Entre chefs d'établissement et enseignants : des divergences à nuancer. L'exemple des collèges pu...

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Entre chefs d'établissement et enseignants : des divergences à nuancer. L'exemple des collèges publics en France. Gilles Combaz - Carrefour de l'éducation - 2004 - AC par Mind Map: Entre chefs d'établissement et enseignants : des divergences à nuancer. L'exemple des collèges publics en France. Gilles Combaz - Carrefour de l'éducation - 2004 - AC

1. Méthodo

1.1. Echelle nationale

1.2. Quantitative : 654 questionnaires CE + 263 questionnaires profs

1.3. Qualitative : 15 interviews CE + commentaires des enseignants car questionnaires réalisés en face à face.

1.4. Echantillon : professeurs et CE du secondaire 1er cycle (collège). Echantillonage aléatoire. Risque de biais pour les professeurs centrés en grd partie ds la région parisienne.

1.5. Thématiques des questionnaires :

1.5.1. Le choix de l'établissement par les familles

1.5.2. La ccr entre les établissements et leur autonomie

1.5.3. Diversification des parcours scolaires des élèves

1.6. Analyse des différentes conceptions : "Les valeurs seront définies au sens ou l'entendent Boudon et Bourricaux (2002) ; " Des préférences collectives qui apparaissent dans un contexte institutionnel, et qui par la manière dont elles se forment, contribuent à la régulation de ce contexte.

1.7. Différences réponses CE/Profs mesurés selon le test du Khi deux. Seuil retenu : P<ou = .05

2. Références

2.1. Blanchet et al 1999

2.2. Pelage 2000

2.3. Guillaume 1997

2.4. Derouet 1992 : Travaux sur l'écaltement du principe d'égalité des chances et multiplication des principes de "gouvernance d'école"

3. Résultats

3.1. Difficultés rencontrées par chef d'établissement diverses : Répondre à la hiérarchie ad, incertitude attentes ad, parents consuméristes, commercialisation de l'éducation,

3.2. Sentiment des chefs d'ét : surexposition, boucs émissaires

3.3. Le choix de l'établissement scolaire par les familles

3.3.1. Désacords

3.3.1.1. CE = pour la carte scolaire

3.3.1.2. Profs : Plus de liberté pour que les "usagers" puissent choisir en fonction de leur "besoins" = une logique plus marchande (vocabulaire usagers/marchande)

3.3.1.2.1. Les profs semblent traiter la question en tant que parent. On constate d'ailleurs que proportionnellement ils sont les plus nombreux à choisir des collège situé hors de leur zone de recrutement pour leurs enfants. On constate que les profs interrogés sont plus jeunes que les CE. Les profs (40 ans) sont des usagers directs. les CE (50 ans) sont représentants de l'Etat.

3.3.1.2.2. Le charme discret des enfants issus de milieux sociaux les plus favorisés (Léger, 1983) - Les CE sont moins au contact des élèves.

3.3.2. Accords

3.3.2.1. Effets pervers d'une sectorisation trop rigoureuse = inégalités habitat. La mixité sociale est très généreuse mais il faut arrêter la démagogie.

3.4. L'autonomie des établissements scolaires

3.4.1. Ce : Autonomie largement insuffisante pour 24 % Profs : Autonomie largement insuffisante pour 13 %.

3.4.2. Profs pas pour autant satisfait de l'autonomie accordée aux établissements

3.4.3. Divergences qualitatives : Attentes différentes

3.4.3.1. CE parlent de recrutement du personnel enseignants / Prof pas d'accord. Attention beaucoup de CE veulent tout simplement pouvoir plus récompenser les Profs investis (Question de l'objectivité). Peu de question de sanction sauf face à l'incompétence. "S'il m'arrive quelqu'un d'incompétence, Je vais faire avec"

3.4.3.2. Un CE souligne que pour avoir des meilleurs résultats, il faut recruter le meilleur personnel.

3.4.3.3. Professeurs se sentiraient menacés de leur liberté pédagogique dès qu'on leur demande de mettre leur projets noir sur blanc. On constate une nuance Etablissements de zones défavorisées / favorisées

3.5. La concurrence entre les établissements

3.5.1. Dans l'ensemble CE et Profs voient l'effet pervers de la ccr entre établissement. Cependant ils constate qu'une certaine forme de ccr existe déjà notamment par les rt + choix des établissements par les familles de CSP +.

3.5.2. les CE voient cependant d'avantage la possibilité d'encourager une ccr fortement encadrée.

3.6. La diversification des parcours scolaires des élèves

3.6.1. Profs et CE s'accordent bien sur ce point. Beaucoup (CE 50 %, profs 45 %) sont d'accord ++ qu'il faut davantage diversifier l'offre pour répondre à la diversification des élèves. La plus part (CE 42 %, Profs 44 %) sont d'accord ++ avec l'idée qu'il faut tout de même un bagage commun ((48 et 38 % sont d'accord)

3.6.2. La question du contenu est cependant très importante pour les profs qui sont souvent centrés sur le programme

3.7. Conclusion : Pelage met en exergue un creusement entre CE et Prof mais au niveau du lycée.

3.7.1. Perspectives : la dimension du genre : CE souvent CE ou catégorie de femmes bien spé (diplômées, célibataire..). Egalement représentation du métier de CE selon le sexe (Hommes chefs d'ee femmes se disent médiatrice). Voir Baudoux 1994 qui met en avant la tendance à une gestion davantage participative des femmes alors que les hommes tendront plus facilement vers le rapport de domination. L'analyse des styles de direction peut aussi être une piste intéressante.

4. Notions clés

4.1. Pilotage d'établissement : sollicité par des acteurs aux but contradictoires : Arbitrage

4.2. Entreprise : redéfinir l'école et la réussite scolaire - mission explicite des CE

4.3. "Arrangements locaux" viennent réguler le fonctionnement de l'établissement à la place des principes universels.

4.4. La sectorisation n'est pas toujours un jeu "Franc"

4.5. Auteurs citent un principal qui ("il est important de le souligner" dit l'auteur) n'a jamais enseigné.

5. Abbréviations : CE = Chef d'établissement, EN = education nationale

6. Objectif : tester l'hypothèse selon laquelle CE et profs s'opposent sur des fondement du système de l'EN et cela alimente les difficultés rencontrées par les CE pour élaborer le compromis minimum permettant l'intérêt général de l'établissement.