Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
HTA par Mind Map: HTA

1. objectifs de la prise en charge

1.1. ????

1.1.1. Réduction attendue de la morbimortalité cardiovasculaire en cas de traitement efficace AVC : − 35 à 40 %. Infarctus du myocarde : − 20 à 25 %. Insuffisance cardiaque : − 50 %.

1.1.2. Objectifs LDL-C <1.9 g/L

1.1.3. Objectif LDL - C <1.3 g/L

1.1.4. Objectifs LDL-C < 1.9 g/L

1.1.5. Stratégie non médicamenteuseGLa

1.1.6. 1/Évaluation biologique initiale Créatininémie, bandelette urinaire (protéinurie, hématurie), kaliémie, glycémie, bilan lipidique et ECG de repos

1.1.7. recherche d'une cause de HTA secondaire

1.1.8. Elle intègre la recherche des facteurs de risque cardiovasculaire, d'une atteinte des organes cible et de complications cardiovasculaires antérieures

1.1.9. Recherche des facteurs de risque cardiovasculaires : *Homme > 50 ans ; femme > 60 ans

1.1.10. Antécédents familiaux d'accident cardiovasculaire précoce : (IDM) ou mort subite avant 55 ans chez un parent de 1er degré de sexe masculin, ou 65 ans chez un parent de 1er degré de sexe féminin, ou AVC avant 45 ans.

1.1.11. Tabagisme actuel ou arrêté depuis moins de 3 ans, diabète, HDL-cholestérol ≤ 0,40 g/l (1 mmol/l), LDL-cholestérol ≥ 1,60 g/l (4,1 mmol/l). Dans certains consensus, l'obésité abdominale, l'insuffisance rénale, la sédentarité et la consommation excessive d'alcool sont prises en compte.

1.1.12. Risque faible : pendant 6 à 12 mois règles hygiènodiététiques et réévaluation tous les 3-6 mois

1.1.13. Risque élevé : TTT médicamenteux d'emblée + règles hygiénodiététique + prise en charge des autres FDR et révaluation à 1 mois

1.1.14. Réduction attendue de la morbimortalité cardiovasculaire en cas de traitement efficace AVC : − 35 à 40 %. Infarctus du myocarde : − 20 à 25 %. Insuffisance cardiaque : − 50 %.

2. Stratégie non médicamenteuse vise une réduction du poids avec pour objectif (IMC = poids (kg) / taille (m)2) < 25 kg/m2 ou, à défaut, une baisse de 10 % du poids initial, une diminution de la consommation d'alcool (25 ml/jour pour H, 15 ml/jour pour F et H de petits poids), une réduction des apports de chlorure de sodium à 6 g par jour au maximum, et une limitation de la consommation de lipides saturés alimentaires (régime alimentaire riche en légumes, fruits, céréales et pauvre en graisses animales

3. facteurs de risque

3.1. facteurs de risques modifiables

3.1.1. diabète

3.1.2. carence en potassuim

3.1.3. tabac

3.1.4. alcool

3.1.5. alimentation desequilibrée( excés de sel)

3.1.6. hypercholesterolemie

3.1.7. surpoids/obesité

3.1.8. sedentarité

3.2. facteurs de risques non modifiables

3.2.1. sexe masculin

3.2.2. ATCD familiaux

3.2.3. maladie rénale chronique

3.2.4. naissance prématuré/faible poids à la naissance

3.2.5. vieillissement

3.2.6. stress psychosocial

3.2.7. apnée de sommeil

4. paramètres cliniques :évocateurs

4.1. maux de tête permanents ou culminants le matin au réveil

4.2. vertige

4.3. troubles de la vue

4.4. palpitations cardiaques

4.5. saignements de nez

4.6. complications chez hypertendues si pas traités

5. traitement

5.1. bétabloquant et diurétique thiazidique association médicamenteuse: bétabloquant et diurétique thiazidique *diurétique thiazidique et IEC (ou diurétique thiazidique et ARA-II) * bétabloquant et inhibiteur calcique de type dihydropiridine * inhibiteur calcique et IEC (ou inhibiteur calcique et ARA-II) inhibiteur calcique et diurétique thiazidique. -les diurétiques thiazidiques, qui favorisent l’élimination de l’eau et du sel par les reins -les inhibiteurs calciques, qui favorisent la vasodilatation en bloquant l’entrée de calcium dans les cellules musculaires des artères les inhibiteurs de l’enzyme de conversion (IEC) et les inhibiteurs des récepteurs de l’angiotensine II (ARA2), qui contrent à différents niveaux le système rénine-angiotensine, une cascade de régulation locale de la pression artérielle et de l’équilibre en eau et en sodium les bêtabloquants, qui diminuent la fréquence cardiaque les antihypertenseurs d’action centrale, qui régulent la tension artérielle au niveau cérébral TTT Réduction attendue de la morbimortalité cardiovasculaire en cas de traitement efficace AVC : − 35 à 40 %. Infarctus du myocarde : − 20 à 25 %. Insuffisance cardiaque : − 50 %. Objectifs LDL-C <1.9 g/L Objectif LDL - C <1.3 g/L Objectifs LDL-C < 1.9 g/L Stratégie non médicamenteuseGLa

5.1.1. ttt

5.2. prise en charge globale