2. base de calcul pour les taxes de séjour, d'hébergement..

14.4.2.3. preuve du poids économique culturel et social auprès des politiques

14.4.2.4. coordinations des installations touristiques et publiques locales (transport, installation sportive..)

14.4.2.5. indication pour répartition d'investissement pour une commune

14.4.3. niveau cantonal, régional et national

14.4.3.1. observation conjoncture

14.4.3.2. balance des paiements (apport de devises)

14.4.3.3. marketing

14.4.3.4. travaux scientifiques

14.4.3.5. octroi de subventions ou de crédits

14.4.3.6. collaboration internationale

15. Méthodes de mesures des flux touristiques

15.1. Elements et flux

15.1.1. Elements quantitatifs : nbr de visiteurs

15.1.2. Elements qualitatifs : nationalité, âge

15.1.3. Flux physique : arrivées, nuitées

15.1.3.1. pour calculer ca

15.1.3.1.1. '' border check'' = contrôle douanier à l'entrée et à la sortie du pays, l'organisme national de tourisme coopère avec les douanes pour obtenir ces renseignements

15.1.4. Flux monétaires : recettes, dépenses, valeurs ajoutées