La politique

carte mentale sur la politique et le travail philo

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
La politique par Mind Map: La politique

1. Société/Etat

1.1. Peut-on concevoir une société sans Etat? L'homme est-il fait pour vivre en société? La violence existe-elle en société?

1.1.1. Aristote, Les politiques

1.1.1.1. La cité est la parfaite forme que doit prendre tout groupement humain car elle permet l'autosuffisance.

1.1.1.1.1. Adam Smith, La Richesse des Nations

1.1.1.1.2. Spinoza, Traité Politique

1.1.1.2. Un fait de nature

1.1.1.2.1. Un homme qui va à l'encontre de sa tendance naturelle est "soit une bête, soit un dieu"

1.1.1.3. Un individu ne peut être indépendant et fait partie d'un ensemble

1.1.1.3.1. Exemple du film into the wild

1.1.2. Hobbes, Le Léviathan

1.1.2.1. Artifice humain indispensable

1.1.2.1.1. L'homme est un être naturellement violent qui a besoin d'être museler

1.1.2.2. Etat de nature= état amoral de guerre de tous contre tous

1.1.2.2.1. Contrat social (je renonce à ma liberté contre la sécurité)

1.1.3. Rousseau, Discours sur l'origine et le fondement des inégalités parmi les hommes

1.1.3.1. L'Homme à l’état de nature est doux lorsqu'il est loin des autres

1.1.3.2. Le premier acte d'appropriation a consisté en un vol et les inégalités sociales se sont transmises de génération en génération sans justification. C'est le droit à la propriété qui rend l'homme mauvais

1.1.3.2.1. Le contrat social qui nous lie à l'Etat est au désavantage du plus grand nombre

1.1.3.2.2. L'Etat garantit les privilèges des puissants et échoue à protéger les plus faibles

1.1.3.3. La culture et la civilisation sont à l'origine des passions négatives (jalousie, honte, vanité...) = estime publique et inégalités

1.1.4. Marx, Manifeste du parti communiste

1.1.4.1. Matérialisme économique

1.1.4.2. nature agonistique des rapports sociaux

1.1.4.2.1. Scène d'un épisode de Chernobyl, Craig Maizin, 2019

1.1.4.2.2. Les lois du marché ne sont pas naturelles et doivent pouvoir être modifiées au profit des classes exploitées

1.1.5. Les dérives de l'Etat

1.1.5.1. L'anarchisme: A-Narké

1.1.5.1.1. refus d'une autorité

1.1.5.1.2. prône une société idéale fonctionnant sans le contrôle oppressif de l'Etat

1.1.5.2. Le communisme

1.1.5.2.1. Marx prône la suppression de l'Etat comme moyen d'oppression de la classe dominante

2. Travail/Technique

2.1. Pourquoi travaille-t-on?

2.1.1. Gagner sa vie

2.1.2. participer à l'économie globale

2.1.2.1. Welfare State

2.1.2.1.1. Etat disciplinaire qui intervient dans l'économie et dans le social pour le bien-être de la population

2.1.2.2. Capitalisme

2.1.2.2.1. division du travail

2.1.2.2.2. Hannah Arendt, La crise de la Culture= critique de la pensée hégémonique

2.1.2.2.3. Hannah Arendt, Condition de l'Homme Moderne

2.1.3. Transformer la matière afin de produire des moyens de survie

2.2. Le travail est-il compatible avec le bonheur?

2.2.1. Tripalium= instrument de torture

2.2.2. Le travail n'est pas libre puisqu'il est soucis à la nécessité

2.2.3. Le chômeur est dénigré, malheureux puisque le travail est reflète le mérite du travailleur. Il est la condition de survie des individus

2.2.3.1. Saint Paul, 2e lettre aux Thessaloniciens

2.2.3.2. Or, les politiciens n'ont même pas besoin d'être compétent pour obtenir un salaire, il leur suffit de produire des discours convaincants

2.2.3.2.1. Bertrand Russel, Eloge de l'oisiveté

2.2.3.3. Le travail comme annihilation de l'individu. Soumission à une discipline collective

2.2.3.3.1. Le travail est bon pour le maintient de l'ordre: il sert à canaliser les individus et étouffer leurs capacités individuelles de prise de conscience et de révolte.

2.2.3.3.2. Assujettissement des individus à des normes, des lois, des valeurs

2.2.4. Happiness management

2.2.4.1. augmenter la productivité de 12%

2.2.5. Il est le moyen d'exister socialement, de participer à quelque chose. Il est donc une fin et non un moyen

2.2.5.1. Bullshit jobs, David Graeber et le brown out

2.2.5.1.1. On ne parvient pas à justifier l'existence de son travail, on se sent inutile et malheureux