Physiologie de l’appareil digestif

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Physiologie de l’appareil digestif par Mind Map: Physiologie de l’appareil digestif

1. La tunique muqueuse de l’estomac est le siège de nombreuses glandes qui sécrètent le suc gastrique.il est jaunâtre inodore et forment acide. Compose de :l’eau,mucus,des sels , l’acide chlorhydrique , des enzymes digestives ,facteur intrinsèque indispensable à la résorption de la vitamine B12 et des hormones

2. Intestin grêle

2.1. L’intestine grêle est le segment le plus long du tube digestif (5 à 6m de long ).Il s’étend du pylore à la valvule iléocæcales où il rejoint le colon. Il est divisé en trois parties

2.2. Le duodénum :entouré la tête du pancréas et reçoit les canaux qui transportent la bile et le suc pancréatique.Les canaux biliaires et pancréatiques se rejoignent au niveau de l’ampoule hepato-pancréatique (ampoule de vater) et se vident dans le duodénum sous le contrôle du sphincter d’oddi.

2.3. Le jéjunum :est la portion moyenne de l’intestine grêle entre le duodénum et l’iléon.

2.4. L’iléon :est la plus longue partie de l’intestine grêle (3m) qui se jette dans le colon au niveau de la valvule iléocæcales.

3. L’estomac est une poche en forme de J pouvant largement contenir 1,5 1 de nourriture et de liquide qu’il malaxe avec les sucs gastriques pour former le chyme.Il est situé dans l’hypochondre gauche et la région épigastrique

4. Cavité buccale

4.1. Elle est limitée en avant par les lèvres,latéralement par les joues,en bas par le plancher de la langue,en haut par le palais osseux et le voile du palais.Elle se continue en arrière par la partie orale du pharynx (oropharynx)

4.2. Elle est entièrement tapissée par une muqueuse dont l’épithélium est de type pavimenteux stratifié.

4.3. Les principaux organes de la cavité orale sont la langue, les dents et les glandes salivaires

5. Estomac

5.1. Les principales régions de l’estomac sont:

5.2. Le cardia qui constitue la zone de jonction avec l’œsophage

5.3. Le corps:portion médiane de l’estomac

5.4. L’antre :portion terminale de l’estomac qui continue par le duodénum dont elle est séparée par le pylore

5.5. Le bord droit de l’estomac décrit la petite courbure et le bord gauche la grande courbure

6. Le pancréas

6.1. C’est une glande mixte qui a une forme très allongée (12 à 15cm) de long.Il comprend: Une tête inscrite dans le cadre duodénal, Un corps situé derrière l’estomac et relié à la tête par le col ou isthme, Une queue qui prolonge le corps au delà de l’estomac et peut atteindre la rate.

7. Gros intestin

7.1. Le gros intestin s’étend de la valvule îles-cæcal jusqu’à l’anus et mesure environ 1,5m de long. On lui distingue plusieurs segments:1. Caecum 2. Colon ascendant 3 .Colon transverse 4 .Colon descendant 5. Colon sigmoid?6 .Le rectum

8. Le foie

8.1. La vésicule biliaire est située dans une dépression de la face postérieure. Le hile de foie est la zone de face postérieure où pénètrent les vaisseaux sanguins (artère hépatique,veine porte) et les nerfs tandis que les lymphatiques et les canaux biliaires en sortent

8.2. Le foie est la plus volumineuse des glandes annexes du tube digestif.il est situé dans l’hypocondre droit et déborde dans la région épigastrique à gauche.Il comprend quatre lobes:

8.3. Deux gros lobes droit et gauche,et deux lobes plus petits le lobe caudé et le lobe carré

9. Vésicule biliaires

9.1. C’est l’ensemble dès conduits amenant la bile du hile de foie vers le duodénum :elles sont divisées en deux parties :

9.2. Les voies intra-hépatiques :canal hépatique droit et canal hépatique gauche.recueillent la bile sur le lieu même de sa production au niveau des cellules hépatiques.

9.3. Les voies extra-hépatiques :comprend deux parties :La voie biliaire principale: Elle naît de la réunion des canaux hépatiques droit et gauche qui vont se réunir pour former le canal commun qui va réunir au canal cystique pour former le canal cholédoque qui va aboucher au duodénum par le canal de vater

10. Glandes salivaires

10.1. Il existe trois paires de glandes salivaires :

10.2. Les glandes parotides: sont les plus grosse glandes salivaires,situées en dessous et en avant des oreilles.l’inflammation virale de ces glandes est connue sous le nom d’oreillons.

