Personnalité antisociale

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Personnalité antisociale by Mind Map: Personnalité antisociale

1. Que faire ?

1.1. Annoncer que les règles sont frustrantes, mais qu’elles ont leurs raisons d’être.

1.2. Tolérance zéro pour la violence

1.3. Lui démontrer les avantages qu’il peut y avoir à être honnête.

1.4. Mettre l’accent sur les conséquences négatives des comportements inadaptés.

1.5. Utiliser la directivité et la fermeté.

1.6. Exprimer son seuil de tolérance, ses limites.

1.7. Clarifier les règles et les exigences.

1.8. Nommer les réactions dysfonctionnelles et leurs conséquences.

1.9. Refuser les demandes spéciales.

1.10. Nommer les responsabilités à l’égard d’autrui.

1.11. Apporter des exemples concrets au présent

1.12. Faciliter l’appropriation des cognitions qui précèdent l’action

1.13. Travailler sur les cognitions erronées.

1.14. Mettre l’accent sur le motif (le ramener à lui) lors d’une tentative de prise de contrôle

1.15. Accueillir la déprime sans diminuer la conséquence de ses actes

2. manifestation ou observations

2.1. Agressive, sa vie est sillonnée d’actes délinquants : destruction de biens, molestation, vol, activités illégales (elle possède souvent un casier judiciaire).

2.2. Elle est souvent mêlée à des conflits (veut un aménagement personnalisé).

2.3. Elle a connu des périodes sans emploi et elle a de la difficulté à maintenir une activité professionnelle régulière (quitte l’emploi sans raison justifiée ou sans avoir prévu la suite).

2.4. Elle a de la difficulté à se conformer aux normes et lois et peut poser des gestes antisociaux (ne suit guère les règles).

2.5. Elle est peu tolérante et irritable (utilise le rapport de force tels la menace, le chantage).

2.6. Elle est centrée sur les gains immédiats (tous les moyens sont bons pour parvenir à ses fins).

2.7. Impulsivité et incapacité à planifier à l’avance.

2.8. Elle honore peu ses obligations familiales, sociales et financières, elle est centrée sur elle et n’a aucun remords (absence de sentiment de culpabilité).

2.9. Elle manque de respect soit par des mensonges, soit par des abus de confiance en vue d’un plaisir ou d’un profit personnel.

2.10. Elle change souvent d’amis, de relations, d’adresse.

2.11. Passe à l’acte avec mépris des conséquences; feindra les remords.

3. Symptômes

3.1. (A) Il s'agit d'un mode général de mépris et de transgression des droits d'autrui qui survient depuis l'âge de 15 ans, comme en témoignent au moins 3 des manifestations suivantes :

3.1.1. 1) Incapacité de se conformer aux normes sociales qui déterminent les comportements légaux, comme l'indique la répétition de comportements passibles d'arrestation

3.1.2. 2) Tendance à tromper par profit ou par plaisir, indiquée par des mensonges répétés, l'utilisation de pseudonymes ou des escroqueries

3.1.3. 3) Impulsivité ou incapacité à planifier à l'avance

3.1.4. 4) Irritabilité ou agressivité, indiquées par la répétition de bagarres ou d'agressions

3.1.5. 5) Mépris inconsidéré pour sa sécurité ou celle d'autrui

3.1.6. 6) Irresponsabilité persistante, indiquée par l'incapacité répétée d'assumer un emploi stable ou d'honorer des obligations financières

3.2. (B) Âge au moins égal à 18 ans

3.3. (C) Manifestations d’un Trouble des Conduites débutant avant l’âge de 15 ans

3.4. (D) Les comportements antisociaux ne surviennent pas exclusivement pendant l’évolution d’une schizophrénie ou d’un trouble bipolaire

4. À proscrire ..

4.1. Jouer au héros avec ce type de personnalité

4.2. Tolérer les paroles ou les gestes violents

4.3. Croire à la théorie que si je l’accepte inconditionnellement, elle va changer

4.4. Nihilisme (il n’y a rien à faire)

4.5. Alliance illusoire.

4.6. Déni et/ou tromperie.

4.7. Impuissance et culpabilité.

4.8. Dévalorisation

4.9. Frustration et mépris

5. Obstacles à l'intervention

5.1. Blâme les autres

5.2. Faible sens de la culpabilité

5.3. Conteste l’autorité, les règles.

5.4. Change souvent d’emploi, d’adresse

5.5. Impulsivité

5.6. Incapable de se conformer aux règles