Les pédagogies de l'EDD

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Les pédagogies de l'EDD par Mind Map: Les pédagogies de l'EDD

1. Education ludique en classe

1.1. Education nationale

1.2. Elèves semblant avoir 8 à 10 ans

1.3. Professeur des écoles Mr Louis Garat

1.4. Sensibiliser les élèves aux concepts "simples" du développement durable

1.5. - mise en place d'un jeu de société participatif avec différentes questions sur le développement durable à l'oral - mise en place d'un schéma fait au tableau sur le traitement de l'eau

1.6. - pour d'avantage "motiver les élèves" - pour faire"retenir aux élèves beaucoup plus" (d'apprentissages) - donner aux élèves un court vivant : - faire "participer le plus" d'élèves possible et donner envie d'apprendre - faire travailler les élèves sur un projet pluridisciplinaire : sciences, géographie et français favorisé - schéma pour explications concrètes et écrites (mémorisation visuelle)

1.7. Oui car participation forte des élèves sur le court terme (en classe) mais difficile de se projeter sur le long terme

2. Voyage éco-touristique en Val de Loire

2.1. Voyage pour la planète

2.2. Les voyageurs (participant à l'écotourisme)

2.3. Guide accompagnateur Grégoire Paquet

2.4. Découvrir le "patrimoine naturel et culturel, tout en limitant les impacts sur l'environnement et en participant au développement durable des territoires"

2.5. - sorties et activités mises en place par un guide accompagnateur, local et indépendant : Découverte de la nature, de la culture Rencontres avec la population locale (producteurs locaux)

2.6. - pour que les visiteurs aient de cette expérience un réel souvenir et connaissance des impacts sur l'environnement - pour les sensibiliser à reproduire dans le temps cette démarche (partout où ils iront pas que voyage)

2.7. Oui car mis en situation réelle et sensibilsation forte mais non car non évaluée par les voyageurs

3. Label Eco- Ecole

3.1. Téragir : association à but non lucratif

3.2. 2 200 écoles , collèges, lycéens sont en démarche en France et plus de 50 000 dans le monde

3.3. 5 membres permanents, à savoir des chargés de mission référents sur différentes académies

3.4. "Aider les élèves à mieux comprendre le monde qui les entoure et acquérir les compétences pour y participer et s'y épanouir"

3.5. " Mise en place d'un ou d'une : - accompagnement personnalisé - programme international - méthodologie simple, participative et adaptée à tous - projets ouverts en choisissant un thème de travail - large réseau pour favoriser le partage d'expérience"

3.6. Pour qu'il y est un ou une : - reproduction dans le cercle familial - "création de liens et coopération - épanouissement et réussite des élèves - diffusion de bonnes pratiques sur le territoire" (cercles d'amis, villes et villages) - "enthousiasme, valorisation et reconnaissance (implication des élèves)"

3.7. oui car des "bénéfices" de ce label ont étés retenus

4. Activité manuelle sur le tri des déchets

4.1. Education nationale

4.2. Elèves de l'école de Ger semblant avoir 7 à 8 ans

4.3. Professeur des écoles (supposée cameraman) et la directrice de l'école

4.4. Apprendre aux enfants dès leur plus jeune âge à trier leurs déchets

4.5. - Mise en situation réelle dans l'école : les élèves trient leurs déchets dans différents "bacs" selon leur contenu (code de couleur) - puis dans la rue : les élèves mettent leurs "bacs" dans les conteneurs adéquates - Interview par questionnement entre élèves et à la directrice sur le commencement de cette activité et pourquoi l'avoir créee

4.6. - Mettre en situation concrète pour que les élèves prennent conscience de leurs gestes et donne envie de le perpétuer dans le temps (avec leurs parents ou autres personnes) - Comprendre la finalité du traitement des déchets "recycler pour faire des pots de yaourt" - Initier les élèves au respect de l'environnement "en ne polluant pas la nature" et en "réduisant le poids des déchets" - Interview pour apprentissage ludique et impliqué

4.7. Oui car forte participation des élèves lors de l'activité mais ne sait pas si expérience perpétuée dans le temps

5. (4ème) Journée nationale de lutte anti-gaspillage

5.1. Ministère de l'agriculture, l'agroalimentaire et de la fôret

5.2. 1500 participants

5.3. 8 chefs de renom

5.4. Inciter les participants à réduire leur nombre de déchets par année

5.5. - Organisation d'un brunch avec recettes de cuisine antigaspilage à partir d'invendus récupérés sur les marchés

5.6. - pour que les participants apprennent de nouvelles recettes anti gaspillage en les ayant eux-même élaborés dans une situation concrète afin de les reproduire par la suite - donc avoir moins de déchets et donc de polluer moins

5.7. Oui car évênement marquant sur la journée mais non si l'expérience n'est pas renouvelée

6. Débat sur le développement durable au lycée

6.1. Education nationale

6.2. Les élèves du lycée de Fresnel de Caen

6.3. Enseignante supposée d'Histoire-Géographie

6.4. Savoir connaître, interagir et échanger ses propres idées sur le développerment durable en prenant en compte d'autres réflexions

6.5. - mise en place d'un aménagement spécifique : 4 chaises d'un côté et de l'autre, face à face - mise en place d'un jeu de rôle ayant d'un coté les partisans du développement durable (dd) et de l'autre les opposants - re-questionnement de l'enseignante pour relancer le débat ("quels enjeux économiques pour les multinationales")

6.6. - pour guider les élèves dans la discussion : demander des explications, exiger de l’argumentation, rappeler les pensées déjà exprimées, reformuler une question de manière à faire avancer le débat et la réflexion ("quels enjeux géo-politiques?")

6.7. Oui car l'élève pourra avoir de nouvelles pistes de réflexions mais ne sait pas s'il se re-positionnera sur ceux-ci

7. Exposition "Vies d'ordures" au Mucem

7.1. Musée Mucem

7.2. Les visiteurs de l'évênement "Nuits vernies " à l'exposition "Vies d'ordures"

7.3. Les étudiants de l'académie Aix-Marseille

7.4. "Partager les regards" et apprentissages "sur les enjeux sociaux, politiques et économiques liés à la question des déchets à des visiteurs"

7.5. - Retranscription des savoirs sur différentes oeuvres à l'oral ainsi que la façon de pensée des différents peintres ou exposants - Accompagnée d'une musique "diffusant différentes versions d’un même morceau: l’original, la reprise et le remix"

7.6. - pour sensibiliser les visiteurs sur l'écologie par la jeunesse (avenir) - de "s’interroger sur nos modèles de consommation" de facon ludique et décontractée par la musique en lien avec le développement durable ("remix")

7.7. Oui car entente des visiteurs lors de l'exposition mais non car pas de retour des visiteurs donc non d'évaluation à long terme mais non si l'expérience non répétée