Create your own awesome maps

Even on the go

with our free apps for iPhone, iPad and Android

Get Started

Already have an account?
Log In

Communication dans les groupes by Mind Map: Communication dans
les groupes
0.0 stars - 0 reviews range from 0 to 5

Communication dans les groupes

Mindmap dont le plan est tiré de : La communication. Etat des savoirs 3e édition actualisée 416 pages Philippe Cabin et Jean-François Dortier Collection : Synthèse Edition sciences Humaines

ESPACES DE TRAVAIL

l'organisation de l'espace peut exprimer la hierarchie ou l'image de l'entreprise. Elle détermine fortement la communication entre les personnes. (Gustave-Nicolas FISCHER)

Espace MIROIR de l'organisation

Deux exemples,celui de l'espace et de la hiérarchie et celui de la flexibilité. Les bureaux sont très clairement aménagé et répartis suivant la place de chacun dans la pyramide sociale de l'organisation. L'ménagement révèle davantage un mode de fonctionnement qu'une adéquation par rapport au travail. Hors plus la tâche a effectuer est pauvre, plus la qualité de l'environnement peut être un facteur de motivation.

Espace de travail et CULTURE d'entreprise

La faculté de l'espace de travail à porter les valeurs et la culture de l'entreprise s'exprime aussi dans la façon dont le personnel décode et interprète l'environnement.àpm

TERRITOIRE, espace personnel et appropriation

A travers la notion d'esapce s'exprime les processus anthropologiques et psychologiques fondamentaux: le rapport au territoire, le marquage et l'appropriation de ce territoire, la nécessité de l'espace personnel et de l'intimité (G. N. FISCHER, "Psychologie des espaces de travail', 1989)

SATISFACTION au travail

Les employés qui estiment s'être approprié leur espace de travail ont tendance à le trouver moins bruyant, moins perturbant et moins exigu, que d'autres employés trvaillant dans le même type d'espace mais qui l'évaluent comme moins personnel.)

HIERARCHIE et organisation de l'espace

L'évolution de l'aménagement du travail de bureau permet de dégager la façon dont a établi des liens entre la configuration de l'espace et sa performance par rapport à la circulation de l'information. L'expérience montre que le fonctionnement de la communication est essentiellement déterminée par des facteurs organisationnels et non spaciaux.

Processsus "automate" et processus "informate"

Pour Shoshana Zuboff (1988), concernant l'introduction de l'informatique il existe deux processus, un processus "automate" et un processus "informate". Les processus "automate" introduisent les nouvelles technologies sans remettre en cause les activités et l'espace. Dans les processus "informantes" l'introduction de l'informatique est utilisée comme une opportunité qui permet de rendre les processus organisationnels plus efficaces.

Kurt Lewin et DYNAMIQUE DE GROUPES

C'est à Kurt Lewin, psychologue allemand émigré aux USA dans les années 1930, que l'on doit l'expression dynamique de groupe. A travers cette théorie il mets l'accent sur l'amélioration de l'efficacité individuelle et sociale par le groupe. Kurt Lewin applique le principe de la Gestalttheorie (psychologie de la forme) à l’étude des groupes. Le groupe est un tout qui ne se réduit pas à la somme de ses parties. Il constitue avec son entourage immédiat une structure dynamique (un champ), dont les principaux éléments sont les sous-groupes, les membres, les canaux de communication, les barrières, et dont Lewin a essayé de donner une représentation graphique topologique

changement des habitudes alimentaires des américaines

Auteurs

Thérèse Evette et François Lautier (2000)

Gustave-Nicolas FISCHER (1997)

Denis Ettighoffer (1994)

SPECIFICITES

Le FORMATEUR

La communication des savoirs ne se réduit pas à une simple transmission. L'enseignant doit aussi prendre en compte les relations affectives, les représentations, les décalages linguistiques et socioculturels qui peuvent brouiller le message pédagogique (Philippe Meirieu)

CREER LE CONSENSUS

La prise de décision dans les groupes s'opère par une combinaison de deux registres de la communications un registre socio-émotionnel, et un autre orienté vers l'efficacité et la rigueur. "Comment les individus parviennent-ils à prendre une décision en commun ? En réduisant les conflits par une solution de compromis qui les met d'accord, répondaient les spécialistes. Mais les recherches des vingt dernières années ont établi que la participation de chacun à la discussion approfondie des problèmes aboutis à une évolution et une polarisation des choix, donc à un changement des opinions ou des jugements, voire des normes du groupe"

Willem DOISE

Communication orale scientifique

Une bonne communication orale, c’est d’abord un résumé présentant une question claire, des méthodes correctes et des résultats inté- ressants. Une fois le résumé accepté, il faut Cibler un Objectif Unique et Absolu de Communication (COUAC), c’est-à-dire choisir ce que le public doit retenir (le résultat le plus important et son implica- tion majeure pour le public) et préparer la présen- tation en fonction du COUAC.

