Les courants idéologique en Belgique et en Europe aux XVIII et XIX siècles

Commencez. C'est gratuit
ou s'inscrire avec votre adresse courriel
Rocket clouds
Les courants idéologique en Belgique et en Europe aux XVIII et XIX siècles par Mind Map: Les courants idéologique en Belgique et en Europe aux XVIII et XIX siècles

1. Le Socialisme

1.1. Le mot socialisme recouvre un ensemble très divers de courants de pensée et de mouvements politiques, dont le point commun est de rechercher une organisation sociale et économique plus juste. Le but originel du socialisme est d'obtenir l'égalité sociale, ou du moins une réduction des inégalités et, notamment pour les courants d'inspiration marxiste, d'établir une société sans classes sociales.

1.1.1. Dans le film Daens: dans le contexte de la révolution industrielle et de l'urbanisation qui l'accompagne il désigne alors un ensemble de revendications et d'idées visant à améliorer le sort des ouvriers, et plus largement de la population, via le remplacement du capitalisme par une société supposée plus juste ce que cherche à faire l'Abée Daens. L'idée socialiste, sous de multiples formes, se développe au long du XIXe siècle et donne naissance dans le monde entier à des partis politiques s'en réclamant sous diverses dénominations. Tout les dirigeants étaient totalement contre ce mouvement que Daens mettait en oeuvre et réveillait les pauvres ouvriers qui travaillaient en écrivant des articles dans le journal catholique visant les directeurs des Usines ce qui les a beaucoup déplu et a permit aux ouvriers de se révolter pour réclamer justice.

2. Le capitalisme

2.1. Le capitalisme est un système économique où les moyens de production appartiennent à des entreprises privées ou à des particuliers. Au sein de ce système prédomine le capital financier et les prix des biens sont fixés par le marché qui se veut être libre. Les profits sont exploités par les dirigeants de ces entreprises ou par des actionnaires qui y investissent.

2.1.1. Dans le film Daens tout les grands dirigeants des usines qui détiennent également par ailleurs un pouvoir politique sont des capitalistes on peut le remarquer notamment dans la scène lorsque tout les dirigeants sont réunis et parlent de mettre en place le système écossais.

3. Le Libéralisme

3.1. Le libéralisme est une doctrine de philosophie politique qui affirme "la garantie des droits individuels contre l'autorité arbitraire d'un gouvernement ou contre la pression des groupes particuliers

3.1.1. Dans le film Daens: les nombreuses usines étaient entre les mains d'une élite catholique et libérale francophone qui, bien entendu, détenait également le pouvoir politique. Les ouvriers, parmi lesquels beaucoup de femmes et d'enfants, pouvaient à peine subsister avec leur très maigre salaire. Ils étaient pratiquement sans défense contre l'exploitation. Cependant, petit à petit la révolte monta contre les conditions de travail avilissantes et la pauvreté. Plusieurs oppositions jouèrent un rôle dans la lutte pour les réformes démocratiques et sociales, notamment entre riches et pauvres, entre catholiques et libéraux voire aussi entre Flamands (ouvriers, bourgeoisie sans droit de vote et bas clergé) et francophones (noblesse, haut clergé et bourgeoisie).