Démocratie La liberté de la presse constitue un droit fondamental en démocratie. Il s’agit de l'i...

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Démocratie La liberté de la presse constitue un droit fondamental en démocratie. Il s’agit de l'indépendance des médiasvis-à-vis du pouvoir politique et étatique. Ceci permet de représenter toutes les opinions grâce à la pluralitédes médias. Ainsi, la liberté de la presse est au coeur de nombreuses constitutions. C’est par exemple le casen France ou en Allemagne. Elle est aussi protégée dans le monde et en Europe. La liberté de la presse nedoit pas faire face à la censure. Les journalistes doivent être à même de réaliser leur travail en toute indépendance. Ils ne doivent pas risquer de se trouver dans des affaires de corruption. Ils doivent pouvoirs’exprimer sans mettre leur vie en péril. De telles problématiques se posent dans certains pays. C’est en effet le cas dans les pays du Moyen-Orient, au Brésil, en Corée du Nord ou en Chine. Aujourd’hui, elle connaît denombreuses évolutions pour s’adapter aux nouveaux médias d’information. Enfin, la presse détient aussi une certaine responsabilité vis-à-vis des citoyens et lecteurs. Elle doit pouvoir justifier d’une totale transparence,et pouvoir informer sur tous les sujets. Ceci signifie donc qu’elle ne doit pas être blâmer ou censurée. Ce qui est parfois le cas pour avoir révélé divers scandales. par Mind Map: Démocratie La liberté de la presse constitue un droit fondamental en démocratie. Il s’agit de l'indépendance des médiasvis-à-vis du pouvoir politique et étatique. Ceci permet de représenter toutes les opinions grâce à la pluralitédes médias. Ainsi, la liberté de la presse est au coeur de nombreuses constitutions. C’est par exemple le casen France ou en Allemagne. Elle est aussi protégée dans le monde et en Europe. La liberté de la presse nedoit pas faire face à la censure. Les journalistes doivent être à même de réaliser leur travail en toute indépendance. Ils ne doivent pas risquer de se trouver dans des affaires de corruption. Ils doivent pouvoirs’exprimer sans mettre leur vie en péril. De telles problématiques se posent dans certains pays. C’est en effet le cas dans les pays du Moyen-Orient, au Brésil, en Corée du Nord ou en Chine. Aujourd’hui, elle connaît denombreuses évolutions pour s’adapter aux nouveaux médias d’information. Enfin, la presse détient aussi une certaine responsabilité vis-à-vis des citoyens et lecteurs. Elle doit pouvoir justifier d’une totale transparence,et pouvoir informer sur tous les sujets. Ceci signifie donc qu’elle ne doit pas être blâmer ou censurée. Ce qui est parfois le cas pour avoir révélé divers scandales.

1. Nina: Warum war Südafrika bis 1994 kein Rechtsstaat? Bis zu den ersten freien Wahlen in Südafrika 1994 waren die Schwarzen vor dem Gesetz Menschen zweiter Klasse. Seit der Besiedlung durch die Ostindische Kompanie der Niederlande im Jahr 1652 wurden Schwarze versklavt und lebten in Reservaten. 1948 legte die burische National Party die Apartheid gesetzlich fest, trennte die Bevölkerung willkürlich nach Hautfarben, zwang Schwarze zur Umsiedelung und baute den staatlichen Kontrollapparat aus.

2. Alina: Was bedeutet Autokratie ? Autokratie bedeutet wörtlich übersetzt Selbstherrschaft. Darunter versteht man, dass alle Staatsgewalt durch eine einzelne Person oder Personengruppe ausgeübt wird. Eine Regulierung der Macht durch Gerichte, Verfassung oder Mitbestimmung des Volkes gibt nicht. Auch wenn es weitere politische Instanzen geben kann, sind diese in der Realität komplett vom Willen des bzw der Herrschenden abhängig.

