Ressources numériques Philo M1 cours 3 : les outils de la Recherche by Mind Map: Ressources numériques
Philo M1 cours 3 : les outils de
la Recherche
0.0 stars - reviews

Ressources numériques Philo M1 cours 3 : les outils de la Recherche

L'identité numérique

Définition

Le terme identité numérique est apparu récemment pour désigner l'ensemble des informations disponibles sur internet et relatives à un individu : données enregistrées sur différents sites pour indiquer son profil, traces laissées sur les sites visités...

Problématique (Fred Cavazza)

Les contenus générés par les utilisateurs prennent une place toujours plus importante dans notre consommation quotidienne de l’internet. Tous ces contenus laissent des traces sur les sites qui les hébergent et dans les index des moteurs de recherche, ils sont également systématiquement rattachés à un auteur. De plus, la notoriété numérique des individus ainsi que sa valorisation (monétisation de l’audience, de l’expertise…) va rapidement amener les internautes (consomm’auteurs et consomm’acteurs) à se soucier de leur identité numérique.

Gérer son identité numérique veut dire surveiller l’utilisation de chacune des ces bribes d’information, cette tâche est complexe surtout pour un individu qui souhaite exploiter l’internet comme une vitrine. Nous allons donc progressivement devoir acquérir une vision à 360° de toutes les traces que nous laissons au quotidien de manière à maitriser l’image que l’on donne de nous même.

La majeure partie des utilisateurs ne mesure pas encore la complexité de la gestion de l’identité numérique, et ceci pour deux raisons : - les occasions de laisser des traces sont de plus en plus nombreuses ; - les moteurs de recherche conservent chacune des ces traces pendant de nombreuses années. Voilà donc très certainement quel sera le prochain défi à relever pour les utilisateurs de l’internet : prendre toutes les précautions nécessaires pour ne pas ternir l’image d’eux-mêmes (leur identité, leur double numérique) qu’ils sont progressivement en train de construire.

De quoi est constituée l'identité numérique ?

données formelles, coordonnées, c’est à dire tous les moyens numériques qui permettent de joindre un individu (email, messagerie instantanée, N° de téléphone), de l’identifier ou de le localiser (Adresse IP) ;, certificats, certificats qui sont délivrés par des organismes ) afin d’authentifier un utilisateur

données informelles, Commentaires, Publications, Photos, Achats, Réputation, Ce qu'on dit de moi

Droit

Tout comportement fautif qui cause un préjudice à autrui est source de responsabilité civile et peut donc être condamné sur le fondement de l'article 1382 du Code civil (source : www.legifrance.gouv.fr/).

« Le fait de faire usage, sur un réseau de communications électroniques, de l'identité d'un tiers ou de données de toute nature permettant de l'identifier, en vue de troubler la tranquillité de cette personne ou d'autrui, est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 € d'amende. Est puni de la même peine le fait de faire usage, sur un réseau de communications électroniques, de l'identité d'un tiers ou de données de toute nature permettant de l'identifier, en vue de porter atteinte à son honneur ou à sa considération. »

Charte du "droit à l'oubli sur Internet", Le 13 octobre 2010, a été signée, sous l'égide de Nathalie Kosciusko-Morizet, une charte du « droit à l'oubli dans les sites collaboratifs et les moteurs de recherche ». Il s'agit ainsi d'améliorer la protection de la vie privée des internautes en leur donnant un contrôle accru sur les données qu'ils publient sur internet. Les signataires s'engagent, notamment, à mieux informer les internautes sur les possibilités qui leurs sont offertes pour protéger leur vie privée, notamment en réglant les paramètres de confidentialité. La charte prévoit également la possibilité, pour l'internaute, de supprimer ou modifier les données publiées grâce à un « bureau des réclamations » virtuel. La suppression des données, des profils ou des comptes devrait ainsi être facilitée. À ce jour, une dizaine d'opérateurs, parmi lesquels Microsoft France, ont signé cette charte. On ne peut que regretter l'absence de Google et de Facebook...

Anti-plagiat à l'université Toulouse 2

Les archives ouvertes

Principe de fonctionnement (vidéo)

Réservoir d'articles auto-archivés, en accès libre, respectant le protocole OAI-PMH

Mutualisation des métadonnées

Objectifs

Faciliter l'accès aux résultats de la Recherche

Ne pas multiplier les bases de données pour décrire des ressources identiques

Services utilisant OAI

Universités numériques = contenus pédagogiques, Les Universités numériques thématiques (UNT) mutualisent, à l’échelle nationale, des contenus pédagogiques numériques : Texte, audio, vidéo, multimédia, etc., Utilisation de moissonnage de notices OAI, Utilisation du SupLOMfr, Liste des UNT, AUNEGE : Economie Gestion, UMVF : Santé et Sport, UNJF : Sciences juridiques et politiques, UVED : Environnement et Développement durable, UNIT : Sciences de l'Ingénieur et Technologie, UNISCIEL : Sciences fondamentales, UOH : Sciences humaines et sociales, Langues et cultures, Université Ouverte des Humanités Ressource pédagogique universitaire : Sciences humaines, des Sciences sociales, des Lettres, des Langues et des Arts., Accès libre mais possibilité de se créer un compte pour stocker des favoris, constituer un mini corpus., Ressources en philosophie (153), MOOCS

HAL : Hypers Articles en Ligne = articles + thèses, L'archive ouverte pluridisciplinaire HAL, est destinée au dépôt et à la diffusion d'articles scientifiques de niveau recherche, publiés ou non, et de thèses, émanant des établissements d'enseignement et de recherche français ou étrangers, des laboratoires publics ou privés, Ressources en Philosophie (1304), TEL = Thèses en ligne, Thèses en Philosophie (102)

