Social media & employee voice: the current landscape | March 2013 |

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Social media & employee voice: the current landscape | March 2013 | par Mind Map: Social media & employee voice: the current landscape | March 2013 |

1. Résumé

1.1. Médias sociaux

1.1.1. ils changent la donne

1.1.2. Ils donnent envie aux consommateurs et aux clients de s'exprimer

1.1.3. Par voie de conséquence, ils donnent aussi envie aux employés de s'exprimer

1.2. Voix des employés

1.2.1. Malgré une implication de + en +forte des employés dans la vie de l'organisation, leur voix reste peu entendue

1.2.1.1. ça ne va jamais bcp plus loin que l'enquête annuelle

1.2.1.2. càd le même modèle que depuis 50 ans

1.2.2. On peut changer ce modèle

1.2.2.1. Passage du 1.0 vers le 2.0

1.2.2.1.1. De la communication unilatérale (de l'organisation aux employes) à une communication bilatérale (conversation entre organisation et employés)

1.2.2.2. Vers un modèle mobile, organisé et intelligent

1.2.2.3. Pour la 1ere fois, les techno sociales offrent la possibilité de collaboration pour la prise de décision collective

2. RS en entreprise

2.1. Yammer

2.2. Chatter

2.3. Jive

3. Introduction

3.1. Voix des employés : de plus en plus présente

3.1.1. Chiffres et datas

3.2. L'impact des technologies

3.2.1. Les technos sont utilisées dans les enquêtes

3.2.2. Les réseaux sociaux interviennent désormais dans la relation employeur / employés

3.2.2.1. ils offrent des avantages

3.2.2.1.1. Interactions informelles

3.2.2.1.2. peoplepowered communication

3.2.2.1.3. dialogue basé sur le besoin humain de partager l'information

3.2.2.1.4. feedback immédiat

3.2.2.2. Twitter, FB, mais aussi réseaux internes

3.2.2.3. Et même dans le processus de recrutement

4. Qu'est-ce que la voix de l'employé ?

4.1. C'est quoi ?

4.1.1. Définitions

4.1.2. But

4.1.2.1. Aide les organisations à comprendre le comportement de ses employés face au travail

4.1.2.2. Présente une forme d'organisation collective au management

4.1.2.3. Peut influencer les décisions sur tout ce qui concerne les problèmes de travail

4.1.2.4. Cela montre la nature réciproque de la relation employé / employeur

4.1.3. Avantages

4.1.3.1. Selon "Wilkinson & Fay, 2011)

4.1.3.1.1. améliore les systèmes en piochant dans les idées-savoirs-expériences des employés, et en promouvant une plus grande diffusion

4.1.3.1.2. améliore le comportement des employés, leur loyauté, et les relations coopératives entre employés

4.1.3.1.3. améliore l'efficacité de l'organisation, tant dans la productivité que la performance individuelle

4.1.3.2. Selon d'autres études

4.1.3.2.1. une meilleure job's satisfaction

4.1.3.2.2. savoir que l'on peut s'exprimer procure un bien-être psychologique

4.1.3.2.3. les employeurs qui savent qu'ils peuvent s'exprimer sont plus optimistes, vont de l'avant, partagent des émotions positives

4.1.3.2.4. meilleure productivité et baisse de l'absentéisme

4.1.3.2.5. Améliore la qualité de la prise de décision,les employés qui savent qu'ils peuvent partager leur opinion acceptent plus facilement les décisions prises

4.1.4. Synonymes / différences

4.1.4.1. employee empowerement

4.1.4.1.1. plus puissant que 'Voice'

4.1.4.2. Engagement

4.1.4.2.1. plus puissant

4.1.4.2.2. souvent confondu avec 'voice'

4.1.5. les 2 dimensions de la voix de l'employé

4.1.5.1. Passive

4.1.5.1.1. constructive

4.1.5.1.2. desctructive

4.1.5.2. Active

4.1.5.2.1. desctructive

4.1.5.2.2. constructive

4.1.6. Le silence de l'employé

4.1.6.1. parce que leur voix v dans des oreilles sourdes

4.1.6.2. peur des dégâts sur leur propre réputation, voire leur salaire

4.1.6.3. peur de l'isolement face aux collègues

4.1.6.4. parce que je crois ne représenter qu'une minorité

4.1.6.5. parce que c'est ma personnalité (je suis autiste)

5. Comment les réseaux sociaux changent la nature de la voix de l'employé

5.1. Terminologie

5.2. 60% des utilisateurs du Web utilisent les réseaux sociaux

5.2.1. Maturité de la solution : aujourd'hui cesutilisateurs n'hésitent plus à s'exprimer en tant que consommateur ou client

5.2.2. 2/3 des clients disent préférer utiliser les réseaux sociaux pour communiquer avec une organisation plutôt que les call-centers !