3. Rechtsstaat “L'Union est fondée sur les valeurs de respect de la dignité humaine, de liberté, de démocratie, d'égalité, de l'État de droit [...]” (Article 2 Traité sur l’Union Européenne - TUE) Dans l’article 2 du Traité sur l’Union Européenne, l’Etat de droit est décrit comme l’un des fondements de l’Union. Force est pourtantde constater que certains pays comme la Hongrie ou la Pologne semblent parfois vouloir s’en détacher. Mais que signifie l’Etat dedroit et qu’implique-t-il notamment pour la presse? In einem Rechtsstaat schaffen die staatlichen Institutionen ein verbindliches Recht, an welches die Institutionen selbst gebunden sind. Jeder Bürger ist vor diesem Recht gleich zu bewerten. Die Rechte und Pflichten eine/r/s jeden sind klar definiert. Damit das Systemeines Rechtsstaates funktioniert, muss die Unabhängigkeit von Gerichten gewährleistet sein. Es gibt im Rechtsstaat eine rechtliche Grundlage für die freie Meinungsäußerung und das Versammlungsrecht. Der Staat kann nicht die Presse zensieren, weil sie durch dasGrundrecht geschützt ist. Aufrufe zu Gewalt oder verfassungsfeindliches Verhalten müssen bestraft werden, aber die Meinungsfreiheit muss respektiert werden. Die Balance ist manchmal schwer zu finden, muss aber geschützt werden.

4. Gewaltenteilung Un droit fondamental mais pas universel. La liberté de presse est un principe fondamental d’un système démocratique. Elle représente même le premier des quatre droits de l’homme. La liberté de presse implique une liberté d’opinion et une liberté d’expression. Cela permet de pouvoir dire, écrire et publier ce que l’on pense sans censure. Au fil de l'histoire, ce n’était pas souvent le cas. Aujourd’hui même, cette liberté existe seulement dans une minorité de pays. La démocratie est un régime politique où la souveraineté appartient au peuple. Parmi ses principes, on retrouve la séparation des pouvoirs. Celle-ci vise à séparer les trois grands pouvoirs : législatif, exécutif et judiciaire. Ainsi,ils sont gérés de manière indépendante. L’objectif est d’éviter un abus de pouvoir enprévoyant un équilibre des pouvoirs. Dans la démocratie, le peuple est représenté par le pouvoir législatif. La presse et les médias informent le public du travail des différentes branches de pouvoir. Ils ont un rôle de surveillance qui est indispensable dans la démocratie au sein de laquelle aucune des branchesne peut être supérieure à une autre. La presse libre et non influençable fait partie du système démocratique en tant que quatrième pouvoir et doit assurer l’équilibre. Si une branche abuse de son pouvoir la presse intervient en informant le grand public qui peut alors prendre descontre-mesures. Le 5 novembre 2020, des chaînes américaines, dont Fox News, ont censuré les propos de Donald Trump et l’ont contredit. Il soutenait que les Républicains avaient gagné; l’élection présidentielle aurait été faussée à cause de votes “illégaux”. La presse était-elle objective et légitime ? Entre aberration et vengeance, les médias américains ont peut-être joué la carte de trop et mis en danger le droit à l’information du citoyen. La liberté d’expression paraissait bafouée par les médias, l’une des valeurs pourtant clé de la démocratie.

5. Sophie: Nennen Sie die für Sie drei wichtigsten Punkte, wie die Demokratie verbessert werden kann. Erstens könnte es mehr Möglichkeiten geben, sich an Wahlen zu beteiligen - zum Beispiel digital. Zweitens, Journalismus und Wirtschaft sollten nicht so sehr korrelieren. Eine Zeitung, die sich über Anzeigen finanziert, vermeidet eventuell Kritik an Werbepartnern. Drittens könnten Prozesse der Regierung transparenter gemacht werden. Zusätzlich zu Debatten oder Pressekonferenzen fänden also auch Besprechungen öffentlich statt.

6. Naomi: Was ist der Unterschied zwischen präsidentieller Demokratie und einer parlamentarischen Monarchie? Während in der präsidentiellen Demokratie Regierung und Parlament relativ unabhängig voneinander agieren können, sind bei der parlamentarischen Monarchie Judikative und Exekutive streng getrennt. Das Parlament hat eine legislative Funktion, der Monarch übt die Exekutive aus. Er hat eine eher repräsentative Rolle. In der präsidentiellen Demokratie ist der Präsident Regierungschef und benötigt keine Parlamentsmehrheit.