Recherche et développement dans la cosmétique et en pharmaceutique

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Recherche et développement dans la cosmétique et en pharmaceutique par Mind Map: Recherche et  développement dans la cosmétique et en pharmaceutique

1. Ingénieur recherche et développement

1.1. Formation/Etudes

1.1.1. Bac scientifique

1.1.1.1. Bac +5 minimum

1.1.1.1.1. Ecole d'ingénieur généraliste puis spécialisation à BAC +3

1.1.1.1.2. Ecole d'ingénieur spécialisée

1.1.1.1.3. Bac +2 (DUT, Licence, prépa) puis école d'ingénieur

1.1.1.1.4. Master (3 ans) spécialisé dans l'organisme publique à l'université. Mais les élèves issus de cette formation ne seront pas privilégiés, le recrutement est plus difficile

1.1.1.1.5. Expérience professionnelle préalable pour améliorer ses chances d'entrer dans l'entreprise

1.2. Carrière

1.2.1. Marché du travail

1.2.1.1. Organismes publics de recherche : CNRS, Inria, CEA, Cnes, Inserm, MNHN, Cirad, Inra…

1.2.1.1.1. Entrée sur concours en général (exemple au CNRS) mais beaucoup plus difficile d'y accéder qu'il y a quelques années car il y a moins d'argent et plus de concurrence

1.2.1.1.2. Fortes contraintes d'argent

1.2.1.2. Sélection importante mais très bonne insertion professionnelle (emploi quasi assuré à la sortie d'une école d'ingénieur)

1.2.1.3. Grandes et petites entreprises du secteur privé : Avène, Pierre Fabre, L'oréal, Sanofi, Dior...

1.2.1.3.1. Industrie pharmaceutique : Travaille pour des médecins, des autorités de santé, des mutuelles, des leaders d'opinion, des médias et des associations de patients

1.2.1.3.2. Contraintes auxquelles sont soumises les entreprises

1.2.2. Salaire

1.2.2.1. Brut mensuel débutant : 2250 à 3100€

1.2.2.2. Salaire pour un chef de projet en développement :entre 70 000 et 120 000 euros brut par an selon l'expérience, à cela se rajoute les primes

1.2.2.3. Salaire jeune diplômé : 3000 à 4000 €

1.2.3. Évolution de carrière

1.2.3.1. Chef de projet en R&D

1.2.3.1.1. Dirige les équipes, parfois à l’international en animant des réunions

1.2.3.2. Chef de produit technique

1.2.3.3. Consultant en managemenet de l'innovation

1.2.3.4. Directeur étude, recherche et développement

1.2.3.5. Nombreuses possibilités d'évolution

1.3. Profil

1.3.1. Qualités personnelles nécessaires

1.3.1.1. Qualités relationnelles et de communication

1.3.1.2. Goût du challenge

1.3.1.3. Être persévérant et patient

1.3.1.4. Curiosité

1.3.1.5. Capacités d'innovation

1.3.1.6. Sens de l'organisation et de l'anticipation

1.3.1.7. Initiative

1.3.1.8. Capacité de travail en équipe

1.3.1.9. Autonomie

1.3.1.10. Rigueur, organisation et disponibilité

1.3.1.11. Capacité d'analyse

1.3.1.12. Aisance rédactionnelle

1.3.1.13. Savoir gérer le stress et la pression

1.3.1.14. Adaptabilité et flexibilité

1.3.2. Compétences techniques requises

1.3.2.1. Connaissances scientifiques, du marché et des normes dans le domaine du médicament et/ou de la cosmétique.

1.3.2.2. Très bonne maîtrise de l'anglais

1.3.2.3. Compétences en informatique

1.3.2.4. Capacité à réagir face à la concurrence

1.4. Conditions de travail

1.4.1. Nombreux déplacements

1.4.1.1. Exemple de Mme Feragotto à Sanofi : déplacements toutes les 6 à 8 semaines en Europe et une fois par trimestre aux Etats-Unis pour rencontrer les équipes

1.4.2. Horaires irréguliers : travailler tard le soir ou/ et tôt le matin

1.4.2.1. Exemple Mme Feragotto à Sanofi : 9h à 18h30 avec des pics jusqu'à 22h parfois, travaille environ 45 à 60h par semaine

1.4.2.2. Exemple de Mme Mercier au CNRS : Gère elle-même son temps en fonction du travail qu'elle a à accomplir. Parfois des journées très chargées, du travail le soir et/ou du travail le week-end au laboratoire

1.5. Activités/Missions

1.5.1. Objectifs principaux

1.5.1.1. Développer des molécules, des principes actifs ou encore des produits chimiques

1.5.1.2. Participer à l’élaboration des principes de fabrication, à la production des produits , aux contrôles qualité ou encore à leur commercialisation.

