Libre accès sur le Web

Solve your problems or get new ideas with basic brainstorming

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
Libre accès sur le Web by Mind Map: Libre accès sur le Web

1. 5. Signets

1.1. 5.1 Définition

1.1.1. Les signets sont des sélections thématiques de sites Web faits par des experts de la recherche d'information, comme les bibliothécaires.

1.2. 5.2 Exemples : les signets de la BnF

1.2.1. Une organisation par thèmes vous permet de trouver les signets thématiques susceptibles de vous intéresser.

2. 4. Données publiques

2.1. 4.1 Définition

2.1.1. La loi oblige les institutions publiques à rendre accessibles aux citoyens leurs données non personnelles. Un mouvement se développe qui encourage à la libération de ces données : l'open data. Les données publiques incluent aussi la production de tous les textes officiels, comme les lois.

2.2. 4.2 Exemples

2.2.1. Legifrance : toute la législation française

2.2.2. La Documentation française : de nombreux rapports publics accessibles librement

2.2.3. Insee : toutes les études chiffrées publiques sur la société française

3. 2. Patrimoine

3.1. 2.1 Définition

3.1.1. Tout document dont l'auteur est mort il y a plus de 70 ans rejoint le domaine public, c'est-à-dire qu'il est librement accessible et exploitable. C'est pourquoi des bibliothèques numérisent leur patrimoine et le rendent accessible en ligne.

3.2. 2.2 Exemples

3.2.1. Gallica : la bibliothèque patrimoniale de la BnF vous propose deux millions de documents numérisés, dont des livres complets, des photos, des revues.

3.2.2. Europeana : équivalent de Gallica au niveau européen.

3.2.3. Projet Gutenberg : des milliers de livres, la plupart en anglais

4. 1. Archives ouvertes

4.1. 1.1 Définition

4.1.1. Le mouvement des archives ouvertes s'est développé au début des années 2000 dans le monde, au sein du milieu de l'enseignement supérieur et de la recherche, en réaction à l'inflation pratiquée par des éditeurs scientifiques commerciaux. Les archives ouvertes sont ainsi des dépôts en ligne pour la production scientifique accessible librement. Pourquoi s'engager dans les archives ouvertes ?

4.1.1.1. Des raisons économiques : la recherche publique étant financée par l'argent public, le fait que les institutions publiques comme les bibliothèques doivent payer pour donner accès à sa production via l'abonnement très onéreux aux revues est contestable.

4.1.1.2. Des raisons scientifiques : la publication en archives ouvertes rend immédiat l'accès à la production scientifique qu'une publication dans une revue retarde.

4.1.1.3. Des raisons idéologiques : les fruits de la recherche publique ont vocation à être accessibles au plus grand nombre de lecteurs.

4.2. 1.2 Typologie

4.2.1. Voie verte : le chercheur ou son institution dépose eux-mêmes leur publication dans une archive ouverte.

4.2.2. Voie dorée : les textes sont publiés sur des sites de revues en ligne tels qu'ils sont commercialisés.

4.3. 1.3 Exemples

4.3.1. OpenDOAR : répertoire de toutes les archives ouvertes (astuce : filtrez par discipline et par langue !)

4.3.2. TEL : dépôt des thèses françaises

4.3.3. HAL : l'archive ouverte multidisciplinaire de référence

5. Définition

5.1. Mise à disposition gratuite sur Internet de documents de tous types : livres, articles, travaux universitaires, données publiques, etc.

6. 3. Revues et e-books

6.1. OpenEdition books : des e-books en SHS sur de nombreux thèmes.

6.2. Quelques plateformes de revues libres

6.2.1. Revues.org

6.2.2. Persée