Online Mind Mapping and Brainstorming

Create your own awesome maps

Online Mind Mapping and Brainstorming

Even on the go

with our free apps for iPhone, iPad and Android

Get Started

Already have an account? Log In

Mission Lescure - Audition de Lionel Maurel et Silvère Mercier pour le collectif SavoirsCom1 by Mind Map: Mission Lescure - Audition de Lionel Maurel et Silvère Mercier pour le collectif SavoirsCom1
0.0 stars - 0 reviews range from 0 to 5

Mission Lescure - Audition de Lionel Maurel et Silvère Mercier pour le collectif SavoirsCom1

2 propositions: une réforme globale pour faire en sorte que le passage au numérique n’entraîne une réduction dramatique des droits des internautes et participe du redressement productif...

Légaliser les échanges non-marchands dans TOUS les secteurs, sans chronologie et instaurer une contribution créative

Soutenir les modèles alternatifs de financement de la création et les usages collectifs des amateurs sur les territoires

Conclusion et Synthèse

4 idées principales

3 recommandations

Constat 1 : Dans une économie de l'attention, le partage non marchand est massif, il ne peut pas être empêché

Nous sommes des bibliothécaires acteurs publics et engagés pour les biens communs de la connaissance, notre rôle n'est pas d'inventer des modèles économique, mais de souligner le poids des pratiques. Cofondateurs du collectif SavoirsCom1, autour des biens communs de la connaissance.

Commencer par la copy party : leur expliquer le concept et les mettre face à un paradoxe : la copie est partout, mais le cadre légal empêche ce qu'il est très aisé de faire aujourd'hui : le partage.

nous leur offrons un exemplaire de la revue Médium sur la Copie où un article explique dans les détails la CopyParty

Nécessité absolue pour la Mission de prendre en compte les pratiques amateurs et de ne pas raisonner à partir d’une distinction obsolète Artistes/Public. Nécessité de prendre en compte le rôle des internautes dans la création et de le considérer comme source de valeur (actuellement systémtiquement dévalorisé). Rappeler déclarations absurdes du genre Joffrin (internet ne produit rien), Filippetti (Internet où rien n’est éditorialisé).

le partage non marchand et les oeuvres non commerciales ne sont pas des phénomènes marginaux, ils représentent une part non négligable des "pratiques amateurs" (non pas amateur au sens pratique artisitique mais amateur du net, au sens noble, celui qui aime)

Poser ensuite la pirate box sur la table, leur demander s’ils savent de que c’est et expliquer que si les livres étaient sous forme nuémrique à l’intérieur, on ne pourrait pas les leur donner, même si on les avait acheté légalement. Leur demander pourquoi ?

Indiquer alors le postulat fondamental de l”intervention : le partage ne peut être empêché aujourd’hui. Il peut juste être rejeté dans l’illégalité par une prohibition légale, comparable à celle qui frappait l’alcol aux Etats-Unis dans années 30 et avec les mêmes effets négatifs (crimininalité liée, etc). + citation lessig :

Constat 2 : L'économie de l'attention suppose de renouveler les modèles de création de valeur et d'accompagner les pratiques amateurs

Importance cruciale d’expliquer ce qu’est l’économie de l’attention et son fonctionnement. Parler du concept d’enclosures et notamment enclosures techniques ou attentionnelles.

le rôle des tiers lieux et des médiateurs dans l'économie de l'attention : accompagner les territoires pour diminuer les enclosures