Mur de la Créativité

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
Mur de la Créativité by Mind Map: Mur de la Créativité

1. Objectifs

1.1. Rendre visible et lisible les projets portés par les lycéens et les apprentis à l'occasion du Festival des Lycéens et des Apprentis (FDLA)

1.2. Montrer la diversités de projets

1.3. Montrer les territoires d'où viennent les projets

1.4. Utiliser des modes de navigation numériques dans l'information

1.5. Ne pas être seulement dans du presse-bouton

1.5.1. Prendre du recul par rapport aux dispositifs interactifs

1.6. Permettre des interactions collectives

1.7. Droits d'auteurs

1.7.1. Licences de projets et des médias

1.7.1.1. CC

1.7.2. Citer les auteurs

1.7.2.1. Citer les sources

2. Délais

2.1. Etape 1: pour le FDLA 2011 (12/13 mai)

2.2. Etape 2: les années suivantes

3. Les médias à montrer

3.1. Ce dont on dispose

3.1.1. Titre du projet

3.1.2. Résumé du projet

3.1.3. Nom de l'établissement

3.1.3.1. Sa localisation

3.1.4. La "discipline" dans laquelle il est rentré

3.1.5. Les auteurs

3.2. A collecter

3.2.1. 3 images par projet

3.2.1.1. (demande de la région)

3.3. Ce qui fait sens

3.3.1. Tagger le projet pour permettre qu'il soit en réalité dans plusieurs disciplines

3.3.1.1. Recherche des formes hybridées

3.3.2. Repérer ce projet sur une carte pour donner une idée des déplacements et des territoires d'origines

3.3.2.1. Diversité de l'Aquitaine

3.3.2.1.1. Google Earth

3.3.3. Résumer le projet non pas par un texte dur à lire mais plutôt par une forme graphique "typographique"

3.3.3.1. Wordle

3.3.4. Nom du projet

4. Les contraintes de l'installation

4.1. Contraintes de Sens

4.1.1. S'assurer de jouer sur la diversité des médias

4.1.1.1. Sonore

4.1.1.2. Visuel

4.1.1.3. Animé

4.1.2. Interactivité

4.1.2.1. Intuitive

4.1.2.2. Réactive

4.1.2.3. Collective

4.1.3. Prendre en compte la question des auteurs

4.2. Contraintes Techniques

4.2.1. Conditions de luminosité

4.2.1.1. Implique des choix stratégiques (rétroproj / vidéoproj / écran LCD)

4.3. Contraintes Stratégiques

4.3.1. Intégrer que si cela fonctionne la Région souhaitera pouvoir le présenter à l'Hotel de Région

4.3.1.1. Il faut que cela soit reproductible

4.3.2. Ne pas chercher à faire la promo de réalisation de médias-cité mais plutôt valoriser des savoir-faire locaux

4.3.2.1. Logique Economies Créatives

4.4. Contraintes Opérationnelles

5. Pistes Opérationnelles

5.1. Stockage

5.1.1. L'ensemble est stocké dans un format blog

5.1.1.1. Système de champs de base de données permettant de stocker les différents éléments

5.2. Mur Créatif

5.2.1. En mode "inerte" le mur est un magma de médias

5.2.1.1. Piste "We feel fine"

5.2.1.2. Sonore magmatique

5.2.1.2.1. Bulles ?

5.2.2. Sur intervention un choix de projet s'opère

5.2.2.1. Le projet apparait

5.2.2.1.1. Graphiquement

5.2.2.1.2. Eclairage

5.2.2.1.3. Sonore

5.2.3. STOCK

5.3. Pupitre de commande

5.3.1. Choix d'une thématique

5.3.1.1. Reactable

5.3.2. De la forme "magmatique", il ne reste plus que les balles correspondant au thème choisit

5.3.2.1. Un interacteur se place dans un cercle lumineux

5.3.2.1.1. A partir de ce moment, les balles "projets" tombent, dans sa main il en reste une seule

5.3.2.1.2. Dimension Aléatoire >> Sérendipité

5.3.2.1.3. Base technique:

5.3.3. NAVIGATION DANS STOCK

5.4. Espaces "Mémoire Vive"

5.4.1. Pour évoquer la notion de traçabilité, chaque choix de projet est "loggé"

5.4.1.1. Inscription sur une timeline

5.4.1.2. Permet de revenir en mode "posé" sur une fiche d'un projet

5.4.1.3. Permet de défendre la notion de prise de recul, au calme (cf. technique de soi)

5.4.1.4. Base technique

5.4.1.4.1. Ecran Tactile

5.4.1.4.2. 4

5.4.2. RAPPORT AU TEMPS

5.4.2.1. mettre en perspective l'interaction temps réel en la "compensant" par une forme de "mémoire" voire "archéologie"