10.3. Les glandes sous maxillaire (submandibulaires): elles sont situées sous le maxillaire inférieur (mandibule)

10.4. Les glandes sublinguales:sont plus petites et situées sous la langue.

10.5. La salive qu’elles sécrètent est essentiellement composée d’eau (99%) d’électrolytes et d’une quantité variable de mucus.Elle un rôle digestif qui constitue essentiellement en l’humidification des aliments et l’hydrolyse partielle de l’amidon par l’amylase ou ptyaline, elle aussi un rôle antiseptique grâce au lysozyme,enzyme anti bactérienne qu’elle contient.

11. Pharynx

11.1. C’est le carrefour aéro-digestif.

11.2. C’est un conduit reliant:

11.3. Les cavités nasales au larynx

11.4. La cavité buccale à l’œsophage

11.5. Constitué d’une muqueuse reposant sur un musculeuse et compte trois segments: 1.La partie nasale ou nasopharynx 2.La partie orale ou oropharynx 3.La partie laryngée ou laryngopharynx

12. Physiologie de la digestion

12.1. La digestion débute dès l’instant où les aliments pénètrent dans la cavité buccale.Ils vont donc subir des transformations progressives qui ont pour but de les réduire en substance absorbables et utilisables(les nutriments).Ces transformations sont de deux ordres :

12.2. Mécaniques: par une action de broyage et de brassage

12.2.1. Vers l’action mécanique,la mastication consiste à broyer et imprégner de salive les aliments pour obtenir le bol alimentaire.les dents jouent un rôle déterminant dans la mouture mécanique des aliments.La langue un rôle important dans le brassage des aliments et la perception des goûts grâce aux papilles gustatives.

12.3. Chimique :par l’utilisation des enzymes digestives.

12.3.1. Vers l’action chimique elle est liée à la production de salive.Cette dernière entame la digestion des glucides en hydrolysant les amidons pour les transformer en maltose grâce à une enzyme :amylase ou ptyaline.cette action se poursuit jusqu’à ce que l’acidité gastriques l’interrompe.

12.4. Les nutriments obtenus vont traverser la paroi du tube digestif pour passer dans le sang ou la lymphe et vont être acheminés vers le foie puis vers les cellules selon les besoins

12.5. Le temps pharyngien est le temps de transition qui est lié à la déglutition.La déglutition est l’ensemble des mouvements permettant le passage du bol alimentaire de la cavité buccale à l’estomac.C’est un phénomène réflexe déclenché par le contact dès aliments dans l’arrière-gorge.il caractérise par:

12.6. Élévation du voile du palais pour fermer la voie vers les fosses nasales par la lutte.

12.7. Ascension du larynx et abaissement de l’épi glotte pour couvrir la trachée

12.8. Le temps œsophagien permet la progression du bol alimentaire du haut en bas de l’œsophage vers l’estomac grâce à l’effet de la pesanteur,mais surtout sous l’effet des mouvements péristaltiques de l’œsophage

12.9. Le temps gastrique

12.9.1. Action mécanique,arrivés dans l’estomac,les aliments vont s’accumuler dans le corps et l’antre ou grâce aux mouvements de l’estomac,ils être dirigés vers le pylore qui ne s’ouvrira que lorsque le contenu gastrique aura atteint un degré d’acidité suffisant.pendant cette période d’attente,ils vont être brassés et imprégnés par les sucs gastriques (6hrs) ainsi les aliments solides sont découpés en fines particules qui prennent un aspect liquide :Chyme liquide.Les mouvements de l’estomac sont soumis à l’action du système nerveux parasympathique qui va augmenter la contractilité et la motricité.le système nerveux sympathique fera l’inverse.

12.9.2. Action chimique est liée à la sécrétion de suc gastrique.Le suc gastrique est un liquide incolore contenant :

12.9.3. L’acide chlorhydrique :détruit les microbes et empêche la prolifération de ces dernières dans l’estomac.il transforme le pepsinogène inactif en pepsinogène actif. Il déclenche aussi le fonctionnement du pylore.Il stimule la sécrétion du pancréas.

12.9.4. Le pepsinogène :Grâce à la l’acide chlorhydrique,il va être transformé en pepsine,enzyme qui va transformer les protéines en plus petites molécules appelées :polypeptides.

12.9.5. Le facteur intrinsèque :il va se combiner avec la vitamine B12 ce qui va permettre à celle ci d’être absorbée par l’intestine grêle.

12.9.6. Un mucus :protégé la muqueuse gastrique contre l’acidité de ses propres ferments et de l’acide chlorhydrique.

12.10. L’absorption est insignifiante au niveau de la muqueuse gastrique.seuls ,l’eau,l’alcool et quelques médicaments sont absorbés