1.5.2. Missions

1.5.2.1. Concevoir un produit numériquement puis réellement

1.5.2.2. Effectuer les tests et identifier les dysfonctionnements éventuels des nouveaux produits. Interpréter les résultats des tests

1.5.2.3. S'adapter à des contraintes de temps, de budget, aux demandes des clients.

1.5.2.4. Veiller à la qualité et à la sécurité du produit en respectant les lois, les normes et les brevets

1.5.2.5. Etudier les contraintes techniques, la faisabilité du produit et les outils nécessaires à sa création

1.5.2.6. Réaliser un cahier de charges du produit

1.5.2.7. Collaborer avec les autres départements de l'entreprise (marketing, commerce, chercheurs, équipes de production ...)

1.5.2.8. Etudier les analyses du marché et de la concurrence

1.5.2.9. Possibilité d'enseigner ponctuellement à l'université ou d'animer des conférences

1.5.3. Sujets très diversifiés et qui changent régulièrement

1.5.3.1. Pharmaceutique : Médicaments, matériel médical, vaccins,...

1.5.3.1.1. Exemples: création de nouveaux médicaments pour limiter les effets du diabète (Sanofi)

1.5.3.1.2. Exemple : Création de souris transgéniques (CNRS)

1.5.3.2. Cosmétique : soins, maquillage, hygiène et toilette

2. Technicien

2.1. Formations/Etudes

2.1.1. Bac scientifique ou STL

2.1.1.1. Bac+2 minimum

2.1.1.1.1. DUT/BTS (chimie ; biochimie). Les étudiants issus d'un BTS en alternance sont privilégiés car ils ont déjà un contact avec le milieu professionnel

2.1.1.1.2. Licence à l'université

2.2. Carrière

2.2.1. Marché du travail

2.2.1.1. Secteur public ou privé

2.2.1.1.1. Exemples d'entreprises : L'Oréal, Yalès, Expression parfumée, Lancome, Sanofi, Bayer....

2.2.1.2. Secteur ouvert mais places peu nombreuses

2.2.1.3. Accessible à des personnes n'ayant pas d'expérience professionnelle au préalable

2.2.2. Salaires

2.2.2.1. Salaire débutant : 1400€ à 1500€

2.2.2.2. Salaire en fin de carrière : 2400€ à 2500€

2.2.3. Evolution de carrière

2.2.3.1. Assistant chef de projet ou assistant de recherche

2.2.3.2. Assistant en contrôle et qualité

2.3. Profil

2.3.1. Qualités personnelles nécessaires

2.3.1.1. Organisation

2.3.1.2. Curiosité

2.3.1.3. Autonomie

2.3.1.4. Dynnamique

2.3.1.5. Flexibilité

2.3.1.6. Esprit d'équipe

2.3.1.7. Qualités relationnelles et de communication

2.3.1.8. Précis,méticuleux, soigné et toujours propre

2.3.1.9. Rigueur et patience

2.3.1.10. Grande habilité manuelle

2.3.2. Compétences techniques requises

2.3.2.1. Connaissances en chimie, en biologie, en médicale, en cosmétique et/ou en pharmaceutique

2.3.2.2. Anglais technique indispensable

2.3.2.3. Connaissances de son domaine spécifique

2.3.2.4. Compétences en informatique et en robotique pour l'utilisation des instruments

2.3.2.5. Connaissances des protocoles et des méthodes d'appareillage

2.4. Conditions de travail

2.4.1. Statut

2.4.1.1. Rattaché(e) au Responsable Marketing & Développement

2.4.2. Horaires irréguliers

2.5. Activités, missions

2.5.1. Missions

2.5.1.1. Respect de la réglementation et travail administratif

2.5.1.2. Développement de formules d’orientation et de formules adaptées pour les tests d’efficacité

2.5.1.3. Chargé de la surveillance des préparations, des prélèvements d’échantillon, d’établissement des résultats et souvent de leur interprétation

