Online Mind Mapping and Brainstorming

Create your own awesome maps

Online Mind Mapping and Brainstorming

Even on the go

with our free apps for iPhone, iPad and Android

Get Started

Already have an account? Log In

La médiation numérique : dispositifs techniques by Mind Map: La médiation numérique : dispositifs techniques
3.0 stars - 1 reviews range from 0 to 5

La médiation numérique : dispositifs techniques

"La médiation numérique est une démarche visant à mettre en œuvre des dispositifs de flux, des dispositifs passerelles et des dispositifs ponctuels pour favoriser l’accès organisé ou fortuit, l’appropriation et la dissémination de contenus à des fins de diffusion des savoirs et des savoir-faire." Silvère Mercier

Organiser et structurer sa veille professionnelle

Avoir une veille organisée

Ce service repose sur l’éditorialisation d’informations sélectionnées et filtrables sur twitter • http://www.netpublic.fr/2012/05/comment-diffuser-les-resultats-de-la-veille-avec-les-outils-de-curation-scoop-it-et-paper-li/ • http://www.slideshare.net/UrfistRennes/diffuser-les-rsultats-de-la-veille-avec-les-outils-de-curation-scoopit-paperli

La veille au fil du web

Structurer les résultats

Dispositifs de diffusion des contenus pour le public et la co-production par les publics

Blog et RSS

Wordpress, Spip et Blogger sont trois plateformes de blog qui peuvent être utilisées comme sites web « classiques ». Elles ont l’avantage d’être relativement malléables et supportées par des communautés d’utilisateurs. Wordpress et Blogger existent en version gratuite sans nécessité d’hébergement. En revanche pour un usage plus professionnel, Blogger ne possède pas de version téléchargeable et modifiable à souhait et n’est donc pas la solution idéale. Pour des outils plus performants (mais aussi plus complexes à mettre en œuvre) voir Joomla, Typo3 ou Drupal par exemple. La charte graphique et la ligne éditoriale sont à définir bien amont, surtout si elle doit être « croisée » avec d’autres sources d’informations et modes de diffusion. Plusieurs blogs thématiques peuvent compléter la ligne éditorial d’un site principal plus institutionnel.

Sélections de sites

Réseaux sociaux

Textes - livres - diapo

Ces outils en ligne permettent d’apporter une meilleure lisibilité de vos documents (textes et/ou images) sous forme de diaporamas, de livres…

Médias

Ces services de partage apportent la diffusion, l’organisation sous forme de listes de lecture (playlist) ou de diaporamas ; le tout étant diffusé grâce à l’aspect communautaire de ces sites.

"Cartographies"

dispositifs mobiles

Statuts des publications

catalogue

Edito thématique issu de la veille et de ses propres contenus

Les trois services web scoop.it, storify et instantpaper fonctionnent sur le principe de la mise en page automatisée d’informations que vous aurez préalablement sélectionnées (éditorialisation).

Exemples de médiations numériques

médiation globale

http://www.ubib.fr/

www.guichetdusavoir.org

http://www.pointsdactu.org/

http://mediamus.blogspot.com/

http://everitoutheque.viabloga.com/

La cartoguide - Médiathèque Pays de Romans

http://www.pearltrees.com/multimedia

http://www.bibliopedia.fr/index.php/Biblioth%C3%A8ques_sur_netvibes

http://www.bibliopedia.fr/index.php/Bibliospaces

http://www.jvbib.com/blog/

Créer avec le public pour l'accès aux pratiques et contenus culturels

Animations construites en fonction d'un objectif général

Lien avec les collections, avec le contexte local et  avec le contexte culturel et le multimédia Il s'agit de replacer l'animation multimédia jeunesse dans un cadre plus global : - politique documentaire de la médiathèque - politique culturelle de la médiathèque - politique d'animation - politique multimédia Cette intention permet de replacer l'animation multimédia dans le cadre des usages des personnes, de l'accès de chacun à la culture et de l'outil multimédia comme outil d'information, d'accès au savoir et à la culture, comme outil de création, mais aussi de médiation culturelle et enfin d'animation culturelle. On ne peut cantonner l'animation multimédia dans une considération uniquement technicienne et destiné à des informaticiens. Cette considération était très en vogue dans les années 90, mais ce serait oublier que l'informatique n'est qu'un outil lié à des usages dont une grande partie sont des usages à caractère culturel dans le sens large du terme. Il faut donc faire un effort particulier pour penser ces outils dans la politique d'animation culturelle comme des outils qui font partie des ceux que l'on peut utiliser.

Animations possibles en fonction des médias

De la médiation culturelle à l'animation multimédia à vocation culturelle ?

Médiation "spontanée" : aider en accès libre

Sélection et production de contenus

choix des collections

Le choix des collections d'une bibliothèque est bien entendu essentiel et central. La question qui se pose ensuite est sa valorisation auprès du public : son accès et sa visibilité. Il est toujours difficile, long et onéreux de faire évoluer son OPAC. Pourtant, c'est grâce à certaines fonctionnalités que celui pourrait devenir vraiment en adéquation avec les besoins et les usages du public. Au delà de cet élément essentiel, on peut trouver des solutions alternatives pour valoriser ses collections.

création de "critiques" sur les collections

Les commentaires, avis, rédactions d’articles sur les collections sont autant de sources d’informations qui valorisent le travail des bibliothécaires, mais surtout qui apporte une réelle plus-value aux collections elles-mêmes. Il s’agit donc de valoriser ces apports aux collections qui sont autant de repères pour les usagers. Dans un deuxième temps, il faut penser à intégrer les « avis » des usagers dans le circuit de production d’informations.

création de contenus sur une thématique

Les bibliographies, expositions permettent d’agréger de manière thématique des contenus épars. Ce type de travail est lourd mais important ; les sélections ciblées sont autant de documents à mettre à porter du plus grand nombre.

sélection des informations de veille

A cette étape se réalise la distinction entre les informations de veille purement professionnelle, celles que l’on peut diffuser au public, puis l’organisation thématique et éditoriale de la diffusion des informations.