Socrate et l'art de la maïeutique

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Socrate et l'art de la maïeutique par Mind Map: Socrate et l'art de la maïeutique

1. Socrate: Qui était-il?

1.1. Son histoire : sa mère était sage-femme et "accouchait les corps" quand lui "accouchait les esprits". Socrate avait pour disciple Platon, autre grand philosophe grec de l'Antiquité. Accusé d'impiété et de corrompre la jeunesse, il est condamné à mort.

1.2. Caractéristique de Socrate : il n'a jamais rien écrit. Il était convaincu que la philosophie devait être orale. C'est Platon qui a retranscrit tous ses propos.

1.3. Socrate en deux mots: Grand philosophe grec de l'Antiquité (-470/-399), il est considéré par certains comme le père de la philosophie. Il est également à l'origine des courants maïeutique et dialectique.

1.4. https://www.google.fr/search?q=socrate&biw=1600&bih=794&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwiKltvIva7SAhVEWhQKHdd5BEoQ_AUIBigB#imgrc=89ga5tO1anBR-M:

2. Définition de la maïeutique

2.1. La maïeutique se définit comme "l'art d'accoucher les esprits", ceci dans une quête de vérité

2.2. La maïeutique constitue à interroger constamment des interlocuteurs pour faire apparaître, au dela du discours, l'essence-même de ce dernier afin de permettre à l'esprit de l'interlocuetur de trouver en lui-même les vérités.

3. La démarche dialectique de Socrate dans la recherche de la vérité, ceci grâce au dialogue.

3.1. 1°Le non-savoir: Socrate feint une ignorence afin de faire apparaïtre la doxa (soit l'opinion courante, communément admise sans réelle connaissance). Il la déstabilise puisqu'il en fait apparaitre les failles et sème donc le doute et un besoin de justification.

3.2. 2°Le parler bref: Socrate cherche à mettre fin aux diatribes que les rhéteurs et sophistes avaient pour habitude pratiquer (qui cherchaitent avant tout à produire un effet sur l'auditoire et non la vérité). Socrate disait "Si tu veux que le débat s'instaure, ou le dia-logue et non le monologue [...], que tu ne sois plus le seul à pérorer, il faut que tu me répondes par petites phrases [...] aux questions précises, courtes, que nous posons".

3.3. 3° Juger par Sois-même: Socrate demande au sujet d'assumer et de garantir ses réponses (interdiction de citer un autre). Selon lui, défendre son opinion permet de faire avancer la réflexion.

3.4. 4° La fécondité de l'aporie: Faire de nouveaux apparaître les contradictions de la pensée de son interlocuteur afin que ce dernier s'ouvre au philosophein, soit à l'amour du savoir. En effet, "ne cherche à savoir que celui qui n'est pas déjà convaincu d'avoir raison ou de déternir la vérité".

3.5. 5° Le savoir du non-savoir et la gestion des affects: devant sa conscience du non-savoir, l'interlocuteur perd ses repères et choisit l'aggresivité comme réponse (le dialogue s'interrompt donc, il n'y a plus de réflexion possible), soit l'individu à une "bonne nature" (selon les mots de Socrate) et admet son ignorence, condition même pour philospher.

3.6. 6° La découverte de l'idée: Socrate pense qu'il faut confronter un grand nombre d'opinions différentes pour tendre vers la vérité.

4. Exemples de dialogues maïeutiques de Socrate

4.1. 1° Le Ménon

4.2. 2° Le Gorgias

4.3. 3° Le Lachès

5. Pourquoi la maïeutique?

5.1. Socrate, comme Platon, pense que la naissance est l'incarnation de l'esprit dans le corps. On peut donc dire que "l'esprit se greffe au corps". L'âme, qui voyait les choses clairement puisque considérée comme immortelle, une fois dans le corps, ne les voit plus. Socrate et Platon vont donc réapprendre à l'âme ce qu'elle savait déjà et a oublié (phénomène de réminiscence qui se traduit par les impressions de déjà-vu). Pour Platon et Socrate, la connaissance est donc une reconnaissance.