La contribution de l'assurance et la protection sociale au sein des sociétés développés

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
La contribution de l'assurance et la protection sociale au sein des sociétés développés par Mind Map: La contribution de l'assurance et la protection sociale au sein des sociétés développés

1. Les risques économiques et sociaux aux quels nous sommes exposés.

1.1. Des organisations comme la sécurité sociale, pole emploi, et autres sociétés d'assurance couvrent des risques économiques et sociaux. Ex: vieillisse, accident de travail, pauvreté, et de nombreux autres risques.

1.1.1. La probabilité de voir ces risques se réaliser n'est pas le même selon l'âge, le métier exercé, l'origine etc...

2. La gestion des risques économiques et sociaux

2.1. Pour gérer les risques il faut prévenir (réduire la probabilité des risques), mutualiser (dédommager les personnes dont le risque s'est réaliser), diversifier (réduire le risque global en le répartissant dans plusieurs domaines)

2.2. La mutualisation permet de protéger les individus contre un grand nombre de risques grâce a la sécurité sociale. Ils aussi un rôle essentiel , permettant de contrôler les activités privées d'assurance

2.3. La prise en charge des risques de santé est faite dans un but non lucratif par la sécurité sociale et mutuelle. Les sociétés d'assurance à but lucratif prennent en charge les dommages aux personnes et aux biens.

2.4. Les effets bénéfiques du partage des risques: minimisation du risque, incitation à l'innovation, sécurité collective accrue. En raison de l'aléa moral il peut avoir des effets contre productifs: augmenter le niveau de risques.

3. Les principes et les grands modèles de la protection sociale

3.1. La solidarité est mise en œuvre selon une logique d'assurance et une logique d'assistance. En France plus 60 % de la protection sociale est financé grâce aux cotisations sociales.

3.2. A partir du XIX -ème siècle, les grands modèles de protection public contre les risques sociaux ont été mis en place. Le modèle corporatiste est fondé sur le principe d'assurance: le modèle universaliste financé par l'impôt, alors que le modèle libéral se limite à des mesures d'assistance destinées aux plus démunis.