L'enseignement des langues étrangères aux élèves en déficit du langage

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
L'enseignement des langues étrangères aux élèves en déficit du langage par Mind Map: L'enseignement des langues étrangères aux élèves en déficit du langage

1. Handicap

1.1. Le handicap n'est pas seulement un attribut de la personne, mais une conséquence de l'environnement: une particularité sociale.

1.1.1. Approche défectologique: déficit mis au centre.

1.1.2. Approche personnelle ou holistique: individu est mis au centre.

1.2. Besoins éducatifs particuliers

1.2.1. Mise en place du projet personnalisé de scolarisation le 11 février 2005

1.2.1.1. Droit à la compensation du handicap

1.2.1.2. Accès de la personne handicapée à l'ensemble des dispositifs de la société

1.2.1.3. Place centrale de la personne handicapée dans le choix de son projet de vie

2. Principes et objectifs de l'enseignement/apprentissage des langues étrangères

2.1. Principes d'enseignement des langues étrangères selon la loi européenne

2.1.1. Cadre européen commun de référence pour les langues (2001): enseigner, apprendre, évaluer.

2.1.1.1. Communication dans la langue maternelle: faculté d'exprimer et d'interpréter des concepts, pensées, sentiments oralement et par écrit. Avoir des intéractions linguistiques appropriées et créatives dans toutes les situations de la vie sociale et culturelle.

2.1.1.2. Communication en langues étrangères: médiation et compréhension des autres cultures.

2.1.1.3. Apprendre à apprendre: capacité à entreprendre et organiser soi-même un apprentissage à titre individuel ou en groupe, selon ses propres besoins.

2.1.1.4. Compétence mathématique et compétences de base en sciences et technologies.

2.1.1.5. Compétence numérique

2.1.1.6. Compétences sociales et civiques: compétences personnelles, interpersonnelles et interculturelles. Formes de comportement d'un individu pour participer de manière efficace et constructive à la vie sociale et professionnelle.

2.1.1.7. Esprit d'initiative et d'entreprise

2.1.1.8. Sensibilité et expression culturelle

2.2. Double objectif de l'enseignement/ apprentissage d'une langue étrangère

2.2.1. Objectif éducatif: "développement des compétences rend possible l'activité discursive adaptée au contexte socioculturel" (Christian Puren).

2.2.2. Objectif rééducatif: développement cognitif et compensation des déficits en langue maternelle.

2.3. Valeurs compensatoires de l'apprentissage d'une langue étrangère

2.3.1. On découvre certains traits de sa langue maternelle lorsqu'on apprend une autre langue où le même phonème n'existe pas ou est exprimé différemment.

2.3.2. La confrontation avec le même type de phonème oblige à s'interroger sur un certain nombre d'éléments qui, jusqu'alors, semblaient provisoirement définis et, peut-être, utilisés incorrectement.

2.3.3. L'idée d'une "compétence langagière globale" peut être proposée comme appui conceptuel pour développer des compétences métalinguistiques relatives à une réflexion sur l'utilisation du répertoire verbal.

2.4. "Double iceberg" de la compétence bilingue (modèle défini par Cummins)

2.4.1. Toute appropriation bilingue repose sur une interdépendance du développement dans les deux langues qui s'appuie sur un socle commun.

3. Compétence linguistique

3.1. Compétence linguistique dans la perspective acquisitionnelle

3.1.1. Langue

3.1.1.1. Univers extra linguistique

3.1.1.2. Société

4. Origines des déficits du langage

4.1. Origine culturelle et sociale (degré de stimulation linguistique, pluralité des cultures).

4.2. Troubles sensorielles

4.3. Difficultés dans la construction des structures cognitives (pensée logique, repères liés au temps et à l'espace, capacité d'abstraction).

5. Problèmes de surdité: exemple le plus frappant des difficultés d'acquisition du langage

5.1. Moyens de communication

5.1.1. Personnes qui suivent une rééducation orale

5.1.2. Utilisateurs du LPC (Langage Parlé Complété)

5.1.3. Utilisateurs de la lange des signes

5.1.4. Personnes bilingues

5.2. Conséquences pour le développement de la langue phonique ("maternelle")

5.2.1. Problèmes liés au développement de la compétence linguistique: troubles articulatoires, prosodiques et grammatico-lexicales.

5.2.1.1. Incapacité de catégoriser les éléments de la langue.

5.2.1.2. Difficultés d'attirer l'attention sur les éléments pertinents de la langue utilisée par l'entourage.

5.2.1.3. Incapacité de gérer les procédures responsables de la construction du sens à l'écrit et à l'oral.

5.2.1.4. Fautes d'interférences

5.2.1.5. Omissions et substitutions de prépositions, auxiliaires, déterminants, pronoms, objets ou objet nul.

5.2.2. Déficits cognitifs

5.2.2.1. Compréhension erronée

5.2.2.2. Création de néologismes à partir d'indices non partagés par la société.

5.2.3. Troubles liés à la compétence pragmatique/discursive

5.2.3.1. Difficultés (voir même refus) d'entrer en communication engendrées par la présentation incorrecte de suites d'arguments et l'arrangement erroné d'évènements dans le temps.

6. Appréciation des progrès de l'élève en déficit du langage

6.1. Evaluation formative

6.1.1. Ajustée à une norme correspondant aux particularités du développement de la langue maternelle et aux particularités de l'interlangue.

6.1.2. Ajustée à la spécificité développementale et à l'étape thérapeutique de l'élève en déficit.

6.1.3. Elaborée (et au moins renouvelée) à chaque étape d'apprentissage en collaboration avec l'enseignant de la langue maternelle.