Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Bilan LIENS ! par Mind Map: Bilan LIENS !

1. Pourquoi maintenant - Technologies relationelles / libres

1.1. Permettent la créativité

1.1.1. Techno relationelles qui permettent de développer la créativité

1.1.1.1. Possibilité de nouveaux imaginaires collectifs... où acteurs scientifiques,

1.1.1.1.1. Dont s'approrient les sociologues, ethnologoque, pour trouver des solutions de société

1.1.1.1.2. confrontation des imaginaires de plusieurs disciplines

1.1.2. "Innnovation sociale au service de l'écologie". Quels sont les concepts forts ? : -> La ruche qui dit oui : Système d'achat groupé pour les fruits et légumes. -> ELSY : Acheter et vendre des produits faits main -> BikeHacks : Tout sur le hacking de velo -> Snapgoods : Location d'objets entre particuliers -> Getaround : partage de voitures consistant à permettre aux gens de louer leurs voitures quand elles ne sont pas utilisées. -> Terracycle : Site qui permet d'organiser la collecte de déchets qui sont rachetés à la personne, puis recyclés et vendus en produits finis. -> Le potiron : Plateforme permettant de revendre ou échanger ses produits de jardin -> Livemyfood : Aller manger chez ses voisins -> Super-marite : Revendre des parts de ses plats à son voisinage -> Foodzie : Place de marché de produits locaux -> 1bog : Se regrouper pour financer l'achat de panneaux solaires et comparer ses consommations -> Freecycle : Site de dons d'objets inutilisés (9millions d'objets par an) -> Watch : Projet de développement d'une communauté de sentinelles de l'environnement -> ThredUp : Système d'échange d'habits -> Zilok : Système de location de particulier à particulier -> Monextel : Système en ligne de recyclage de télephone portables au profit d'associations. -> Urban garden share : Partage de jardins pour cultiver ensemble -> Landshare -> Partage de terre disponibles non utilisées. -> Teachstreet : partage de compétence dans un quartier -> Instructable : Des milliers de vidéos et des tutoraux pour apprendre à réaliser ses objets soi-même.

1.2. Pourquoi si puissant

1.2.1. Utilisation par tous

1.2.1.1. Facilement déployables

1.2.1.2. Economie

1.2.1.3. EX de Watch : "Pour la première fois dans l’histoire, nous avons la capacité à organiser des communautés considérables sur le net pour collecter et diffuser de l’information, débattre, évaluer, apporter une expertise et des suggestions de changement."

1.3. Crises

1.3.1. écologique, sociale,

2. Quoi ?

2.1. Solutions qui s'attaquent à des enjeux de société

2.1.1. Pour répondre aux enjeux sociaux lourds : Innovation à partir des sujets sociaux les plus lourds -> Innovation la plus sous contrainte, bénéfique à tous

2.1.1.1. IDACT

2.1.1.2. Innovation pour tous !

2.1.1.3. Reconnect

2.1.2. Projeter sur le chemin du futur, ne pas être dans la réparation, la béquille.

2.1.2.1. il y a 10 ans

2.1.2.1.1. Covoiturage

2.1.2.1.2. Colocation

2.1.2.2. Aujourd'hui

2.1.2.2.1. Consommer

2.1.2.2.2. La ruche qui dit oui

2.1.2.2.3. Super marmite

2.1.2.2.4. MyrecycleStuff

2.1.2.2.5. Voisinage

2.1.2.2.6. Ulule

2.1.2.2.7. Yoocasa

2.1.2.2.8. Watch

2.1.2.2.9. Nexthing

2.1.2.2.10. Un jour à vendre

3. Que faire ??

3.1. AU NIVEAU DE LA CONCEPTION

3.1.1. Accompagnement de l'innovation

3.1.1.1. Du temps : FING, LA CANTINE

3.1.1.1.1. As Google : Lieux pour échanger avec du temps...

3.1.1.2. Financer le travail de conception (aujoud'hui, ce sont les Assedic qui financent l'innovation sociale).

3.1.1.3. qui ne peut pas être organisé en processus productif, mais doit être en logique de conception.. Demander des résultats, c'est souvent détruire le projet (wikipédia ne pouvait pas dire le nb de création d'emploi, le modèle économique... au début

3.1.1.4. Choix des projets ?

3.1.1.4.1. Juger sur la personnalité du porteur et la force du concept

3.1.2. Faire en sorte que l'innovation soit d'abord sur les sujets sociaux... plutôt que dans une logique d'innovation économique...

3.1.2.1. La plus sous contrainte

3.1.2.2. La plus adaptée à tous

3.1.2.3. Se projeter dans l'avenir : Comme Google, à 20 ans... ne plus être dans la réparation, mais la solution à des enjeux de société

3.1.2.3.1. Projet un jour à vendre

3.1.3. -> Favoriser la collaboration entre les projets, Pas de concours ou d'appels à projet qui mettent en concurrence des porteurs, mais des rencontres qui soutiennent les projets, financent les meilleurs coopérations, et guident les porteurs en échec.

