Est-il juste d’affirmer que Madeleine et Léopold sont des personnages qui sont résignés à leur so...

Reprise des informations contenues ici: https://www.ccdmd.qc.ca/media/ouvr_theo_col1_EUF.pdf

Lancez-Vous. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse e-mail
Est-il juste d’affirmer que Madeleine et Léopold sont des personnages qui sont résignés à leur sort ? par Mind Map: Est-il juste d’affirmer que Madeleine et Léopold sont des personnages qui sont résignés à leur sort ?

1. 1. Introduction

1.1. Sujet amené

1.1.1. Michel Tremblay, ses origines et son théâtre

1.2. Sujet posé

1.2.1. Reprendre la question

1.2.1.1. Point de vue: Révolte

1.3. Sujet divisé

1.3.1. Annoncer 3 arguments

2. 2. Résignation à des conditions de vie pénibles

2.1. Madeleine : Bilan négatif de sa vie

2.1.1. Ennui

2.1.2. Maladie

2.1.3. Peur et angoisse

2.2. Léopold : Bilan négatif de sa vie

2.2.1. Soumission à son patron

2.2.2. Déshumanisation de son travail

2.3. Phrase synthèse

3. 3. Révolte chez les deux personnages

3.1. Madeleine : Révolte exprimée par le silence

3.1.1. Violence intérieure

3.1.2. Violence imaginaire

3.2. Léopold : Révolte exprimée par le cri

3.2.1. Cri de désespoir : monologue sans retenue

3.2.2. Besoin de libération : l’alcool ou l’espoir pour ses enfants

3.3. Phrase synthèse

4. 4. Chez les deux personnages : primauté de la révolte, qui engendre un conflit avec les autres

4.1. Reproches de Madeleine à Claude : remise en cause de sa vocation d’écrivain

4.2. Reproches de Léopold à sa famille et désir de vengence

4.3. Phrase synthèse

5. 5. Conclusion

5.1. Réponse

5.1.1. Madeleine et Léopold sont des personnages révoltés.

5.2. Synthèse

5.2.1. La résignation des deux personnages se transforme en révolte.

5.3. Ouverture

5.3.1. Le tragique chez Tremblay