Coordination par le marché

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Coordination par le marché par Mind Map: Coordination par le marché

1. Les individus ont un penchant naturel à échanger, motiver par leurs intérêts égoïste, guider par une "main invisible"

1.1. Ils se spécialisent dans la production d'un B/S dans le but de l'échanger, et les gains à l'échange vont permettre de satisfaire ses besoins (maximiser sa satisfaction)

2. Qu'est qu'un marché ?

2.1. Un marché est un lieu de rencontre, réel ou fictif entre l'offre et la demande, se mettant d'accord sur un prix d'une quantité (lieu d'échange)

2.1.1. Il existe une multitude de marché : mondial, départemental, local...

2.1.2. Economie de marché : qd une gde partie des échanges se font dans les marchés.

2.1.3. Les offreurs et demandeurs suivent leurs intérêts puisqu'ils veulent échanger pour trouver un arangement

2.1.3.1. le prix d'équilibre

2.1.3.1.1. satisfaire le mieux les 2

2.2. Marché de l'emploi

2.2.1. D d'emploi -> chômeur

2.2.2. O d'emploi -> ETS

2.3. Marché du travail

2.3.1. O (de force) de travaille -> chômeur / trav. potentiel

2.3.2. D (de force) de travaille -> ETS

2.4. Le marché permet la meilleur allocation des ressources

2.4.1. Allocation des ressources

2.4.1.1. Concept économique, qui concerne l'utilisation des ressources rares et notamment les facteurs de productions (travaille, capital, matières premières) pour satisfaire à court o long terme les besoins de consommation de la pop dont ces ressources sont réparties entre les agents économiques (ETS, ménages)

3. Comment un marché concurrentiel fonctionne-t-il ?

3.1. M.Mauss

3.1.1. donner - recevoir - rendre (théorie)

3.2. Les SEL

3.2.1. Système d'échange local

3.3. La formation de la D

3.3.1. Sur le marché l'offreur (vendeur) & demandeur (acheteur) viennent demander des B/S rationnel et cherche à maximiser leurs utilités (la satisfaction de ses besoins)

3.3.1.1. la D des consommateurs dépend de bcp de facteur : prix, rareté, mode, âge...

3.3.2. La D est une Quantité de B/S que les consommateurs sont prêt à acquérir

3.3.3. La loi de la D

3.3.3.1. La D est une fonction décroissante du prix

3.3.3.1.1. C-à-d quand le prix diminue, la demande augmente (et inversement)

3.3.3.2. Elasticité du prix de la D

3.3.3.2.1. la réaction de la D par rapport au prix

3.3.4. Les 3 effets

3.3.4.1. Giffen

3.3.4.1.1. même si le prix augmente la D peut rester la même -> le cas des B de première nécessiter

3.3.4.2. Veblem

3.3.4.2.1. les consommateurs préfère acheter à un prix élevé parce que c signe de leur richesse (se montrer - produit de luxe) -> consommation ostentatoire

3.3.4.3. Akerloffe

3.3.4.3.1. " c signe d'une certaine qualité, de marque -> effet de marque

3.3.5. La courbe de la demande est décroissante selon les prix et les quantités http://www.ses-et-cie.fr/ses/IMG/jpg/courbe_demande.jpg

3.4. B/S élastique ou inélastique

3.4.1. prix augmente, D baisse (qui bouge) -> élastique

3.4.1.1. ex : café

3.4.2. prix augmente, D reste la même (qui ne bouge pas) -> inélastique

3.4.2.1. ex : pétrole

3.5. La formation de l'O

3.5.1. Les offreurs sont des producteurs, des vendeurs de B/S qui répondent aux besoins des consommateurs

3.5.1.1. ils supportent des coût de production

3.5.1.2. Coût de production = coûts fixes + coûts variables

3.5.1.2.1. ex : bâtiment, machine -> coûts fixes

3.5.1.2.2. ex : matière première -> coûts variables

3.5.1.3. *Coût unitaire (ou moyen) = coût de production / nb de B fabriqués

3.5.2. L'objectif de l'offreur (producteur) est de maximiser son profit.

3.5.2.1. L'offreur produit la quantité qui permet d'égaliser son coût marginale avec son prix de vente

3.5.2.1.1. c-à-d l'offreur à intérêt à augmenter sa production tant que le coût de production d'une unité supplémentaire (coût marginal) est inférieur au prix de vente

3.5.2.2. Toute ETS a pour but de gagner (maximiser) sa productivité (efficacité)

3.5.2.2.1. grâce au travail

3.5.2.2.2. " au capital

3.5.2.2.3. " au 2 (global des facteurs)