5.2.3. Les entreprises l'ont compris, et utilisent les réseaux sociaux comme levier de la relation client / entreprise

5.2.3.1. les RS sont utilisés notamment pour la confiance, la relation, et le défense de la marque

5.2.3.2. Mais aussi pour que les clients expriment leurs opinions

5.2.3.2.1. préférences

5.2.3.2.2. idées

5.2.3.2.3. proposition d'amélioration des services

5.2.3.3. MAIS ça relève aussi le niveau d'attente des clients, et le fait qu'ils veulent être entendus

5.3. Pourtant, peu d'organisation ont un réseau social interne

5.4. les réseaux sociaux au travail

5.4.1. selon Bradley / McDonal , 2011

5.4.1.1. LES RS permettent d'identifier des Experts locaux

5.4.1.2. inteliignece collective

5.4.1.2.1. discussion

5.4.1.2.2. contribution

5.4.1.2.3. wiki

5.4.1.2.4. cloud

5.4.1.3. Structure émergeantes

5.4.1.3.1. virtuial team

5.4.1.3.2. unplanned online structure

5.4.1.4. Curation de contenu / culture d'intérêt

5.4.1.5. Mass coordination

5.4.1.6. Amélioration de la relation sociale

5.4.2. // cycle de carrière

5.4.2.1. UTiliser les RS pour

5.4.2.1.1. le développement de carrière

5.4.2.1.2. Induction, par création de groupes

5.4.2.1.3. la gestion de projets

5.4.2.1.4. le partage de savoirs

5.4.2.1.5. AGILE

5.4.2.1.6. reconnaissance et récompenses

5.4.2.1.7. innovation / R & D

5.4.2.1.8. Communication interne

5.4.2.1.9. learning & training

5.5. Impact des RS sur la voix de l'employé

5.5.1. avant

5.5.1.1. boite à idée

5.5.1.2. hotlines

5.5.1.3. meetings

5.5.1.4. enquêtes

5.5.1.4.1. depuis les années 60, hormis la numérisation (et l'accès facilité aux données), le modèle n'a que peu évolué

5.5.2. le problème avec les enquêtes

5.5.2.1. c'est chiant à remplir, les mêmes questions années après années

5.5.2.2. ce sont des chiffres, les questions sont peu ouvertes

5.5.2.3. elles sont initiées par le management

5.5.2.3.1. et donc contrôlées par le management

5.5.2.4. les données des questions ouvertes sont rarement analysées correctement

5.5.2.5. la lenteur du processus

6. Potentiel de la "sagesse des peuples"

6.1. Demdande de pouvoir communiquer sur RS

6.1.1. Enquête faite en 2013 au UK

6.1.2. 42 % souhaite communiquer avec leur Manager sur FB

6.1.3. 20 % aimerait pouvoir twitter au patron

6.1.4. 20 % des employés utilisent les RS dans un but professionnel au moins 1x par semaine

6.2. synonymes

6.2.1. intelligence collective

6.2.2. crowd creation

6.2.3. crowd voting

6.2.4. crowd funding

6.3. Agregation

6.3.1. collaboration

6.3.2. coordination

6.3.3. coopération

6.3.4. comités

6.3.5. qui transforme une idée individuelle en décision collective

6.3.5.1. par ex: de larges groupes d'employés peuvent lire et grader les réponses des autres à une question. Techniquement il est possible d'identifier quel commentaire correspond le mieux à la communauté. Au final, ce message transmis au leadership ne résulte pas d'un analyste ou de chercheurs, mais des employés eux-mêmes

6.3.6. Donc l'agrégation peut être à la fois utilisée

6.3.6.1. comme moyen d'expression de la voix de l'employé

6.3.6.2. mais aussi come représentaiton et statistique

6.3.7. l'agrégation est un "shift"

6.3.7.1. on passe de la vision du management qui est confirmée ou infirmée par les enqu^tes

6.3.7.2. à une vraie expression des opinions des employés

7. Freins à l'utilisation

7.1. organisationel

7.1.1. barrière culturelle

7.1.1.1. manque de connaissance et de compréhension des RS

7.1.1.2. Peur et appréhension

7.1.1.2.1. perte de contrôle

7.1.1.2.2. transparence

7.1.1.3. on ne porte pas attention aux messages des employés

7.1.1.3.1. cynisme

7.1.1.4. pas faire confiance aux empoyés quant à l'utilisation des RS

7.1.1.5. Problème d'utilisation des RS, des deux côtés (employeurs / employés)

7.1.2. barrière structurelle

7.2. risque

7.2.1. réputation

7.2.1.1. critiquer l'entreprise ou un employé

7.2.2. nuisance

7.2.2.1. monter une photo d'un gars en soirée

7.2.2.2. divulguer un secret

7.3. rôle du leadership

8. Comment encourager les employés à s'exprimer

8.1. Interfaces graphiques

8.2. Gamification

8.3. J'aime / J'aime pas / Etoiles / pouces levés/baissés

8.4. Visualisation interactive avec feedback immédiat favorise l'interaction

8.5. On distingue deux type de participants

8.5.1. elders = aînés

8.5.1.1. participent à la communauté, actif, réguliers

8.5.2. lurkers = rôdeurs

8.5.2.1. observateurs, non-participants

8.6. Critères de réussite

8.6.1. rôle du senior management

8.6.1.1. créent les conditions pour la voix de l'employé

8.6.1.2. leur attitude va dicter si oui ou non un employé va utiliser ce moyen

8.6.2. se sentir en sécurité

8.6.2.1. réduire les risques

8.6.2.2. pouvoir rester anonyme

8.6.2.3. Cependant, garder son identité réduit le risque de commenaires non appropriés

8.6.2.3.1. de plus c'est mieux pour la transparence

8.6.2.3.2. donc il y a du pour et du contre

8.6.3. être sûr que ça va servir à qqchose

8.6.3.1. on ne veut pas perdre de temps si on sait que ce ne sera pas lu ou "entendu"

8.6.3.2. Dire clairement ce qui sera fait des données

8.6.4. voir les résultats

8.6.5. proposer différentes voies de communication

8.6.5.1. par exe. pour aider les rôdeurs à se sentir plus à l'aise

8.6.5.2. avoir une relation direct avecson management

8.6.5.3. relation informelle en on-to-one avec la hierarchie