Reinforce career guidance experience for entrepreneurs using a mobile app

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Reinforce career guidance experience for entrepreneurs using a mobile app par Mind Map: Reinforce career guidance experience for entrepreneurs using a mobile app

1. Entrepreneurs

1.1. 1. Qui sont les entrepreneurs

1.1.1. Démographie SOURCE : https://www.economie.gouv.fr/entreprises/qui-sont-createurs-dentreprise-en-france

1.1.1.1. Âge

1.1.1.1.1. Âge moyen de 38 ans

1.1.1.1.2. Les 30-39 ans sont sur-représentés (35,4%)

1.1.1.2. Sexe

1.1.1.2.1. 70% d'hommes

1.1.1.2.2. 30% de femmes

1.1.1.3. Géographie

1.1.1.3.1. Principale région : Ile de France, suivi par région Auvergne-Rhône Alpes et PACA

1.1.1.4. Situation socio-professionnelle

1.1.1.4.1. La majorité sont déjà en activité (salariés ou déjà chefs d'entreprise)

1.1.1.4.2. 40% de chômeurs

1.1.1.4.3. Les étudiants et retraités ne représentent que 10%

1.1.2. Principaux secteurs d'activité SOURCE : https://fr-statista-com.ezp.em-lyon.com/statistiques/558622/nombre-autoentreprises-creees-secteur-france/

1.1.3. Tendances

1.1.3.1. 591 000 créations d'entreprise en 2017 (+7% par rapport à 2016)

1.1.3.1.1. Pourquoi se lancer en tant qu'entrepreneur, quelles sont leurs motivations ? SOURCE : https://www.l-expert-comptable.com/a/532069-les-motivations-qui-amenent-creer-sa-boite.html

1.1.3.2. Contexte juridique favorable avec le statut d'auto-entrepreneur

1.1.3.3. Multiplication des plateformes de micro-jobbing/freelancing

1.1.3.4. Climat d'affaire favorable (croissance française de +2%)

1.2. 2. Psychologie des entrepreneurs

1.2.1. Quel est l'état d'esprit actuel des entrepreneurs français ? SOURCE : https://fr-statista-com.ezp.em-lyon.com/statistiques/552606/etat-esprit-entrepreneurs-france-par-secteur/

1.2.1.1. Positifs

1.2.1.1.1. Confiance (55%-72%)

1.2.1.1.2. Optimisme (35%-52%)

1.2.1.2. Négatifs

1.2.1.2.1. Inquiétude (21%-32%)

1.2.1.2.2. Méfiance (18%-23%)

1.2.1.2.3. Attentisme (2%-19%)

1.3. 3. Typologies d'entrepreneurs SOURCE : https://www.persee.fr/doc/ecoru_0013-0559_1991_num_206_1_4231

1.3.1. Entrepreneur PIC (Pérennité - Indépendance - Croissance)

1.3.1.1. Zone de confort : Industries peu turbulentes, fortement accessibles, peu complexes.

1.3.1.2. Risque : Dépendance aux clients

1.3.1.3. Attitude : Paternalisme

1.3.2. Entrepreneur CAP (Croissance forte - Autonomie - peu de pérennité)

1.3.2.1. Zone de confort : Activités en croissance

1.3.2.2. Risque : Goût irraisonné pour le risque

1.3.2.3. Attitude : Opportunisme, leadership basé sur l'engagement organisationnel

2. Application mobile

2.1. 1. Promotion / Visibilité

2.1.1. Référencement, SEO SOURCE : https://www.webmarketing-conseil.fr/comment-promouvoir-application-mobile/

2.1.1.1. Quel est le canal le plus pertinent ? Comment cibler spécifiquement les entrepreneurs avec des mots clés ?

2.1.2. Social media

2.1.2.1. Quels social media sont les plus efficaces pour toucher une grande partie d'entrepreneurs ?

2.1.2.1.1. Linkedin (réseau pro), Facebook (grande audience)

2.1.3. Système d'exploitation de l'app ? SOURCE : https://gs.statcounter.com/os-market-share/mobile-tablet/france

2.1.3.1. iOS (30%) -> très intéressant

2.1.3.2. Android (70%) -> très intéressant

2.1.3.3. Windows (~0%)) -> peu intéressant

2.2. 2. Experience utilisateur SOURCE : http://userexperienceproject.blogspot.com/2007/04/user-experience-wheel.html

