Prothèse totale de hanche (PTH) par : Paul Barbey, Valérian Marie, Victor Hervieu, Thomas-Brieuc ...

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Prothèse totale de hanche (PTH) par : Paul Barbey, Valérian Marie, Victor Hervieu, Thomas-Brieuc Raimond et Noé Maillard par Mind Map: Prothèse totale de hanche (PTH) par : Paul Barbey, Valérian Marie, Victor Hervieu, Thomas-Brieuc Raimond et Noé Maillard

1. Diagnostics différentiel

2. Facteurs risques après l'opération

2.1. Infection du site opératoire

2.2. Formation et migration d'un caillot sanguin

2.2.1. Ossifications autour de la prothèse

2.2.2. Phlébite

2.2.3. Embolie pulmonaire

2.3. La luxation ou le déplacement des éléments de la prothèse

3. Maladie

3.1. Symptomatologie

3.1.1. Douleur

3.1.1.1. Mécanique

3.1.1.2. Localisé

3.1.1.2.1. Pli de l'aine

3.1.1.2.2. Région fessière

3.1.1.2.3. Région trochantérienne

3.1.2. Raideur

3.1.3. Arthrose

3.1.3.1. Coxarthrose

3.1.3.1.1. Atteinte du cartilage

3.1.3.1.2. Douleur de hanche

3.1.3.1.3. Boiterie à la marche

3.2. Physiopathologie

3.2.1. Arthrose

3.2.1.1. Coxarthrores

3.2.1.1.1. Hyperpression au pôle supérieur de l'articulation

3.2.1.1.2. Défaut intrinsèque de la vie cartilagineuse

3.2.2. Les traumatismes articulaires

3.2.2.1. Fractures

3.3. Histoire naturelle

3.3.1. Problèmes communs

3.3.1.1. La coxarthrose primaire et secondaire (dysplasie ou post-traumatique)

3.3.1.2. Fracture du col fémoral (chez les plus de 80ans)

3.3.1.3. L'ostéonécrose de la tête du fémur

3.3.1.4. Polyarthrite rhumatoïde

4. Savoir fondamentaux

4.1. Anatomie

4.1.1. Ostéologie

4.1.1.1. Fémur

4.1.1.1.1. Tête fémorale

4.1.1.1.2. Grand trochanter

4.1.1.1.3. Petit trochanter

4.1.1.1.4. Col du fémur

4.1.2. Arthrologie

4.1.2.1. Coxo-fémorale

4.1.2.1.1. Ilio-fémoral

4.1.2.1.2. Pubo-fémoral

4.1.2.1.3. Ischio-fémoral

4.1.2.1.4. Ligament rond

4.1.2.1.5. Capsule articulaire

4.1.3. Musculaire

4.1.3.1. Fléchissuers

4.1.3.1.1. Ilio-psoas

4.1.3.1.2. Droit antérieur (Quadriceps)

4.1.3.1.3. Sartorius

4.1.3.1.4. TFL

4.1.3.1.5. Pectiné

4.1.3.2. Extenseurs

4.1.3.2.1. Grand fessier

4.1.3.3. Adducteurs

4.1.3.3.1. Long

4.1.3.3.2. Court

4.1.3.3.3. Grand

4.1.3.3.4. Gracile

4.1.3.3.5. Sartorius

4.1.3.3.6. Pectiné

4.1.3.4. Ischio-jambiers

4.1.3.4.1. Biceps fémoral

4.1.3.4.2. Semi tendineux

4.1.3.4.3. Semi membraneux

4.1.3.5. Abducteurs

4.1.3.5.1. Moyen fessier

4.1.3.5.2. Petit fessier

4.1.3.5.3. Pelvi-trochantériens

4.1.3.6. Rotateur médiaux

4.1.3.6.1. TFL

4.1.3.6.2. Petit fessier

4.1.3.7. Rotateurs latéraux

4.1.3.7.1. Pelvi-trochantériens

4.1.3.7.2. Psoas iliaque

4.1.3.7.3. Grand fessier

4.1.3.7.4. Moyen fessier

4.1.3.7.5. Adducteurs

4.2. Physiologie

4.2.1. *

4.2.2. Mécanisme inflammatoire

4.2.3. Physiologie à l'effort

4.2.4. Mécanisme de cicatrisation

4.2.4.1. point de suture

4.2.4.1.1. s'enlève vers le 15ème jours

4.3. Branche cutané sensitive de l'articulation de hanche

4.4. Neurologie

4.4.1. Nerf sciatique

4.4.1.1. Nerf obturateur

4.4.1.1.1. Obturateur externe

4.4.1.1.2. Gracile

4.4.1.1.3. Long, court et grand adducteur

4.4.1.2. Nerf carré fémoral

4.4.1.3. Nerf piriforme

4.4.2. Nerf fémoral

4.4.2.1. Sartorius

4.4.2.2. Quadriceps (4 faisceaux)

4.4.2.3. Pectiné

4.4.2.4. Long adducteur

4.4.2.5. Ilio-Psoas

4.5. Biomécanique

4.5.1. Coxo-fémroal

4.5.1.1. Racine du membre inférieur

4.5.1.1.1. Articulation portante

