Communauté d'intérêt et communauté de pratique en information-documentation

Começar. É Gratuito
ou inscrever-se com seu endereço de e-mail
Rocket clouds
Communauté d'intérêt et communauté de pratique en information-documentation por Mind Map: Communauté d'intérêt et communauté de pratique en information-documentation

1. Une communauté de pratique

1.1. Ce qui a changé : constats

1.1.1. des évolutions juridiques, techniques et professionnelles très rapides

1.1.2. Nécessité de s'inspirer de ce qui se fait ailleurs

1.1.3. S'informer se fait plus souvent en ligne

1.1.3.1. que ce soit en lisant des blogs... ou des sites

1.1.3.2. ou autour d'un projet dans une association = produire ensemble des connaissances, former, diffuser des pratiques

1.2. conséquences

1.2.1. Des savoirs professionnels qui se nourrissent des usages et des bonnes pratiques de la communauté

1.2.1.1. Comment le service de questions/réponses de l'Enssib pourrait-il s'articuler à une communauté de professionnels ?

1.2.2. le rôle des associations est interrogé

1.2.2.1. la question de l'adhésion et de l'accès à l'information

1.2.3. le rôles des institutions aussi

1.2.3.1. la question de l'animation de communautés autour de projet ou de thématiques professionnelles

1.2.4. Quelles articulations possibles ?

1.2.4.1. idée reçue : la séparation association/numérique n'existe pas

1.2.4.2. l'exemple de l'IABD

1.3. Quelles pratiques ? Propulser, collaborer converser

1.3.1. Problématique : intégrer la veille au quotidien

1.3.1.1. Prendre le temps !

1.3.1.2. s'adapter aux pratiques

1.3.1.3. Sensibiliser à la veille

1.3.1.4. miser sur la diversité des usages

1.3.2. Le Bouillon des bibliobsédés

1.3.2.1. Principes fondateurs

1.3.2.1.1. Le Bouillon des Bibliobsédés a pour objectif de contribuer à la formation et à l'information des professionnels et des amateurs pour mieux comprendre les mutations engendrées par le numérique. Notre devise : "le bouillon, c'est bon, et ça se sait !" :-)

1.3.2.1.2. Le Bouillon est un concept, ce n'est pas un site, mais un service, une ligne éditoriale, un flux, une conversation.

1.3.2.1.3. Le bouillon est majoritairement francophone, mais ne s'interdit pas de diffuser des articles jugés importants dans d'autres langues

1.3.2.1.4. Le Bouillon est réalisé dans un but non lucratif

1.3.2.2. le Bouillon roboratif : la formule intégrale, pour ne rien rater et/ou pour une redistribution ciblée en interne

1.3.2.2.1. Fil rss : tous les flux des veilleurs sont dédoublonnés : si la même url est partagée 2 fois, le signe +2 apparait dans le titre et le nom des veilleurs sera indiqué

1.3.2.2.2. Lettre quotidienne = 30 à 50 liens tous les items sont volontairement tronqués

1.3.2.2.3. facebook

1.3.2.2.4. twitter

1.3.2.2.5. Friendfeed : il est possible de commenter les liens et de voir qui a recommandé quoi

1.3.2.3. Le nectar du Bouillon : les nouveaux articles partagés plus de 2 fois sur les 3 derniers jours

1.3.2.3.1. fil rss

1.3.2.3.2. email quotidien

1.3.2.3.3. Page Facebook

1.3.2.4. Ils cuisinent le Bouillon

1.3.2.4.1. les coordinateurs

1.3.2.4.2. les veilleurs

1.3.3. collaborer : calendoc

1.3.3.1. Objectif : proposer un agenda des manifestation professionnelles en info-doc construit de manière collaborative et adapté aux usages d'aujourd'hui

1.3.3.2. outil

1.3.3.2.1. google agenda

1.3.3.3. fonctionnement

1.3.3.3.1. accès distribués en écrivant à [email protected]

1.3.3.3.2. mode d'emploi par un tutoriel

1.3.3.3.3. nous refusons de centraliser l'ajout d'évènements mais nous distribuons des accès que les professionnels peuvent à leur tour redistribuer

1.3.3.3.4. uniquement des évènements en info-doc, pas de stages, pour ne pas surcharger l'agenda et inciter les organismes de formation à faire eux même des agendas...

