Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
L'art by Mind Map: L'art

1. L'artiste

1.1. Qu'est-ce qui caractérise l'artiste ?

1.1.1. production unique plutôt qu'en série

1.1.1.1. mais gravure, photo, cinéma etc. implique une reproductibilité

1.1.1.1.1. Ex : Marilyn Monroe par Andy Warhol

1.1.2. originalité plutôt que conventions

1.1.2.1. mais c'est un critère relativement nouveau

1.1.2.1.1. Ex : poésie jusqu'au XXe siècle, respect des structures (sonnet, vers…)

1.1.3. recherche du beau

1.1.3.1. mais est-ce toujours le cas de l'art contemporain ?

1.1.3.1.1. Ex : Campbell's Soup Cans par Andy Warhol

1.2. Le génie et l'inspiration

1.2.1. théories du génie

1.2.1.1. Platon

1.2.1.1.1. le poète crée par inspiration divine et non rationnellement

1.2.1.2. Les muses

1.2.1.3. Le romantisme

1.2.1.4. Kant

1.2.1.4.1. 1. le génie est original

1.2.1.4.2. 2. il est exemplaire

1.2.1.4.3. 3. il pense être inspiré par la nature

1.2.2. Critique du génie

1.2.2.1. Nietzsche

1.2.2.1.1. Le génie est le résultat d'un long travail, patient et obstiné

1.2.2.1.2. Pourquoi parle-t-on alors de génie ?

1.2.3. Alors quelle est la différence entre l'artiste et l'artisan ?

1.2.3.1. Alain

1.2.3.1.1. Artisan : d'abord une idée, puis l'exécution de cette idée

1.2.3.1.2. Artiste = l'idée s'élabore au fur et à mesure de l'exécution

2. Définitions

2.1. Une activité fabricatrice de l'homme, soumise à des règles qui lui sont propres et découlant d'un apprentissage, par opposition aux produits de la nature

2.1.1. étymologie latine :

2.1.1.1. ars

2.1.1.1.1. savoir-faire, science appliquée, métier

2.1.1.1.2. sens actuel : les arts libéraux, les arts décoratifs

2.1.2. Une technique

2.1.2.1. Artiste = artisan

2.1.2.2. Ce n'est qu'au XVIIe siècle que l'on commence à distinguer artiste et artisan

2.2. Procédés et œuvres visant au beau plutôt qu'à l'utile

2.2.1. Problèmes

2.2.1.1. Qu'est-ce que le beau ?

2.2.1.2. Qu'est-ce qu'un jugement esthétique ?

3. L'art comme illusion

3.1. Platon

3.1.1. L'art est la copie d'une copie

3.1.1.1. L'artisan crée un lit en suivant l'Idée du lit : 1ère imitation

3.1.1.2. Le peintre copie le lit réel : 2ème imitation

3.1.1.3. L'artiste copie quelque chose qui est déjà une copie

3.1.1.3.1. cf. les ombres que regardent les prisoniers de la caverne

3.1.2. Donc l'art détourne de la vérité

3.1.2.1. L'Idée vaut plus que la réalité sensible

3.1.2.2. Le reproduction d'une réalité sensible détourne de la vérité : c'est le royaume des apparences.

3.1.2.3. Or l'apparence est trompeuse

3.1.3. Il faut chasser les artistes de la République

3.2. Rousseau

3.2.1. Critique du théâtre

3.2.1.1. Le théâtre ne sert pas à dénoncer ni à donner l'exemple

3.2.1.2. mais à flatter le public (démagogie)

3.2.1.3. Le théâtre est le reflet de la dissolution des moeurs

3.2.1.4. De manière générale, Rousseau critique le luxe

3.2.1.4.1. L'art est-il un luxe ?

3.3. Histoire de l'art : le réalisme

3.3.1. arts figuratifs

3.4. Aristote

3.4.1. En imitant, l'art parachève la nature

3.4.1.1. l'art ne ment pas mais embellit la réalité

3.4.1.2. l'imitation est naturelle et non artificielle

3.4.1.3. = une théorie de l'imitation qui n'est pas une critique de l'art

3.4.2. mimèsis et poiêsis

3.4.2.1. mimèsis = imitation

3.4.2.2. poiêsis = création

3.4.2.2.1. (de là vient le mot poésie)

3.4.2.3. l'art n'est pas seulement mimèsis, il est aussi poiêsis

3.4.2.3.1. comme la nature, l'art crée

3.4.2.3.2. et il prolonge la nature

4. Art et perception

4.1. En reproduisant, l'art isole le regard et donne à vois ce qu'on ne voit pas en regardant directement la nature

4.2. Éducation du regard

4.2.1. affiner sa perception visuelle comme on peut affiner son ouïe

4.3. Bergson

4.3.1. la perception ordinaire ≠ la perception esthétique

4.3.1.1. perception ordinaire

4.3.1.1.1. vise l'action et l'intérêt

4.3.1.1.2. habitude

4.3.1.1.3. selection de l'information

4.3.1.2. perception esthétique

4.3.1.2.1. détachée de toute finalité

4.3.1.2.2. contemplation

4.3.1.2.3. attention accrue car désintéressée

5. Le beau

5.1. Platon

5.1.1. Le beau = le bien

5.1.1.1. Un bel objet, une belle femme sont le reflet de l'Idée de beau

5.1.1.2. Donc à travers les belles choses, on s'élève jusqu'à l'Idée de beau, jusqu'à l'essence de la beauté

5.1.1.3. Et de là, on parvient aussi au bien

5.1.1.4. --> Le beau conduit au bien

5.2. Relativisme

5.2.1. "Des goûts et des couleurs, on ne discute pas" "Tous les goûts sont dans la nature"

5.2.2. Le beau serait une notion subjective

5.2.3. Le beau dépend d'une culture donnée, c'est une notion relative et non universelle

5.3. Kant

5.3.1. jugement de goût ≠ jugement sur l'agréable

5.3.1.1. "Est beau ce qui plaît universellement sans concept"

5.3.1.2. le jugement de goût (esthétique) est certes subjectif

5.3.1.3. mais il est désintéressé

5.3.1.3.1. il n'a pas de finalité, il n'a pas besoin de l'objet, contrairement à l'agréable, qui apporte une satisfaction

5.3.1.3.2. ce n'est pas l'objet, mais sa contemplation qui apporte le plaisir

5.3.1.4. et il est universalisable

5.3.1.4.1. il n'est pas universel, car ce n'est pas une connaissance (= "sans concept")

5.3.1.4.2. ce n'est pas une science, on ne peut pas prouver le beau

5.3.1.4.3. mais il prétend à l'universalité : on dit "c'est beau" et non "ça me plaît"

5.3.1.5. --> Le beau est un sentiment

5.3.1.5.1. Donc il est dans l'individu

5.3.1.5.2. et non dans la chose, comme chez Platon

5.3.2. le beau

5.3.2.1. faculté d'imagination + faculté d'entendement

5.3.2.1.1. imagination

5.3.2.1.2. entendement

5.3.2.1.3. le beau sollicite de manière harmonieuse ces deux facultés

5.3.3. le sublime ≠ le beau

5.3.3.1. « Est sublime ce en comparaison de quoi tout le reste est petit. »

5.3.3.1.1. on est terrassé par le sublime

5.3.3.2. Ce qui échappe à l'entendement, qu'on ne peut entièrement penser, ce qui échappe aux concepts

5.3.3.2.1. rapport à l'infini

5.3.3.2.2. faculté d'imagination mais sans être accompagnée de l'entendement

5.3.3.3. Attire et repousse à la fois