Origines de l'écriture

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Origines de l'écriture par Mind Map: Origines de l'écriture

1. Hypothèses par les chercheurs: cette écriture serait constituée de pictogrammes et d’idéogrammes dans de grands rectangles. Mais jusqu’à ce jour, elle n’a pas pu être encore déchiffrée.

2. Sumériens (-3500) en Mésopotamie région d'Asie

2.1. Comment: avec un roseau taillé, ils gravaient des pictogrammes dans de grosses tablettes d’argile.

2.1.1. exemple:

2.2. Pourquoi: raison économique, pour garder en mémoire leurs transactions.

2.3. Evolution: pictogrammes se font de plus en plus abstraits ; tant et si bien qu’ils ne sont plus compréhensibles que pour les habitants d’une même communauté !

2.3.1. exemple:

2.4. Pour composer des phrases, ils associent les différents dessins comme par exemple ils dessinent un chat, puis une patte pour dire le chat marche. = idéogrammes

2.5. Puis, ils associent un son à leur dessin, exemple: Des syllabes, on ne va garder que le premier son : de « chat », on ne conserve que « ch », de « pas », « p », ce qui permet de créer : « pêcher », « chapeau ».

3. Egyptiens (-3500 / -3300)

3.1. Matériel: sur des papyrus, des bois et des murs en pierres polies comme ceux des temples

3.2. Evolution: Ecriture un peu influencée par les sumériens, mais développe sa voie originale. Ses symboles = des objets de la vie quotidienne du peuple égyptien. Assez vite l’écriture égyptienne a rapidement été utilisée pour écrire, c’est ainsi que les Egyptiens commencèrent à écrire des documents et des textes de littérature bien longtemps avant les Sumériens.

3.2.1. Exemple:

3.3. Forme: pictogrammes = des objets et des phonogrammes = des sons

3.4. L’écriture hiéroglyphique était pour la plupart phonétique. . Depuis le début, les Egyptiens disposaient de lettres alphabétiques qu’ils utilisaient comme n’importe quel signe parmi tant d’autres. Ils pouvaient utiliser une écriture purement alphabétique mais ils ont toujours préféré utiliser le riche répertoire de hiéroglyphes. En utilisant les phonogrammes, pictogrammes et déterminatives, les hiéroglyphes étaient aussi un langage mixte et pour la plupart phonétique.

3.5. Chaque mot se composait de trois parties: la première était formée par des signes phonétiques ou phonogrammes qui disaient la prononciation du mot, la deuxième partie était composée d'un pictogramme qui représentait l’objet, la troisième partie était composée par un déterminatif qui indiquait le domaine auquel faisait référence le mot. Ce déterminatif aidait à placer le mot dans un contexte donné. Il n'avait pas un valeur phonétique et indiquait la fin du mot.

3.5.1. Exemple:

3.6. Durée: L’écriture hiéroglyphique à été utilisée depuis -3300 jusqu'à 394 (ap.JC), donc pendant à peu prés 4000 ans.

4. Chine (-2800)

4.1. L’écriture chinoise était représentée avec le système dit « bagua », 64 « baguettes » en continu ou interrompues.

4.1.1. exemple:

4.2. Evolution: En -2500, l’écriture pictographique se simplifie. En 400, elle se stabilise pour donner l’écriture à idéogrammes qui est toujours d'actualité : un signe représente un objet ou une action.

4.2.1. Exemple:

5. Maya

6. Evolution de l'homo depuis sa séparation de la lignée des singes

6.1. -3 000 000 Première présence de l'Australopithecus Africanus = nom d'un hominidé bipède découvert dans l'est de l'Afrique (principalement au Kenya et en Tanzanie).

6.1.1. -2 500 000: Apparition de l'Homo Habilis qui maîtrisait parfaitement la posture érigée. En revanche, ses membres postérieurs courts n'en faisaient pas un aussi grand marcheur que l'Homo ergaster, apparu ultérieurement. Son aspect restait très archaïque. + Début de l'âge de pierre ( appelé aussi Paléolithique, Mésolithique ou Néolithique) = fabrication d'outils

6.1.1.1. -2 200 000: Première présence de l'Australopithecus Robustus + de l'Homo ergaster (un représentant disparu du genre Homo). Il vivait en Afrique, était chasseur.

6.1.1.1.1. -2 000 000: L'homme quitte l'Afrique tropicale. Son corps s'est adapté à la marche et aux longs voyages, ses outils se perfectionnent. Homo ergaster se met en route et commence à peupler la Terre, et plus précisément le reste de l'Afrique, le Proche-Orient, l'Europe et l'Asie. Il s'adapte à de nouvelles conditions climatiques