2.2.1. UI

2.2.1.1. Identité visuelle claire

2.2.1.2. Design graphique de l'interface

2.2.1.3. Charte éditoriale claire et cohérente

2.2.2. UX

2.2.2.1. Contenus utiles

2.2.2.2. Architecture simple et légère

2.2.2.3. Interactions homme-machine ergonomique

2.2.2.4. Conception / Prototypage

2.2.2.4.1. Faire appel à un freelance ?

2.2.2.4.2. Trouver des templates d'app mobile

2.2.2.4.3. Coder l'app

2.2.2.5. Satisfaction client

2.2.2.5.1. Trouver un échantillon d'utilisateurs pour tester une version beta, faire des tests utilisateurs fréquents

2.2.2.5.2. Utilisation d'une IA pour traiter et analyser les données d'engagement et de satisfaction des utilisateurs

3. Plan de carrière

3.1. 1. Salariat

3.1.1. Contraintes

3.1.1.1. Manque d'autonomie

3.1.1.2. Progression bridée par l'organisation

3.1.1.3. Désalignement d'intérêt entre les dirigeants et les salariés

3.1.2. Avantages

3.1.2.1. Sécurité de l'emploi

3.1.2.2. Couverture sociale

3.2. 2. Avant l'entrepreneuriat

3.2.1. Reprise d'activité

3.2.1.1. Quelle procédure ? Quel cadre légal ? Faire appel à un cabinet de fusion-acquisition (transmission-cession) ?

3.2.2. Du salariat à l'entrepreneuriat

3.2.2.1. Quel statut juridique choisir ? Quels sont les avantages liés à chacun de ces statuts ?

3.3. 3. Après l'entrepreneuriat

3.3.1. Cessation et vente d'activité

3.3.1.1. Comment vendre ? A qui vendre ?

3.3.2. Dépot de bilan

3.3.2.1. Gestion administrative du dépot de bilan ?

3.3.2.2. Accompagnement psychologique suite à l'échec ?

3.3.3. Reconversion professionnelle

3.3.3.1. Quelles opportunités ?

3.3.3.1.1. Salariat dans une entreprise du même secteur (voire même chez un ancien concurrent)

3.3.3.1.2. Aide aux entrepreneurs grâce au retour d'expérience sur l'échec entrepreneurial : les fonds de Venture Capital sont très friands des anciens entrepreneurs, qu'ils aient réussis ou échouer

4. Travailleur indépendant / Freelance

4.1. 1. Offre : Qui sont les freelances

4.1.1. Données SOURCE : https://blog.malt.fr/etude-malt-le-freelancing-en-france-en-2019/

4.1.1.1. Secteurs clés

4.1.1.1.1. Développement informatique

4.1.1.1.2. Création multimédia

4.1.1.1.3. Rédaction/traduction

4.1.1.1.4. Services aux entreprises

4.1.1.2. Démographie

4.1.1.2.1. Données

4.1.1.2.2. Principaux bassins d'emplois

4.1.2. Motivations SOURCE : étude sur le marché du freelancing que j'ai réalisé pour emlyon junior conseil

4.1.2.1. Epanouissement

4.1.2.1.1. En travaillant à son propre compte, et donc en étant son propre patron, celui-ci choisit à sa guise où, quand et comment il souhaite travailler. L’indépendance, la flexibilité et l’autonomie sont les principaux changements observés par les travailleurs devenus indépendants.

4.1.2.2. Rémunération

4.1.2.2.1. Être freelance est un bon moyen pour augmenter ses revenus, le freelance choisissant lui-même son taux journalier moyen (TJM). La grande majorité des indépendants interrogés ont constaté une augmentation de leurs revenus depuis le début de leur activité par rapport à leurs anciens salaires.

4.1.2.3. Plan de carrière

4.1.2.3.1. Le freelancing est l’opportunité pour un travailleur de se concentrer sur un aspect en particulier de son métier. Ainsi un développeur peut monter en compétence dans un domaine où la demande est forte en faisant le choix de se spécialiser sur une technologie ou un langage.

4.1.3. Comment trouvent-ils des missions ? SOURCE : https://www.xerfi.com/presentationetude/Les-plateformes-de-freelances-et-de-jobbing_9SAE63

4.1.3.1. Par recommandation (55%)

4.1.3.1.1. Nécessité d'avoir un réseau personnel et professionnel étoffé

4.1.3.2. En démarchant directement les prospects/clients (52%)

4.1.3.3. Plateformes de freelancing (51%)

4.1.3.3.1. Le travailleur bénéficie de l’exposition et du réseau offert par entre entreprises et travailleurs spécialisés.

4.1.3.4. Par bouche à oreille (49%)

4.2. 2. Demande : Besoin en freelances des entreprises

4.2.1. Données SOURCE: https://www.xerfi.com/presentationetude/Les-plateformes-de-freelances-et-de-jobbing_9SAE63

4.2.1.1. 35% des entreprises font appel à des freelance

4.2.1.2. Augmentation de +16% des budgets IT des entreprises entre 2015 et 2017, à un rythme moyen d'environ +5% par an

4.2.1.3. 47,4% des entreprises en France engagent régulièrement des freelances pour des missions de court-terme

4.2.2. Motivations SOURCE : https://blog.malt.fr/etude-malt-le-freelancing-en-france-en-2019/

4.2.2.1. Flexibilité (73%)

4.2.2.1.1. Le freelancing est une solution à la rigidité du marché du travail en France

4.2.2.2. Rareté de l'expertise (69%)

4.2.2.3. Rapidité du matching (59%)

4.2.2.4. Coût moins élevé (49%)

4.3. 3. Autres acteurs, les tiers de confiance

4.3.1. Plateformes de freelancing

4.3.1.1. Proposition de valeur : Mise en relation entre les freelances et les entreprises en contrepartie d'une commission

4.3.1.1.1. Limites de l'offre : Commission élevée, manque d'accompagnement sur-mesure

4.3.1.2. Acteurs : Malt, freelanceinfo, Crèmedelacrème, codeur.com, 404works, Twago, Espace Freelance, Little Big Connection, etc.

4.3.2. Agences de portage salarial

4.3.2.1. Proposition de valeur : Forme d’emploi à mi-chemin entre entrepreneur et salarié, qui permet de développer aux indépendants de développer leur activité tout en conservant la couverture sociale d’un salarié classique.

4.3.2.1.1. Limites de l'offre : Manque de visibilité de cette solution, peu d'entreprises connaissent cette alternative, donc il y'a moins de missions disponibles

4.3.2.2. Acteurs : Links, ITG, ABC Portage, AD Missions, Ventoris

5. QUESTION FINALE

5.1. Comment répondre aux doutes et craintes des entrepreneurs à travers une app qui centraliserait des ressources et des conseils clés, tout en prenant en compte leurs diversités de parcours, de profils et d'ambitions personnelles ?