Fondements et enjeux sociaux et politiques de l'éducation

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Fondements et enjeux sociaux et politiques de l'éducation par Mind Map: Fondements et enjeux sociaux et politiques de l'éducation

1. Définitions

1.1. Fondements de l'éducation

1.1.1. Fondement = aspect philosophique

1.1.2. Enjeu = ce que l'on peut perdre ou gagner dans une entreprise

1.1.3. Politique = ce qui a trait à la vie collective dans un groupe d'hommes.

1.1.3.1. Etat et gouvernement

1.1.4. Social = manière dont la société est organisée

1.1.4.1. Groupes sociaux

1.1.5. Antoine PROST

1.1.5.1. effet pervers

1.1.5.1.1. Ouverture des accès au lycée = régression de la démocratisation

1.1.5.1.2. Les enjeux sociaux de la famille contrarient les enjeux politiques.

1.2. Inégalités scolaires par François DUBET

1.2.1. Inégalités d'accès

1.2.1.1. Instruction = bien rare réservée à une élite sociale

1.2.1.1.1. Ecoles des notables

1.2.1.1.2. Réformes scolaires

1.2.2. Inégalités des chances

1.2.2.1. Conception méritocratique

1.2.2.1.1. La scolarité amène les individus, au départ égaux, à réussir et à occuper dans des positions sociales différentes et inégales en fonction de leur mérite