1.3.3.4. dissémination

1.3.3.4.1. accès à l'agenda en pleine page via google

1.3.3.4.2. accès dans l'interface de leur compte google agenda pour ceux qui l'utilisent

1.3.3.4.3. page facebook

1.3.3.4.4. biblioblogs dans lesquels des widgets sont insérés

1.3.3.5. Suivi des mises à jour

1.3.3.5.1. fil rss

1.3.3.5.2. email

1.3.3.5.3. twitter

1.3.3.5.4. facebook

1.3.3.6. chiffres

1.3.3.6.1. une centaine de collaborateurs

1.3.3.6.2. 1500 abonnés au total

2. 9 thèmes pour une communauté d'intérêt

2.1. Information-documentation dans les secteurs privé et publiques (bibliothèques, centres documentaires)

2.1.1. Sciences de l'information et des bibliothèques

2.1.2. Notamment articles de réflexion, retours d'expériences et innovations

2.1.3. Veille documentaire : outils, usages, sources en info-doc

2.1.4. Mutations des métiers de l'Info-doc

2.1.5. Enjeux liés à l'information scientifique et technique

2.2. Grands enjeux de la société de l'information

2.2.1. Neutralité du net

2.2.2. Identité numérique

2.2.3. Cloud computing

2.2.4. Fracture numérique

2.2.5. Grandes tendances des usages

2.2.6. Open source

2.3. Enjeux et mutations du droit de l'information et de la propriété intellectuelle à l'ère du numérique

2.4. Mutations de l'édition numérique sous toutes ses formes : formats et supports, offres, modèles économiques, usages, enjeux.

2.4.1. l'actualité foisonnante des lecteurs numériques (kindle, etc.) mais pas seulement

2.5. Mutations des industries créatives à l'heure du numérique, notamment les débats relatifs aux nouveaux modèles économiques des biens culturels

2.5.1. édition et diffusion de contenus écrits

2.5.2. musique

2.5.3. cinéma

2.5.4. jeux vidéos

2.6. Mutations des lieux de diffusion des contenus culturels, tangibles ou numériques

2.6.1. notamment les librairies

2.6.2. e-commerce appliqué aux biens culturels

2.7. Mutations du journalisme et des médias à l’heure du numérique

2.7.1. notamment la gestion de communautés

2.7.2. ergonomie et écriture web

2.8. Usages du numérique dans le domaine de l'enseignement (TICE)

2.8.1. Culture informationnelle

2.8.2. Retours d'expériences, réflexions, innovations

2.9. Actualités, débats, tutoriels et astuces autour de l'usage des réseaux sociaux et des médias sociaux.

2.9.1. notamment tout ce qui permet un meilleur apprentissage de l'usage des réseaux sociaux ou médias sociaux

3. Qu'est-ce que la bibliosphère ?

3.1. Une définition

3.1.1. L'ensemble des propulseurs et des sources en accès libre permettant de saisir les enjeux, les pratiques, les usages et le contexte d'exercice des métiers de l'information-documentation

3.1.2. une source n'est plus forcément un blog mais un lien au sens large, propulsé via des médias sociaux

3.1.3. le fait qu'elles soient en accès libre signifie qu'elles peuvent être propulsées sans s'identifier...

3.2. Une tendance de fond : la convergence des métiers de l'information documentation et des médias autour de deux principes :

3.2.1. Orienter, propulser

3.2.2. Organiser et diffuser des informations pour des gens, animer des communautés

3.3. Un premier cercle en info-doc

3.3.1. Bibliothécaires territoriaux

3.3.2. Bibliothécaires Universitaires ou exerçant dans des bibliothèques spécialisées

3.3.3. Documentalistes public ou privé

3.3.4. Etudiants en info-doc

3.3.5. Professeurs documentalistes Education nationale

3.3.6. Archivistes public/privé

3.3.7. Formateurs en info-doc

3.3.8. Membres des associations en info-doc

3.3.9. Consultants en info-doc

3.3.10. Salariés du secteur privé de l'informatique documentaire

3.4. Des cercles proches partageant un certain nombre de problématiques

3.4.1. consultants web

3.4.1.1. community manager

3.4.1.2. ergonomie éditoriale

3.4.2. collectivités territoriales

3.4.3. auteurs

3.4.4. Musées

3.4.5. journalistes

3.4.6. libraires

3.4.7. éditeurs

3.4.8. Professeurs de tous niveaux, communautés d'apprentissage

3.4.9. Entreprises ou projets web dans le domaine culturel ou éditorial

3.4.10. auteurs de blogs de lecteurs et communautés web

3.4.11. distributeurs/diffuseurs numériques

3.5. 3 idées reçues sur la Bibliosphère

3.5.1. Bibliosphère c'est que des geeks !

3.5.1.1. Même si les thématiques sont à dominante liées au numérique, les thèmes dépassent largement l'informatique !

3.5.2. La Bibliosphère c'est que des blogs !

3.5.2.1. Elle se renouvelle en permanence et les pratiques évoluent vers de la recommandation notamment grâce à twitter

3.5.3. La Bibliosphère est difficile à identifier !

3.5.3.1. Ces communautés sont identifiables comme n'importe quelle communauté d'intérêt sur le web, c'est l'objet d'une communauté de pratique