Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
L'ART par Mind Map: L'ART

1. Le mot "Art"

1.1. Différents sens du mot

1.1.1. ARTIFICIEL : Toute activité de production humaine ≠ production de la nature

1.1.1.1. L'art est alors l'activité de n'importe quel producteur humain.

1.1.2. HABILETE : Production conforme à certaines règles ou certain savoir-faire.

1.1.2.1. L'art est alors le travail de l'artisan.

1.1.3. BEAUX ARTS : Production d’œuvre dont le but est uniquement esthétique, l'émotion suscitée par la beauté,

1.1.3.1. L'art est ici le travail de l'artiste.

1.2. Histoire du mot

1.2.1. D'abord : Art = Technique

1.2.1.1. Antiquité : latin "ars" ; grec "technè"

1.2.1.1.1. Pas de distinction artiste/artisan

1.2.2. Puis : Art ≠ Technique

1.2.2.1. XVe : les artistes signent leurs oeuvres

1.2.2.1.1. Première distinction artiste/artisan

1.2.2.2. XVIIe : le mot s’attribue aux "beaux arts"

1.2.2.2.1. 3 arts rytmiques

1.2.2.2.2. 3 arts plastiques

1.2.2.2.3. Nouvelles formes d'art

2. La production esthétique

2.1. Art / Technique

2.1.1. Finalité de la prodution

2.1.1.1. Technique => Utilité

2.1.1.1.1. Déf. La technique désigne l'ensemble des moyens mis en œuvre pour augmenter l’efficacité de l'action en vue d'une fin jugée utile.

2.1.1.1.2. L'outil technique est sans cesse perfectible.

2.1.1.2. Art => Beauté

2.1.1.2.1. L'art est désintéressé.

2.1.1.2.2. L'art ne "progresse" pas.

2.1.1.3. Interraction

2.1.1.3.1. Du "beau" dans la technique

2.1.1.3.2. De "l'utile" dans l'art

2.1.2. Mode de production

2.1.2.1. Technique = Réglée

2.1.2.1.1. Le technicien obéit à des règles méthodiques pour obtenir l'effet désiré.

2.1.2.2. Art = Libre

2.1.2.2.1. L'artiste "crée", il n'est soumis à aucune règle.

2.1.2.3. Interaction

2.1.2.3.1. Des règles dans l'art

2.1.2.3.2. De la liberté dans la technique

2.2. Imitation / Expression

2.2.1. Imitation

2.2.1.1. Conception classique : l'art imite la nature

2.2.1.1.1. Le plaisir de l'imitation

2.2.1.1.2. L'apprentissage par l'imitation

2.2.1.2. Critique de l'imitation

2.2.1.2.1. Superflue

2.2.1.2.2. Présomptueuse

2.2.1.2.3. Trompeuse

2.2.1.3. Et si la nature imitait l'art ?

2.2.2. Expression

2.2.2.1. Conception romantique : l'art est l'expression de l’intériorité de l'ariste

2.2.2.1.1. L'artiste à une vision originale du monde

2.2.2.1.2. L'artiste exprime ses pulsions inconscientes et refoulée dans son œuvre.

2.2.2.2. Conception historiciste : l'art est le reflet de son époque.

2.2.2.2.1. L'art "engagé" est l'expression d'un message que l'artiste veut adresser à ses contemporains.

2.2.2.2.2. L'art exprime une idée qu'il s'agit de retrouver par l'analyse de ses symboles.

2.2.2.3. Critique de l'art comme expression

2.2.2.3.1. Si l’œuvre exprime une idée, alors elle l'exprime confusément.

2.2.2.3.2. Le langage, et ultimement la philosophie peut exprimer l'idée plus clairement que l'art.

3. La contemplation esthétique

3.1. Plaisir particulier et subjectif

3.1.1. Ne sont pas vues comme comme "belles" les mêmes choses selon les époques et les cultures.

3.1.2. Selon les personnes les "gouts" artistiques diffèrent.

3.2. Plaisir universel et objectif

3.2.1. Il peut y avoir un concept objectif de la beauté : l'harmonie, la proportion.

3.2.2. Le nombre d'or (ou la suite de Fibonacci) exprime mathématiquement un rapport jugé harmonieux que nous retrouvons à la fois dans la nature et les œuvres d'arts jugés "belles" par les classiques.

3.3. Plaisir universel quoique subjectif

3.3.1. Beau ≠ Agréable

3.3.1.1. Agréable : sensuel

3.3.1.1.1. Plaisir interessé

3.3.1.1.2. Subjectif

3.3.1.2. Beau : non sensuel

3.3.1.2.1. Plaisir désintéressé

3.3.1.2.2. Se présente "comme" objectif

3.3.2. Un plaisir non immédiat

3.3.2.1. Les chefs d’œuvres finissent par plaire universellement.

3.3.2.2. L’œuvre d'art véritable transforme notre regard, nos attentes sur l'art.