4.5.1.1.2. Articulation stable++

4.5.1.1.3. Articulation mobile

4.5.1.2. Congruente

4.5.1.2.1. Stabilité

4.5.1.3. Profonde

4.5.1.3.1. Protection

4.5.1.3.2. Inpalpable

5. Profil

5.1. Facteurs favorisants

5.1.1. Activité physique

5.1.2. Alimentation

5.2. Facteurs défavorisant

5.2.1. La surcharge pondérale

5.2.2. Les maladies

5.2.2.1. Microcristallines

5.2.2.2. Métaboliques

5.2.3. Sédentarité

6. Devenir

6.1. Objectifs de soins

6.1.1. 3 à 5 jours

6.1.1.1. Objectifs : - Réapprendre la marche - Solliciter les muscles - Mobilisation - Prise de conscience de la contraction Les moyens : - Utilisation de barres parallèles pour le début de l’appui - Mobilisation passive et activo-assistée - Pas encore de renforcement contre résistance - On effectue des "contracté relâché" des différents muscles afin d’avoir une conscience de la contraction

6.1.2. 5 à 10 jours

6.1.2.1. Objectifs : - Récupération amplitudes fonctionnelles - Renforcement musculaire - Augmentation de la mise en charge, mise en charge partielle - Réduction œdème Les moyens : - Mobilisation active des MI afin de récupérer les amplitudes fonctionnelles - Le renforcement musculaire commence contre résistance progressive, on vise l’endurance dans un premier temps. - En fonction des douleurs et du patient on commence a marcher en dehors des barres parallèles avec changements d’accessoire à la marche. - Glaçage, massage circulatoire

6.1.3. 10 à 15 jours

6.1.3.1. Objectifs : - Appui total si autorisé - Amplitudes articulaires se rapprochant au maximum des amplitudes fonctionnelles - Renforcement musculaire - Anticiper déficit pour retour à domicile et donner les clés Les moyens : - Commencement de l’appui totale avec déambulateur ou cadre de marche assez haut pour éviter l’appui du membre sup sur le cadre. - Un effort important sur l’anté-rétroversion du bassin - Renforcement musculaire avec résistance plus importante, on commence le travail musculaire en chaine - De plus on pourra commencer la montée et la descente de petite marche, afin de favoriser le retour à domicile.

6.1.4. Après l'hospitalisation

6.1.4.1. Objectif : Conserver et perfectionner l’autonomie fonctionnelle Retrouver un schéma de marche sain Optimal loading (prévenir la récidive et les chutes) Retrouver une bonne proprioception Les moyens : Commencer le travail en appui monopodal Continuer le travail de montée/descente d’escalier Renforcement en chaîne (ex : vélo, stepper) Exercice de marche avec de moins en moins d’aide et de plus en plus de contrainte (ex : obstacles)

6.2. Bilans

6.2.1. Articulaire

6.2.1.1. Goniométrie

6.2.1.1.1. Hanche

6.2.1.1.2. Genou

6.2.2. Musculaire

6.2.2.1. Testing

6.2.2.1.1. Loge ant de cuisse

6.2.2.1.2. Loge med de cuisse

6.2.2.1.3. Loge post de cuisse

6.2.2.1.4. Les glutéaux

6.2.2.1.5. Pelvi-trochantériens

6.2.3. Cutané trophique

6.2.3.1. Périmétrie

6.2.3.2. Chaleur

6.2.3.3. Oedème

6.2.3.4. Rougeur

6.2.3.5. Inflammation

6.2.4. Morpho-statique

6.2.5. Douleur

6.2.5.1. Échelle EVA

6.2.6. Sensibilité

6.2.6.1. Superficielle

6.2.6.2. Profonde

7. Précaution post opératoire

7.1. Traitement antalgique

7.2. Mouvements exagérés et positions forcées à éviter le 1er mois

7.3. Garder propre et au sec la cicatrice

7.3.1. Pansement

8. Littératures scientifiques

8.1. Guide de recommandations

8.2. Etude Cycloergomètre

8.3. Télérédaptation

8.4. Exercices de renforcement