Online Mind Mapping and Brainstorming

Create your own awesome maps

Online Mind Mapping and Brainstorming

Even on the go

with our free apps for iPhone, iPad and Android

Get Started

Already have an account? Log In

KARL POPPER 1902-1994 épistémologie by Mind Map: KARL POPPER 1902-1994 épistémologie
0.0 stars - 0 reviews range from 0 to 5

KARL POPPER 1902-1994 épistémologie

Carte par François Jourde www.jourde.eu 2009

La démarche scientifique

n'est pas inductive

> induction = passage du particulier au général, des faits observés aux lois.

est hypothético-déductive

Le critère de démarcation science/pseudo-science

critère de "falsifiabilité" ou de "réfutabilité".

une théorie est scientifique si on peut en déduire au moins un test empirique qui pourrait la réfuter

La vérité en science

pas de vérifications, mais de la corroborration

pas de vérité, mais de la vérissimilitude

pas de dogmatisme :

Dogmatisme : la connaissance de la vérité est certaine.

pas de scepticisme :

Scepticisme : rien n'est certain.

L'expérience

ne prouve pas la vérité…

…mais prouve la fausseté

Logique de la découverte scientifique (1934)

varia

en vidéo…

citation

"Our belief in any particular natural law cannot have a safer basis than our unsuccessful critical attempts to refute it."Karl PopperConjectures and Refutations  

article encyclopédie

La contribution la plus importante de Popper à la philosophie des sciences fut sa définition de la méthode scientifique. Dans la Logique de la découverte scientifique (1959), il s'opposa à l'idée que l'induction soit la méthode qui préside à la constitution de la science. Selon lui, l'induction ne permet ni la découverte ni la confirmation des hypothèses scientifiques. Il soutient que ces dernières ne sont pas formées inductivement, c'est-à-dire à partir de l'observation de régularités, mais sont le fruit de l'imagination créatrice du scientifique. De plus, l'accumulation d'énoncés d'observations particuliers ne suffit jamais à justifier un énoncé général, et les hypothèses scientifiques sont des énoncés généraux.Selon Popper, les hypothèses scientifiques sont testées déductivement : on dérive d'elles des énoncés singuliers testables empiriquement. Si le test est négatif, l'hypothèse elle-même est réfutée. Popper soutient que l'activité scientifique consiste à tenter de falsifier des hypothèses. Si une hypothèse résiste à cette entreprise, elle peut être provisoirement acceptée. Mais aucune théorie scientifique ne saurait être établie définitivement. La falsifiabilité des énoncés scientifiques est le critère qui permet de distinguer les sciences de ce que Popper appelle les « pseudo-sciences ». Les énoncés de ces dernières disciplines sont vagues et disent peu de choses sur le monde. De ce fait, il est toujours possible de les rendre compatibles avec des faits contradictoires. Les exemples de pseudo-sciences les plus marquants du XXe siècle sont, selon Popper, la psychanalyse et le marxisme.Microsoft ® Encarta ® 2009. © 1993-2008 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

Discussion sur Quora