"Prise de Parole.com", Trucs utiles

ORGANISATIONS

Quand les organisations communiquent ?

l'exposition des technologies de l'information facilite-t-elle réellement la circulation de l'information à l'intérieur et à l'extérieur de l'entreprise ? les années 1980 sont l'ère de "l'euphorie communicationnelle "(Thomas Heller), , dans les années 1990, les NTIC sont remises à leur place (Pierre Delcambre), dans les années 2000 c'esrt l'arrivée du web 2.0 qui est en question.

le GROUPWARE, les logiciels libres collaboratifs

Paris, gare du Nord, tous les voyageurs descendent

les enjeux du Web2.0 en entreprise (2007)

Anthropologie de la communication

Vers de nouveaux paradigmes

Les sciences de l'information et de la communication construisent des modèles et des paradigmes nouveaux. Par exemple c'est le cas de la théorie des processus d'Alex MUCCHIELLI (1998) Dans ce paradigme, il n’existe aucune réalité objective pas plus que de vérité « en soi », au sens des courants positivistes. Les acteurs sociaux construisent la vision du monde dans lequel et avec lequel ils vivent et interagissent. En conséquence, il n’y a de vérité que perçue et analysée par des acteurs en situation : « elle est d’abord, “sens commun” pour un groupe, puis elle est ensuite une construction scientifique pour des chercheurs qui veulent en rendre compte »

Les REUNIONS

Rôle, préparation, animation et suivi de réunion dont compte rendu.

Communication et ORGANISATION

Henry MINTZBERG considère que le communication comme un des trois domaines fondamentaux du dirigeant. Elle se classe en quatre grands thèmes : les rapports interpersonnels à l'intérieur de l'organisation; l'entreprise comme système d'information (consignes,procédures..), le management entre direction et salariés,et enfin la communication externe.

Henry MINSTBERG

Illusions de la Communication organisationnelle

Communication EXTERNE et INTERNE, structure du groupe et circulaire de l'information, groupes centralisés, groupes non centralisés, la communication interne, Regards divergents sur ce qu'est la communication, les maladies, absence de dispositif formalisé, communication formelle prend le pas sur les R.H., la présence de maillons faibles, décalage de vitesse entre les circuits d'information, discordances des sources, l'inflation et la pénurie des échanges, pistes d'action

à la recherche de la communication EFFICACE, Sept principes (M.R. Chartier), Six attitudes (Lyman W. Porter)

les dimensions SYMBOLIQUE et culturelles

Sociométrie et analyse de réseaux, modèle sociométrique, Jacob L Moreno, "Words of father", "Psychodrama", De Morin à Moreno, sociogramme, exemple de sociographe

MODELES

POSITIVISTES

Théorie de l'information, Information, Bruit, Redondance

Communication à deux niveaux, LEADER d'OPINION, GROUPE d'APPARTENANCE, Elihu KATZ & Paul LAZARFELD (1955)

Le modèle MARKETING, AUDIT, PROBLEMES, STRATEGIE, actions de communication

CONSTRUCTIVISTES

Modèle de l'HYPERTEXTE, L'approche communicationnelle

Modèle SITUATIONNEL, Alex MUCCHIELLI

Video : constructivisme

SYSTEMIQUES

modèle INTERACTIONISTE et systémique, "Jeu bureaucratique à la française", Michel Crozier

modèle de l'ORCHESTRE, Yves WINKIN, pour une anthropologie de la communication, interview de Yves WINKIN

modèle TRANSACTIONNEL, Analyse Transactionnelle, les trois états du MOI, PARENT, ADULTE, ENFANT, les transactions, Les positions de vie, Videos, Analyses transactionnelles & idées reçues, modèle transactionnel, Eric BERNE, The Theory (part 1 of 2), Eric BERNE, The Theory (part 1 of 2)

modèle SOCIOMETRIQUE, Jacob L Moreno, "Words of father", "Psychodrama", De Morin à Moreno, sociogramme