5.4.2.2. Donne à voir une même info selon une autre visualisation

5.4.2.2.1. différence entre DATA et visualisation de l'information

5.4.3. Alternative à la sérendipité

5.5. Totem Temps-réels

5.5.1. Permettre d'alimenter en médias les projets existants et manquant de médias

5.5.2. Mettre en évidence la question des "flux"

5.5.2.1. Risque de se "remplir"

5.5.2.1.1. Infobésité

5.5.2.2. Possibilité de construire un tout plus grand que la somme des parties

5.5.2.2.1. Logique d'image composite.

6. Equipe de Réalisation

6.1. Pilotage

6.1.1. Benjamin Huni

6.2. Personnes Ressources

6.2.1. MC

6.2.1.1. Benjamin Huni

6.2.1.1.1. Régie

6.2.1.2. Nicolas Louvancourt

6.2.1.2.1. Dispositifs interactifs

6.2.1.2.2. Personne référente projets FDLA

6.2.1.3. Benoit Bouyé

6.2.1.3.1. Fonctionnement Serveur

6.2.1.4. Antoine Cassol

6.2.1.4.1. Fonctionnement Technique / Serveur

6.2.1.5. Gérald Elbaze

6.2.1.5.1. Scénographie Numérique

6.2.2. 2Roqs

6.2.2.1. Julien Gachadoat

6.2.3. François Vaillant

6.2.4. Ma-asso ?

6.2.5. Lab212

7. L'histoire

7.1. Quelques approches à contre-courant

7.1.1. Sortir du rapport "isolant" homme / machine

7.1.1.1. La navigation se fait collectivement

7.1.2. Ouvrir la découverte et à la curiosité

7.1.2.1. Les moteurs de recherche fonctionnent par "popularité", donc les avis dominants: ici on laisse la place à la découverte

7.1.3. Aller au-delà de se voir "soi"

7.1.3.1. On ne peut pas se voir "soi". On facilite la découverte des autres. On limite le regard sur soi.

7.1.4. Penser ses actions numériques

7.1.4.1. On s'extirpe du stimulus / réaction pour des actions coordonnées

7.1.5. Multiplier les "temporalités"

7.1.5.1. Un temps court, "instantané", mais aussi un temps plus long, un retour historique sur ce qui s'est fait.

7.1.6. "Ouvrir" le geste

7.1.6.1. Les usages du numérique sont fait de très petits déplacements (souris, tactile, etc...). Ici on replace le geste et les déplacements à taille humaine

7.1.7. "Ouvrir" les sens

7.1.7.1. On parle de multimédia mais très souvent le rapport aux contenus numériques se fait par un seul sens. Ici on cherche à recréer des attentions.

7.2. Pourquoi le "Mur de la Créativité"

7.2.1. Le "mur" est souvent un lieu d'expression créative des jeunes. Souvent vécu comme une forme de "dégradation" par les autres citoyens, on choisit ici d'en faire le support de la créativité des jeunes. Ainsi ils y "déposent" leurs projets.

7.2.2. Le "mur" est aussi le nom donné sur les réseaux sociaux à l'endroit où les amis laissent des traces de leurs passages. Celui-ci témoigne des "passages" des lycéens et des apprentis 2011.

7.3. Vers une créativité "durable"

7.3.1. Tous les projets témoignent de la créativité des lycéens et des apprentis à travers leurs projets

7.3.2. Tous ces projets sont visibles dans un espace commun, dans un temps partagé collectivement, au-delà du seul évenementiel

7.3.3. Les personnes qui ont "créé" ce dispositif sont des créatifs du territoire aquitain et/ou qui "transitent" par le territoire aquitain. Ils sont autant de ressources "créatives" susceptibles d'accompagner demain les nouveaux projets des lycéens et des apprentis.

7.3.4. Tous les dispositifs utilisés pour ce mur sont accessibles financièrement et techniquement pour tout le monde

7.3.5. Tous les développements produits pour ce Mur sont en licence Creative Commons, et sont donc disponibles pour tous les projets des lycéens et des apprentis.

7.3.6. Le Mur de la Créativité, se nourrit donc de la créativité des lycéens et des apprentis, mais aussi de celle des créatifs aquitains, et formule dans le même geste des propositions utilisables pour les futurs projets créatifs des jeunes.

8. Générique

8.1. Conception du Mur de la Créativité

8.1.1. Médias-Cité

8.2. Design visuel

8.2.1. Médias-Cité (MC)

8.2.2. Morphogénistes (MoG)

8.3. Scénarisation

8.3.1. Gérald Elbaze (MC)

8.3.2. Nicolas Louvancourt (MC)

8.3.3. Marianne Massaloux (MC)

8.4. Régie Multimédia / Constructions

8.4.1. Benjamin Huni (MC)

8.5. Tables Interactives

8.5.1. François Vaillant (ECM St-Pierre)

8.5.2. Nicolas Louvancourt (MC)

8.6. Développement Interface Visuelle

8.6.1. Olivier Martin (MoG)

8.6.2. Joseph Larralde (MoG)

8.6.3. Sophie Itey ((MoG)

8.7. Environnement Sonore

8.7.1. Joseph Larralde ((MoG)

8.8. Développement Google Earth

8.8.1. Maxime Marion

8.8.2. Emilie Brout

8.9. Gestion Eclairage / DMX

8.9.1. Gérald Elbaze (MC)

8.10. Motion Capture / Kinect

8.10.1. Nicolas Louvancourt (MC)

8.10.2. Joseph Larralde (MoG)

8.11. Développement Serveur

8.11.1. Benoit Bouyé (MC)

8.11.2. Antoine Cassol (MC)

8.12. Développement Timeline

8.12.1. Antoine Cassol (MC)

8.13. Outillages:

8.13.1. Matériel:

8.13.1.1. Arduino (libre)

8.13.2. Logiciels:

8.13.2.1. Interfaces visuelles: Processing (libre)

8.13.2.2. Tables Interactives: Reactivision (libre)

8.13.2.3. Gestion des flux: PureData (libre)

8.13.2.4. Environnement sonore: PureData (libre)

8.13.2.5. Protocole de communication: OpenSoundControl (libre)

8.13.2.6. Google Earth

8.13.3. Sources:

8.13.3.1. Interface visuelle: WeFeelLike