2.5.1.4. Réalisation de tests, d'essais industriels et d'analyses

2.5.1.5. Etude de formulabilité de nouveaux ingrédients

2.5.1.6. Gestion du stock et entretien des instruments et des outils d'analyse

2.5.1.7. Réalisation de comptes- rendus (résultats, tests...)

2.5.2. Fonctions très variées

2.5.2.1. Exemples dans l'industrie pharmaceutique : participe à la mise au point de nouveaux médicaments, aux analysés et tests de contrôle et de qualité

2.5.2.2. Formulation cosmétique tous types d’applications (soin, capillaire, hygiène, maquillage)

3. Chercheur

3.1. Formations et études

3.1.1. Bac Scientifique

3.1.1.1. 8 ans d'études au minimum après le baccalauréat avec un doctorat

3.1.1.1.1. Classe préparatoire, école d'ingénieur puis poursuite en doctorat (thèse et laboratoire d’accueil)

3.1.1.1.2. Université

3.2. Carrière

3.2.1. Marché du travail

3.2.1.1. Secteur public (fonctionnaire)

3.2.1.1.1. EPST (établissements publics à caractère scientifique et technologique)

3.2.1.1.2. Epic (établissements publics à caractère industriel et commercial)

3.2.1.1.3. EPSCP (établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel)

3.2.1.2. Secteur privé

3.2.1.2.1. Entreprises privées industrielles

3.2.1.2.2. Entreprises privées pharmaceutiques

3.2.1.3. Insertion professionnelle difficile en France donc certains poursuivent avec un post-doctorat ou partent travailler en l'étranger

3.2.2. Salaire

3.2.2.1. 2 000 € brut par mois + primes ou indemnités pour un chercheur débutant dans le public

3.2.2.2. 2 080 € pour un maître de conférences débutant, 3 000 € pour un professeur des universités

3.2.2.3. Très variables en fonction du secteur d’activité et de la taille de l’entreprise

3.2.3. Evolution de carrière

3.2.3.1. Devenir directeur d'études (gère projets et une équipe)

3.2.3.2. Enseignant chercheur : maître de conférence ou professeur à l'université

3.2.3.2.1. Il se partage entre l'enseignement et un projet de recherche qu'il mène en collaboration avec l'université ou un laboratoire publique

3.3. Profil

3.3.1. Qualités personnelles nécessaires

3.3.1.1. Curiosité

3.3.1.2. Autonomie

3.3.1.3. Méthodique

3.3.1.4. Goût pour les énigmes

3.3.1.5. Savoir travailler en équipe

3.3.1.6. Originalité

3.3.1.7. Capacité d'innovation

3.3.2. Compétences techniques requises

3.3.2.1. Excellente maîtrise de l'anglais indispensable

3.3.2.2. A l'aise avec les matières scientifiques et les nouvelles technologies

3.3.2.3. Connaissances en informatiques

3.3.2.4. Notions en communication

3.4. Conditions de travail

3.4.1. Horaires irréguliers

3.4.2. Nombreux déplacements

3.5. Activités et missions

3.5.1. Objectifs principaux

3.5.1.1. Conception de nouveaux produits et de nouveaux procédés

3.5.1.1.1. Pharmaceutique : Conception de nouveaux médicaments et mise au point de nouveaux processus thérapeutiques

3.5.1.1.2. Cosmétique : nouvelles formules en ajoutant des arômes et des substances chimiques afin de produire, la crème ou le shampooing désiré par exemple

3.5.2. Missions

3.5.2.1. Défini des sujets de recherche, élabore des hypothèses, des protocoles, réalise des expériences et interprète les résultats

3.5.2.2. Productions scientifiques (revues , livres, rapports)

3.5.2.3. Diffusion de l'information (conférence, émissions )

3.5.2.4. Formation par la recherche (encadrement d'étudiants)

3.5.2.5. Valorisation et explication des résultats (brevets, congres)

3.5.2.6. Collaborer avec les autres départements de l'entreprise

3.5.3. Thèmes de recherche

3.5.3.1. Pharmaceutique : Pharmacologie, Physiologie, Immunologie, Microbiologie, Génétique, Science de la nutrition, Endocrinologie, Biochimie, Biophysique

3.5.3.2. Cosmétique : produits de soins, de maquillage, d’hygiène et de toilette