Dyspraxie visuo-spatiale: gestes d'aide

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Dyspraxie visuo-spatiale: gestes d'aide par Mind Map: Dyspraxie visuo-spatiale: gestes d'aide

1. Cadre de travail

1.1. table et chaises à la bonne hauteur

1.1.1. Une deuxième table pour l'ordinateur.

1.1.2. rehausseur de pieds.

1.2. face au tableau et près du tableau

1.2.1. facilité d'accès pour le maître

1.2.1.1. outils à portée de main

1.3. plan incliné avec rangements pour réduire le nb d'objets sur la table

1.3.1. organiseur, range documents avec onglets colorés...

1.3.1.1. utilisation de gommettes pour repérer ses affaires (ds son sac, sur son crochet...), les différentes matières (sur ses feuilles de travail...)

1.4. placer l'enfant du bon côté (oeil directeur)

1.5. Espace de rangement adapté ( casier)

2. Adaptations des moyens

2.1. Adaptations en rapport avec le déficit de structuration de l'espace (contournement de l’activité et/ou adaptation des supports)

2.1.1. Isoler et agrandir les exercices.

2.1.2. Baliser l'espace, cônes.

2.1.3. utilisation de la règle pour isoler les éléments

2.2. Adaptations en rapport avec les activités constructives (contournement de l’activité et/ou adaptation des supports)

2.2.1. outil scripteur qui lui convient le mieux

2.2.2. Utilisation d'un ordinateur

2.3. Adaptations en rapport avec les troubles du regard (contournement de l’activité et/ou adaptation des supports)

2.3.1. Réglettes de lecture.

2.3.2. modèle devant lui mais pas au tableau

2.3.3. agrandissement de la police grâce au TBI

2.4. Adaptations en rapport avec l’activité de lecture

2.4.1. agrandissement du texte

2.4.2. utilisation de caches

2.4.3. espacer les interlignes

2.4.4. fluos

2.4.5. utiliser une police d'écriture adaptée

2.4.6. éviter les perturbations typographiques

2.5. Adaptation en rapport avec l’activité d’écriture (contournement de l’activité et/ou adaptation des supports)

2.5.1. textes à trous

2.5.2. outil scripteur qui lui convient le mieux

2.5.3. ordinateur

2.6. Adaptation en rapport avec l'impossibilité d'être en double, triple et/ou quadruple tâche et fatigabilité (contournement de l’activité et/ou adaptation des supports)

2.6.1. pas de copie du tableau

2.7. Autres méthodes pédagogiques

2.7.1. travail en groupe

3. Adaptation des parcours: individualisation

3.1. Cibler les exercices qui ont un réel intérêt pour l'enfant (en évitant l'évitement).

3.2. Eviter après avoir testé les exercices handicapants: écriture, géométrie, découpage...

3.3. expliquer au groupe classe les difficultés rencontrées par l'enfant

4. Apport méthodologique et métacognitif

4.1. Décrypter les étapes d'une consigne.

4.2. Faire verbaliser les réussites et les difficultés.

5. Aide des pairs de la classe

5.1. aide au rangement et à l'installation du matériel nécessaire

5.2. aide à la copie"secrétaire" ponctuelle

5.3. Inconvénient : le copain fait à la place.

5.4. aide au vestiaire: lacets, tirette, habillage...)

5.5. varier les formes de travail:en groupe, binôme

6. Guidance/contrôle individualisé de l’enseignant lors de la réalisation d’une tâche

6.1. Reformuler et relancer.

6.2. encourager à poursuivre

6.3. Apporter un outil supplémentaire (boulier, boîtes).

6.4. Solliciter l'enfant pour qu'il exprime ses difficultés pour réaliser un exercice et les moyens qu'il envisage pour s'en sortir

7. Adaptation des consignes

7.1. utiliser des pictogrammes pour simplifier les consignes

7.2. surligner les verbes d'action dans les consignes

7.3. lister les actions dans l'ordre

7.4. surligner les réponses

7.4.1. faire reformuler la consigne

7.4.2. décomposer les consignes

8. Adaptation à l’évaluation

9. Revalorisation de l'élève

10. Grands principes d'aide

10.1. Analyser toutes vos activités, les tâches proposées

10.2. Valoriser et entraîner les points forts

10.2.1. Voie auditivo-verbale

10.2.2. Imagination

10.2.3. Représentations mentales

10.2.4. Mémoire

10.3. Eviter les double, triple quadruple tâches

10.3.1. Réaliser pour lui les tâches non directement liées à l'objectif

10.3.2. Amorcer le travail

10.3.3. Transformer ses pratiques d'enseignant: ne pas parler quand j'écris, par exemple

10.3.4. Prévoir des pauses, des temps de récupération

10.3.5. Donner une seul consigne à la fois, fractionner si nécessaire

10.3.5.1. La consigne doit être courte, claire et précise et ne cibler qu'un seul objectif.

10.3.6. Ne pas faire écrire l’élève s’il doit écouter l’enseignant

10.3.6.1. ou lui demander ensuite de noter seulement les mots clés ou le plan du cours.

10.3.6.2. lui demander ensuite de coloriser les idées clés sur le cours photocopié (présentation adaptée)

10.3.6.3. lui demander ensuite, à l'oral de résumer les idées clé du cours

10.3.6.4. ou proposer une liste (présentation adaptée) des étapes à suivre avec des mots clés et lui faire barrer les étapes au fur et à mesure

10.4. Systématiser des stratégies que l'élève pourra utiliser seul dans des contextes différents: séquentiel verbal, tutoriel verbal

10.5. Favoriser un « découpage » séquentiel de l’activité pour étayer l’élève dans son organisation et son raisonnement.

10.6. Alléger les tâches de lecture

10.7. Alléger les tâches constructives

10.8. Alléger les tâches d'écriture

10.8.1. Copie toxique

10.9. Eviter la présence des diagonales