1.2.2.1.2. Clef des réformes scolaires depuis la 2ième guerre mondiale

1.2.2.1.3. Sacrifice des élèves en échec scolaire

1.2.2.1.4. Mesures qui ont accru la concurrence entre les familles

1.2.3. Egalité de résultats

1.2.3.1. John RAWLS

1.2.3.1.1. Compétition méritocratique

1.2.3.1.2. Système juste

1.2.3.2. Meilleure école

1.2.3.2.1. Obtenir des résultats équivalents entre les enfants de différentes classes sociales

1.2.3.2.2. Mise en oeuvre coûteuse

1.2.3.2.3. Baisse du niveau scolaire

1.2.3.2.4. Fuite du système public

1.2.4. Interaction

1.2.4.1. Diminution

1.2.4.1.1. Action sur l'école

1.2.4.1.2. Action sur toutes les autres formes d'inégalités

1.2.5. Enjeux...

1.2.5.1. ... sociaux

1.2.5.2. ... politiques

2. Autonomie des établissements scolaires et inégalités scolaires

2.1. Introduction

2.1.1. BAROSSO, 1980

2.1.1.1. Mouvement qui consiste à donner plus d'autonomie aux établissements scolaires et à la décentralisation.

2.1.1.1.1. Fin 19°, débat déjà présents

2.1.1.1.2. Réinvestiture avec la création du service de l'enseignement privé

2.1.2. René HABY, 1975

2.1.2.1. Collèges = communautés scolaires

2.1.2.1.1. Autonomie accrue

2.1.3. 1985

2.1.3.1. Création d'établissements publics locaux d'enseignement

2.1.4. Décentralisation

2.1.4.1. Inégalités financières

2.1.4.1.1. Disparités des financements

2.1.4.2. Consiste à donner à des échelons périphériques la responsabilités de prendre des décisions

2.1.4.2.1. Sustituts de l'Etat

2.1.5. Développement d'inégalités

2.1.6. Mesures

2.1.6.1. Transférer les responsabilités

2.1.6.1.1. Prise en compte des spécificités locales

2.1.6.1.2. Moins de régime bureaucratique

2.1.6.2. Se rapprocher des usagers

2.1.6.2.1. Rôles sociaux importants

2.1.6.2.2. Avis sociaux

2.1.6.3. Point de vue démocratique

2.1.6.3.1. Donner des responsabilités aux usagers

2.1.7. Risques

2.1.7.1. Oubli des objectifs nationaux

2.1.7.1.1. Création d'inégalités

2.1.7.2. Ecart entre les écoles

2.1.7.2.1. Exclusion des plus en difficulté

2.1.8. Mesures retenues

2.1.8.1. Projets d'action éducative

2.1.8.2. Parcours pédagogique diversifiés

2.1.8.3. Projets d'établissement et d'école

2.1.9. TANGUY & ISAMBERT-JAMATI, 1970

2.1.9.1. Divergence des établissements

2.1.9.1.1. Malgré les programmes sociaux

2.1.9.1.2. A cause de l'enseignement différent de chaque enseignant

2.2. Aspects conceptuels et points d'appui pour la recherche

2.2.1. Concept d'autonomie

2.2.1.1. Liberté de l'homme

2.2.1.2. Capacité d'un groupe à s'organiser et à s'administrer lui-même sous certaines conditions

2.2.1.2.1. Autonomie relative

2.2.1.2.2. Efficacité de l'école

2.2.2. Concept de régulation

2.2.2.1. hist. "régulateur", 18°

2.2.2.1.1. Employé en économie, politique et mécanique

2.2.2.2. Arrivée dans les Sciences sociales

2.2.2.2.1. L'Etat doit réguler l'économie

2.2.2.3. BAUBY

2.2.2.3.1. 3 éléments

2.2.3. Vers un Etat évaluateur?

2.2.3.1. Montée en puissance de l'évaluation

2.2.3.1.1. Réponse à des...

2.2.3.1.2. Concept d'accountability

2.2.3.2. Identification et mesure de performances...

2.2.3.2.1. ... du système éducatif...

2.2.3.3. Donner la possibilité d'une gestion plus souple...

2.2.3.3.1. ... tout en rendant des comptes

2.2.4. Incidences de la tonalité sociale du système éducatif

2.2.4.1. TANGUY & ISAMBERT-JAMATI

2.2.4.1.1. Situation contrastée dans les différentes écoles

2.2.4.2. Décentralisation

2.2.4.2.1. = transfert de responsabilités entre l'Etat central à un niveau situé plus bas dans la hiérarchie

2.2.4.3. Déconcentration

2.2.4.3.1. = l'Etat central garde le pouvoir de décider par rapport aux tâches à réaliser

2.2.4.4. Résultats

2.2.4.4.1. Projets d'Action Educative

2.2.4.4.2. Projets d'établissement (collèges, lycées)

2.3. Résultats

2.3.1. Moyens suffisants à allouer

2.3.1.1. Choix politique

2.3.2. Fonctionnaires aux postes clés

2.3.2.1. Loyauté sans failles

2.3.3. Exploitation des marges de manoeuvre en écart de réussite

2.3.3.1. Actions démocratisantes

3. Education prioritaire

3.1. Aspects institutionnels

3.1.1. 1981 étape de relance

3.1.1.1. Reconsidération de l'éducation prioritaire

3.1.1.2. Objectif

3.1.1.2.1. Viser une société défavorisée

3.1.1.3. Nouveauté

3.1.1.3.1. La politique d'éducation est associée au plan "Espoir banlieue"

3.1.2. 2006 dernière relance

3.1.2.1. Changement d'appellation sans modification des objectifs

3.1.2.1.1. Réseaux "ambition réussite"

4. Choix de l'établissement scolaire par les familles

5. Effet établissement

5.1. O. COUSIN

5.1.1. effet établissement

5.1.1.1. = le fait d'être scolarisé dans tel établissement plutôt q'un autre peut avoir des répercussions sur l'orientation de l'élève

5.1.1.2. Remarques

5.1.1.2.1. Supposition que les établissements scolaires ont la capacité de se construite et de fonctionner comme des organisations en partie autonome

5.1.1.2.2. divergence autour de la définition de cet effet

5.1.1.2.3. Deux grands courants

5.2. 1ère recherche de la mise en évidence de l'effet établissement

5.2.1. LEGER & TRIPIER, 1986

5.2.1.1. Travail sur deux écoles comparables

5.2.1.1.1. Population homogène

5.2.1.1.2. Politique de redoublement

5.3. Différences dues au contexte

5.3.1. DURU-BELLAT & MINGAY

5.3.1.1. Identifier et quantifier les effets contextuels des deux premières années de collège

5.3.1.1.1. Prise en compte d'une multitude de variables

5.3.1.2. Objectif de la recherche

5.3.1.2.1. Identifier et quantifier les effets contextuels

5.3.1.2.2. Caractéristiques retenues

5.3.2. BOUDON

5.3.2.1. Effet de dominance

5.3.2.1.1. Dû à la classe sociale

5.3.2.2. Effet méritocratique

5.3.2.2.1. Lié aux résultats scolaires

5.3.2.3. 3 aspects

5.3.2.3.1. Type d'organisation des établissements

5.3.2.3.2. Climat régnant dans l'établissement

5.3.2.3.3. Mobilisation des enseignants et de l'équipe de direction autour d'un projet commun

5.4. Compléments d'informations

5.4.1. Orientation scolaire

5.4.1.1. Effet établissement

5.4.2. Acquisition scolaire

5.4.2.1. Effet classe

5.5. Indicateurs de performance des lycées

5.5.1. 3 types

5.5.1.1. Taux bruts de réussite

5.5.1.1.1. = nombre de reçus sur le nombre de candidats présentés

5.5.1.2. Taux d'accès de la seconde à la terminale

5.5.1.2.1. Evaluation des chnaces pour un élève d'obtenir le bac à l'issue d'un scolarité réalisée entièrement dans le même établissement

