réflexion sur un design web : partire d'une source visuel

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
réflexion sur un design web : partire d'une source visuel par Mind Map: réflexion sur un design web : partire d'une source visuel

1. une méthode

1.1. Aprés réfléxion et lecture d'une série d'article sur le web je vous présente une méthode à priori simple

1.2. Je donnerais les résultats et les pas à pas de cette approche

1.3. Un recyclage par une retraduction et une analyse d'un visuel de départ

2. Premiére étape : l'inspiration

2.1. Récolter la matiére premiére de la création

2.2. Nos environnement visuel sont riches

2.3. Dans notre quotidien des images, des publicité accrochent l'oeil et retiennent notre attention

2.4. C'est une démarche active, elle nécéssite de prendre des notes, de faires des shémas, des collages

2.5. Il s'agit de capitaliser des visuels, a ce stade il ne s'agit pas de faire un tri.

2.6. Un grand principe concernand la créativité : ne jamais envisager ce qui possible ou non. Rester seulement sensible et réceptif

3. Deuxiéme étape : travailler la matiére premiére

3.1. des images

3.2. il va falloir les décomposer, comme on le ferais d'un oeuvre d'art

3.3. pour en extraire

3.3.1. les couleurs

3.3.1.1. l'attrait esthetique du visuel est constitué par l'assemblage des différentes couleurs

3.3.1.2. la variété chromatique et les interactions entre elles définissent une identité propre de l'assemblage

3.3.1.3. a ce stade il peut être intéressant de travailler avec des outils numériques

3.3.1.3.1. en scannant des photos ou images

3.3.1.3.2. en utilisant les pipettes dans un logiciel graphique pour en extraire les valeurs

3.3.1.4. le résultat de cette étape doit être un nuancier de 4 à 5 teintes représentatives de l'image

3.3.1.4.1. les dégradés de ce nuanciers pourront être utilisé comme variation sur le théme

3.3.1.4.2. le nuancier peut évoluer sur les tonnalité utilisées

3.3.2. les masses

3.3.2.1. Avoir les couleurs ne suffit pas

3.3.2.2. En effet si on regarde le nuancier obtenu précédemment, avec une surface identique, le résultat de la combinaison des couleurs est différent de l'effet obtenu

3.3.2.3. Il faut donc établir les présences relatives des couleurs pour déterminer l'harmonie chromatique de l'ensemble. Pour cela effectuer un traitement de l'image en simplifiant le nombre de couleurs. > a définir, en applicant un filtre

3.3.3. les dynamiques

3.3.3.1. l'architecture de l'image

3.3.3.1.1. une dynamique : les ligne et le mouvement général

3.3.3.1.2. Un trajet de l'oeil

3.4. au fil de cette analyse on obtient des caractéristiques

3.5. Celles ci seront utiles pour travailler sur le design

4. 3éme étape : élaborer le résultat

4.1. aprés avoir obtenu les composantes suivantes

4.1.1. Harmonie chromatique

4.1.1.1. Nuancier

4.1.1.2. proportion des couleurs

4.1.2. architecture

4.2. Il devient nécéssaire de les confronter à d'autres contraintes

4.3. Celle ci vont prendre en compte l'objectif du support et les destinataires de l'objet visuel

4.4. La mise à plat de ces contraintes se feras sous une forme graphique ( un broullion numérique ) dans lequel s'intégrerons les contenus graphiques et les contenus textes

4.5. Ce brouillons pourras s'élaborer sous forme d'une grille, reproduisant l'équilibre visuel de l'ensemble

4.6. La typographies pourras y prendre place, elle devient un élément important et modifieras considérablement le résultats

4.7. L'utilisation de la typographie permet de conserver la constance de l'harmonie chromatique désirée

4.8. Dans cette étape vont aussi être introduits des objets pourvant aussi influencer l'esthétique d'ensemble et la dynamique