Apprentissage coopératif Processus et dispositifs

Comienza Ya. Es Gratis
ó regístrate con tu dirección de correo electrónico
Rocket clouds
Apprentissage coopératif Processus et dispositifs por Mind Map: Apprentissage coopératif Processus et dispositifs

1. Lectures et travaux

1.1. Lectures et travail 1

1.1.1. Lectures

1.1.1.1. Introduction: APPRENDRE (PAR) LA COOPERATION: STRUCTURER LE TRAVAIL DE GROUPE EFFICACE SELON LES PRINCIPES DE L’APPRENTISSAGE COOPERATIF

1.1.1.2. PREPARER LES APPRENANTS A COOPERER: FAVORISER LA CONFIANCE ET UN CLIMAT DE CLASSE POSITIF

1.1.1.3. PREPARER LES APPRENANTS A COOPERER: TRAVAILLER LES HABILETES COOPERATIVES NECESSAIRES AU TRAVAIL EN EQUIPE

1.1.1.4. PREPARER LES APPRENANTS A COOPERER: FAIRE REFLECHIR LES APPRENANTS SUR LA MANIERE DE TRAVAILLER

1.1.1.5. STRUCTURER LE TRAVAIL EN EQUIPE: L’INTERDEPENDANCE POSITIVE

1.1.1.6. STRUCTURER LE TRAVAIL EN EQUIPE: LA RESPONSABILISATION INDIVIDUELLE

1.1.2. Travail individuel

1.1.3. Travail d'équipe

2. définitions

2.1. mise en réseau des cerveaux

2.2. interractions sociales

2.3. intelligence collective

3. Des liens pour aller plus loin

3.1. Communiquer et convaincre

3.2. travailler en îlots

4. Les lectures

4.1. Damon et Phelps (1989)

4.1.1. Mentorat

4.1.1.1. une personne référente

4.1.1.2. une personne qui reçoit

4.1.2. Tutorat entre pairs

4.1.2.1. Caractéristiques

4.1.2.1.1. Les apprenants s'aident mutuellement et apprennent en enseignant

4.1.2.1.2. Une personne non professionnelle a la responsabilité d'aider une autre personne sur une tâche scolaire dans une situation interpersonnelle

4.1.2.1.3. Dipartité temporaire ou permanente des information ou compéences (expert novice)

4.1.2.1.4. Engagement actif des parenaires

4.1.2.1.5. modèle de transmission linéaire des savoirs

4.1.2.1.6. convergence des buts (réduire l'écart tuteur tutoré)

4.1.2.2. Aspects positifs

4.1.2.2.1. Mons de hiérarchie

4.1.2.2.2. expression plus libre des idées et des questions (Merill et al. 1995)

4.1.2.2.3. Meilleure compréhension des difficultés rencontrées par les tutorées (Foot et Howe, 1998)

4.1.2.2.4. Relation face à face permet le retour immédiat (feebacks) (Topping et Ehly, 1998)

4.1.2.2.5. Individualisation de l'enseignement vitesse et contenu pour un nombre important d'élèves (Allen, 1983)

4.1.2.2.6. Rôle actif des tuteurs. L'explicitation favorise la consolidation des connaissances (Barnier 1989, Gilly, 1995, importance de la métacognition). La reformulation, la re-présentation donne un sens nouveaux aux savoirs (Topping 1992)

4.1.2.3. Points de vigilance et solution

4.1.2.3.1. Attention à l'asymétrie (lassitude du tutoré, inégalité entre expert et tutoré).

4.1.2.3.2. Solution: le tutorat symétrique

4.1.3. apprentissage coopératif/apprentissage collaboratif

4.1.3.1. chacun participe à l'ensemble, nourrit et se nourrit des autres

4.1.3.2. Chacun fait une partie du travail après une répartition initiale des tâches Reste ensuite à articuler les différentes tâches nécessaire pour atteindre l'objectif commun

5. L'intention du cours

5.1. Connaître les principes qui permettent de structurer un travail de groupe (peu importe les nuances terminologiques entre coopérer et collaborer)

6. Historique

6.1. L'après ségrégation aux EU das les 70's

6.1.1. vivre ensemble

6.1.2. apprendre ensemble