3.1.3.1. CARREFOUR

3.1.3.2. Ex de l'AAP de LILLE

3.1.4. -> Un innovateur (celui qui à trouvé le concept) n'est pas toujours un entrepreneur : L'innovateur ne peut pas toujours être le porteur d'un projet amibitieux : besoin de passerelles entre innovateurs et porteurs -> Rencontre entre innovateurs, et entrepreneurs (grands comptes, etc...)

3.1.4.1. ACCELERATEUR

3.1.5. -> Enjeux sociaux

3.2. EXPERIMENTATION

3.2.1. développer les communautés, et miser sur la capacité des communautés d'utilisateurs ou les habitants d'un territoire pour soutenir les projets (ex des communautés du logiciel libre...de wikipédia...).

3.2.2. Pousser au logiques des modèles du libre...

3.2.2.1. Transparence, ouverture, accessibilité, adaptabilité...

3.2.2.1.1. -> Adaptation des projets au niveau lodal

3.2.3. Le modèle économique se trouve quand il y a un sentiment d'appartenance fort du projet au sein de la communauté (logique de transparence, de confiance, de financement participatif..)

3.3. DEVELOPPEMENT / ENTREPRISE

3.3.1. Donner une légitimité national et notoriété locale.

3.3.1.1. Acteur publics ou structures de confiance pour la légitimité

3.3.1.1.1. Pas tant besoin de comm...mais de légitmité

3.3.2. FAvoriser l'accompagnement du projet

3.3.2.1. Pour les gros projets

3.3.2.1.1. Financement lourds...

3.3.2.2. Pour les petits projet

3.3.2.2.1. Ex d'un atelier communautaire de réparation de vélo

3.4. Que faisons nous :

3.4.1. Aller sur le terrain

3.4.1.1. Créativité : S'attaquer aux enjeux sociaux lourds, innover dans l'idée du "qui peut le plus, peut le moins" et ne plus être dans les réparations".

3.4.1.1.1. -> La clé : Innover à partir des enjeux sociaux les plus lourds -> Les plus disruptifs ! ex: Voisin-age : Si on arrive à recréer du lieentreles plus anciens et leur entourage, on arrivera à en créer entre tous

3.4.1.2. Développer des projets innovants déjà existant, en leur donnant une "notoriété locale". Depuis le terrain, être un relais pour Global -> Local"/ Local-> Global"

3.4.1.2.1. Ex de Watch, Super Marmite, Yoocasa, My recycle Stuff

3.4.1.2.2. Lille et Paris

3.4.1.2.3. Usabilité

3.4.1.3. AVEC QUELLES METHODES ?

3.4.1.3.1. -> dialogue social pour échnager avec les usages. Méthode de créativité et approche design. -> Interdisciplinarité (scientifiques, artistes, sociologues -> Pour penser toutes les dimensions d'un concept et croiser les imaginaires) -> Design se service pour prototyper rapidement, être dans le concret. ->Expérimenter local, avec les habitants, dès la conception. -> Méthodes agiles, expertise usagé, pour s'adapter à l'usage dans le développement de la soution. -> Renforcer la capacité des usagers, leur rôle dans le projet et son essaimage (la communauté porte le projet) Finalement: Regarder du coté du développement des projets du libre -> Wikipédia... Mozilla...

3.4.2. Montrer les exemples, diffuser les solutions, favoriser les collaborations

3.4.2.1. Imagination For People

3.5. Que faites vous ?

3.5.1. Légitimité nationale ?

3.5.2. Collaboration entre projets ?

3.5.3. Conception

3.5.3.1. Futur proche

3.5.3.1.1. Fablab...

3.5.3.1.2. Usines locales

3.5.4. Essaimage, développement de communauté

4. Vers Quoi ? - Quel modèle pour l'IS ?

4.1. Vers quoi nous soutenons ces projets, vers quoi doit aller l'innovation sociale ?: Futur désirable

4.1.1. Enjeu de société : Plus écologique, plus social, plus durables, plus démocratique...

4.1.1.1. Favorisent une relocalisation des activités humaines

4.1.2. modèle associé (> Economie de la contribution)

4.1.2.1. Puissance de la solution provient du dynamise de la communauté

4.1.2.1.1. Usagers peut aussi être le concepteur, le contributeur, l'utilisateur, le financeur. Le projet appartient plus à la communauté qu'au porteur de projet

4.1.2.1.2. Couchsurfing

4.1.2.2. Solution en logique libres, ouvertes, transparentes

4.1.2.2.1. Activité humaine associées : Déprolétarisation -> l'usager peut comprendre l'environnement qui l'entoure.. horizontalité

4.1.2.3. Avantage :

4.1.2.3.1. Plus la communauté est grande, plus il y a de contributeur au développement du projet

4.1.2.4. 1er temps : Projet nationaux ou internationaux qui fonctionnent

4.1.2.4.1. Communautés puissante car système coûteux au niveau organisationnel :

4.1.2.5. 2 eme temps : Projet locaux

4.1.2.5.1. Possibilité qui sont très locales

4.1.2.6. Ces nouvelles pratiques contributives donnent les pistes nécessaire pour faire société et mieux vivre ensemble. Elles élèvent en même temps l'individu et le groupe et sont développés par les gens, et pour les gens..