5.5.1.3. Proportion des bacheliers parmi les sortants

5.5.1.3.1. Estimation de la réussite au BAC

5.5.2. Comparaison

5.5.2.1. Effet d'âge et origine sociale

5.5.2.1.1. En lien avec l'Education Nationale

5.5.2.1.2. Comparaison des taux attendus avec les taux réels

6. Evaluation scolaire

6.1. Enjeu social

6.1.1. Diplôme

6.1.1.1. Emploi

6.2. Enjeu politique

6.3. Attentes du correcteur

6.3.1. Travaux issus de la psychologie

6.3.1.1. Effets que produisent, sur celui qui note, des informations qu'on lui fournit a priori sur les caractéristiques de l'élève

6.3.1.1.1. Caractéristiques sociales

6.3.1.1.2. Caractéristiques scolaires

6.3.1.2. Suscitation, chez celui qui évalue, d'attentes

6.3.1.2.1. = psychologie sociale

6.3.1.3. Attentes

6.3.1.3.1. = représentations sociales qui vont avoir une incidence sur la manière d'évaluer

6.3.2. Incidences sur les performances antérieures des élèves

6.3.2.1. CAVERNI, FABRE & NOIZET

6.3.2.1.1. Interrogation pour savoir si les professeurs ne noteraient pas en fonction de la première note

6.3.3. Prise en compte du statut scolaire de l'élève

6.3.3.1. BONNIOL, CAVERNI & NOIZET

6.3.3.1.1. Effet pygmalion

6.3.4. Effet de contraste dus à la séquence des copies

6.3.4.1. BONNIOL

6.3.4.1.1. L'ordre dans lequel se présente les copies interfère dans les notes attribuées

6.3.5. Prise en compte de l'origine sociale des élèves

6.3.5.1. WEISS

6.3.5.1.1. Les enfants de journalistes ont de meilleures notes

6.3.5.2. CAVERNI & NOIZET

6.3.5.2.1. Même l'induction indirecte de l'origine sociale des élèves mène a un effet

6.3.5.3. Deux catégories non influencée

6.3.5.3.1. Professeur agrégé qui ont une grande ancienneté

6.3.5.3.2. Professeur certifié jeune

6.3.6. Effet d'interaction entre origine sociale des élèves et origine sociale des correcteurs

6.3.6.1. Les enseignants notent plus favorablement les enfants qui viennent de leur milieu

6.3.6.1.1. Effet d'interaction positive entre les deux variables

6.3.7. Origines étrangères ou nationalité française

6.3.7.1. Les correcteurs prennent en compte consciemment ou non de la nationalité des élèves qu'ils corrigent

6.3.7.1.1. Lutte contre les préjugés raciaux

6.3.8. Prise en compte de l'apparence des élèves

6.3.8.1. GILLY

6.3.8.1.1. Les enseignants notent plus favorablement les élèves les plus beaux

6.3.8.2. LANDY & SIGALL

6.3.8.2.1. En collège, les élèves plus beaux sont considérés comme plus intelligents et plus aidés par leurs parents

6.4. Biais sociaux de la notation

6.4.1. DURUT-BELLAT

6.4.1.1. Plusieurs biais de notation à valeur de niveau scolaire équivalent

6.4.1.1.1. Résultats

6.5. Jugements scolaires et jugements sociaux

6.5.1. BOURDIEU & SAINT MARTIN

6.5.1.1. Les qualificatifs concernant les copies des élèves dépendent de la classe sociale

6.5.1.1.1. Plus la classe sociale est haute, meilleures sont les appréciations

6.6. Fidélité de la notation au BAC

6.6.1. Loin de faire l'unanimité

6.6.1.1. Suivant les établissements de passation, le nombre peut grandement varié

7. Filles et garçons à l'école