3.5.3. L'O est une fonction croissante du prix = la loi de l'O

3.5.3.1. C-à-d si le prix augmente, l'O augmente aussi

3.5.3.2. Plus le prix est faible moins il est rentable pour l'offreur de produire, il va donc réduire sa production

3.5.3.2.1. Et aucun autre offreur n'est attiré par ce marché (et inversement)

3.5.3.3. Elle bouge en fonction du prix

3.5.3.4. Elasticité du prix par rapport à l'O

3.5.3.4.1. la réaction de l'O par rapport aux variations (réactions) du prix

3.5.4. L'O représente la quantité de B/S que l'offreur est prêt à vendre à un prix donner

3.5.5. La courbe d'offre est croissante selon les prix et les quantités

3.6. L'équilibre entre l'O et la D

3.6.1. Sur un marché, la libre variation des prix permet d'égaliser les quantités demanders et les quantités offertes ainsi ce fixe le prix et la quantité d'équilibre

3.6.2. Le point d'équilibre est le but du marché

3.6.3. Si O inférieur à la D alors le prix augmente donc la D baisse mais O augmente -> on arrive à équilibre entre D et O

3.6.3.1. et inversement

3.6.3.1.1. Si O est supérieur à D alors le prix baisse donc D augmente et O diminue -> on arrive à un équilibre entre O et D

4. La concurrence pure et parfaite

4.1. Selon Léon Walras

4.1.1. Il décrit un marché parfait, idéal (ce n'est qu'une théorie), il définit 5 conditions à cette concurrence

4.1.1.1. la transparence des marchés

4.1.1.1.1. toutes les infos doit être accessible à tous (quasi gratuit)

4.1.1.2. l'atomicité des marchés

4.1.1.2.1. il faut une multitude d'offreur et de demandeur et aucun ne doit avoir un impact important ("un poids")

4.1.1.3. libre entrée (et libre sortie) du marché

4.1.1.3.1. je peux entrer o sortir du marché (ETS, ménage...)

4.1.1.4. libre circulation des facteurs de productions

4.1.1.4.1. le travaille, le capital, les ressources naturels

4.1.1.5. homogéité de B/S

4.1.1.5.1. des B/S tous identiques

4.1.2. Si une de ces conditions n'est pas respecté alors cela ne marche pas

4.2. Les prix jouent un rôle de signaux, il véhicule l'infos entre le demandeur et l'offreur

4.3. Price maker

4.3.1. faisceau de prix (SNCF)

4.4. Price taket

4.4.1. preneur de prix (concurrence)

5. Le marché : ordre naturel ou construction de l'homme

5.1. Selon les économistes libéraux comme Adam Smith, D. Hume, J. Locke...

5.1.1. En laissant les individus échanger librement -> le marché apparaît naturellement

5.1.2. Libéraux (A.S) -> marché -> est autorégulateur -> naturellement -> équilibre entre O/D

5.1.3. Avec le minimum de règle imposer par l'Etat qui lui ne doit que très peu intervenir

5.2. Pour d'autre

5.2.1. Le marché est une construction sociale, qu'elle est encadré par l'Etat avec des règles (institutionnalisation du marché)

5.2.1.1. Un marché sans règle n'existe pas c'est pour ca qu'on parle institutionnalisation du marché. Les droits de propriétés s'ont essentielle lors d'un échange et donc économie de marché

5.2.1.1.1. Les brevets sont déposé à l'INPI

5.2.1.1.2. protéger contre la contrefaçon

5.2.2. L'Etat régule, contrôle, sanctionne le marché at permet l'émergence du marché

5.2.3. Autre économiste -> marché -> construction sociale -> encadré par l'Etat -> réduire les inégalitées

6. Dans les années 80', on assiste à une volonté de libéralisme (marché ->libre)

6.1. La règle des 3D

6.1.1. la Dérégulation

6.1.1.1. on enlève les règles

6.1.2. la Déréglementation

6.1.2.1. " les réglementations

6.1.3. la Désintermédiation (bancaire)

6.1.3.1. pas obliger de passer par la banque pour aller en bourse

6.2. L'Etat aujourd'hui à fixé

6.2.1. Salaire planché

6.2.1.1. SMIC

6.2.2. Prix plafond

6.2.2.1. les loyers

7. Choc

7.1. Venant de l'extérieur de l'ETS (choc exogène)

7.1.1. ex : si acheteurs, achètent plus ce produit -> choc

7.2. Venant de l'intérieur de l'ETS (choc endogène)

7.2.1. ex : grève -> choc