Plate-forme de recherche fédérée

Isidore, ISIDORE est une plateforme de recherche permettant l'accès aux données numériques des sciences humaines et sociales (SHS). Ouverte à tous et en particulier aux enseignants, chercheurs, doctorants et étudiants, elle s'appuie sur les principes du web de données et donne accès à des données en accès libre (open access), Tutoriel, Ressources Philosophie (+ 28 000 références)

Moteurs de recherches spécialisés : littérature "académique", scientifique, universitaire (articles, prépublications, brevets thèses, rapports = Web invisible")

Scirus

SCIRUS est un moteur de recherche spécialisé dans la recherche de documents de nature scientifique publiés sur le web, produit par Elsevier Science à partir de la technologie FAST

Contrairement aux moteurs de recherche généralistes qui signalent toutes les pages découvertes par leur robot, SCIRUS n’indexe que les pages présentes sur des serveurs référencés par Elsevier pour leur contenu scientifique.

En plus des pages web repérées par son robot, Elsevier a ajouté des documents issus de ses ressources électroniques (ScienceDirect), de bases de données (Medline, Nasa, Beilstein), des brevets us, de serveurs de pré-publications et Open Archive.

Limite : Scirus n’indexe que des pages présentes sur des serveurs référencés par Elsevier pour leur contenu scientifique

Google scholar

Objectifs, - « Google’s mission is to organize the world’s information » - Offrir une diversité d’outils et devenir la 1ère porte d’accès vers l’information - Construire de nouveaux marchés sur l’exploitation de nouvelles sources d’informations (ici la littérature scientifique) - Se positionne en rival par rapport aux offres commerciales de BDD, - Augmente la visibilité de la littérature scientifique sur le web - Facilite l’accès au texte intégral des publications - Offre une démocratisation de l’usage bibliométrique permettant aux chercheurs de suivre l’impact scientifique de leurs publications

Principes, Par rapport aux autres bases, Google Scholar cherche dans le texte intégral et pas seulement dans les métadonnées (auteurs, titres, résumés…), La recherche se fait en langage naturel : attention à la langue,aux synonymes, utiliser des termes scientifiques, La recherche simple permet de combiner des mots-clés avec différents opérateurs

Limites, Opacité de l’algorithme et des technologies utilisées: Que définit-il par « scholary » ?, Google scholar ne donne : - aucune liste de ses sources, - ni d’informations sur le type de documents traités, - ni sur la période couverte et le volume disponible

Savoir présenter les résultats de sa recherche

les normes bibliographiques

Grands principes, Nécessité de citer ses sources : toute source utilisée doit être clairement identifiée, L’important est de respecter une règle absolue : toujours se tenir à une seule façon de faire et ne jamais changer de présentation en cours de travail., les noms d’auteurs sont placés en ordre alphabétique ; pas plus de trois auteurs, sinon on met "et al.", les ouvrages d’un même auteur sont placés en ordre chronologique

Monographie, Papier, NOM Prénom. Titre : sous-titre. Lieu de publication : éditeur, date de publication. Importance matérielle. Collection. Notes. Numéro normalisé., Ex : HUGO Victor. Notre-Dame de Paris 1482. Paris: Gallimard, 2009, 953p. (Folio 4849), Numérique en ligne, NOM Prénom de l’auteur. Titre [en ligne]. Lieu d'édition : Éditeur, année de publication, nombre de pages. Disponible sur : URL (date de consultation), Ex : CROWELL Benjamin. Conservation laws [en ligne]. 2nd Ed. Fullerton, USA : Light and Matter, 1998. Disponible sur : http://www.lightnadmatter.com (consulté le 31.01.2001).

Article, Papier, NOM Prénom de l’auteur. Titre de l'article. Titre de la revue, année de publication, volume, numéro, pagination. ISSN (facultatif), Ex : SANCHEZ L. Rafael. A new cyclic anisotropic model for plane strain sheet metal forming . International journal of mechanical sciences, 2000, vol. 42, n° 4, pp. 705-728., Numérique en ligne, NOM Prénom de l’auteur. Titre. Titre du périodique [en ligne]. Année de publication, volume, numéro, pagination. Disponible sur : URL (date de consultation), Ex : COWEN Ron. X-rays unveil secret lives of black holes . Science news [ en ligne ]. 2001, vol. 159, n°1, pp. 1-16. Disponible sur : http://www.sciencenews.org/20010106/fob5.asp (consulté le 31.01.2001)

Zotero

Faire de la veille automatisée

Outils de veille

Flux RSS, Un fil RSS (Really simple syndication) est un flux d'information en provenance d'un site Internet possédant cette fonction., Il inclut les titres des articles, des résumés et des liens vers les articles intégraux que l'on pourra éventuellement consulter en ligne., Tous les sites d'actualités proposent des fils RSS mais aussi certaines bases de données comme FRANCIS ou des moteurs comme ISIDORE permettant ainsi de faire de la veille automatisée sur une requête !

Agrégateurs, Netvibes

La bibliométrie

« L’application des mathématiques et des méthodes statistiques aux livres, articles et autres moyens de communication » (Pritchard, 1969)

L'analyse bibliométrique, à travers l’exploitation statistique des publications, permet de mesurer la production scientifique d'un pays, d'un institut, d'un chercheur. Elle apporte une appréciation complémentaire à l'expertise scientifique.

L’analyse bibliométrique est un outil essentiel pour :

fournir un outil de comparaison globale (à l’échelle d’un pays ou d’un organisme par exemple),

suivre l’évolution d’une discipline,

identifier des réseaux de collaboration,

estimer l'impact des travaux d’un pays, d’un organisme ou d’un individu.

Create your own awesome maps

Even on the go

with our free apps for iPhone, iPad and Android

Get Started

Already have an account?
Sign In