Create your own awesome maps

Even on the go

with our free apps for iPhone, iPad and Android

Get Started

Already have an account?
Log In

Gestion durable des ressources by Mind Map: Gestion durable
des ressources
0.0 stars - reviews range from 0 to 5

Gestion durable des ressources

Les ressources doivent être gérées pour satisfaire les besoins de nos sociétés. Il existe plusieurs visions sur les types de gestion que nous devrions adoptés. Plusieurs facteurs sont en jeu et les ressources varient beaucoup à travers le globe. Voici donc un aperçu de la complexité du terme «gestion durable des ressources».

Ressources

Une ressource est tout ce qui peut être exploitable et pouvant servir au bien-être de l'homme.   Source : Parrot, L. Gestion durable des ressources, 2011. Notes de cours, Université de Montréal, Québec, Canada.

Renouvelables

Les ressources renouvelables sont des biens naturels (l'énergie, le sol, l'eau...) qui se regénèrent par eux-mêmes.  Pour qu'elles soient renouvelables, la production de ces ressources doit rester supérieure à leur consommation. Sources : Parrot, L. Gestion durable des ressources, 2011. Notes de cours, Université de Montréal, Québec, Canada. http://dictionnaire.sensagent.com/ressource+renouvelable/fr-fr/

Permanentes

Potentiellement permanentes

Non-renouvelables

Les ressources non-permanentes ont une quantité disponible définie, donc elles peuvent s'épuiser.  Un exemple : les engrais naturels et les combustible fossiles. Source : Bouchard, M.A. Géologie générale, 2011. Notes de cours, Université de Montréal, Québec, Canada.

Destructibles

Recyclables

Stocks

Les stocks représentent tout ce qui est contenu dans l'environnement, mais qui n'est pas une ressource et qui n'a pas de valeur ou d'utilité pour l'homme. Source : Parrot, L. Gestion durable des ressources, 2011. Notes de cours, Université de Montréal, Québec, Canada.  

Types de ressources

On retrouve distinctes ressources dans les différents milieux qui composent notre environnement. Nous vous en présentons quelques exemples.

Forestières

Hydrologiques

Énergétiques

Biodiversité

Minières

Sols

Services écologiques

Les services écologiques sont des supports pour la vie humaine. Ils permettent une meilleure qualité de vie. Les services ecologiques maintiennent et contrôlent différentes ressources nécessaires à l'Homme et protègent l'humain et l'environnement. Source : Parrot, L. Gestion durable des ressources, 2011. Notes de cours, Université de Montréal, Québec, Canada.

Un exemple: les services offerts par la forêt, Stabilisation du terrain et contrôle de l'érosion, Rétention et maintient de la qualité de l'eau, Habitat et maintien de la biodiversité

Gestion de l'accès aux services écologiques, Rival, exclusif, Rival, non-exclusif, Non-rival, exclusif, Non-rival, non-exclusif

Biens écologiques

Les biens écologiques sont utilisés directement par l'humain pour la commercialisation. Ils proviennent des écostystèmes naturels. Source : Parrot, L. Gestion durable des ressources, 2011. Notes de cours, Université de Montréal, Québec, Canada.  

Gestion de l'accès aux biens écologiques, Rival, exclusif, Rival, non-exclusif, Non-rival, exclusif, Non-rival, non-exclusif

Biens communs, Elinor Ostrom, «Revisiting the Commons : Local Lessons, Global Challenges» : vers une gestion durable des biens communs, Solutions par les locaux, Coopération et participation des différents acteurs, Projets de gestion communautaire, Savoirs écologiques traditionnels, Garrett Hardin, «The Tragedy of the Commons» : un problème sans solution technologique, Privatisation, Législation

Évaluation

Pour bien évaluer les ressources qui restent disponibles, il est nécessaire de prendre en considération le système économique, le système écologique et le degré de développement technologique.     Source : Parrot, L. Gestion durable des ressources, 2011. Notes de cours, Université de Montréal, Québec, Canada.    

Système écologique

Système économique

Degré de développement technologique

Distribution non-équitable

C'est un fait : les ressources ne sont pas distribuées équitablement ni uniformément à travers le globe. Même à l'intérieur d'un pays, il y a une distribution des ressources qui n'est pas égale. Source : Parrot, L. Gestion durable des ressources, 2011. Notes de cours, Université de Montréal, Québec, Canada  

Changement à travers le temps

«Les ressources changent avec le temps.» En effet, comme les besoins des humains et les technologies disponibles changent avec le temps, les ressources ne sauraient rester les mêmes. Source : Parrot, L. Gestion durable des ressources, 2011. Notes de cours, Université de Montréal, Québec, Canada  

Analyse

Lors de l'analyse d'une ressource, il est impératif d'inclure certains facteurs : l'accès à cette ressource, ses lieux de production, les réseaux d'échanges et finalement les marchés de consommation ainsi que les marchés financiers.   Source : Parrot, L. Gestion durable des ressources, 2011. Notes de cours, Université de Montréal, Québec, Canada  

Accès

Réseaux d'échanges

Marchés de consommation

Marchés financiers

Lieux de production

Gestion

La gestion est l'application concrète de moyens que nous prenons pour gérer une ressource, du personnel, une entreprise, un organisme, etc.

Approches

C'est la direction qui sera prise dans notre choix de gestion d'une ressource.  Celle-ci reflètera à quoi nous aspirons en tant que société : profit immédiat, conservation et valeurs spirituelles,  accès selon les moyens avec un rendement soutenu ou développement durable.  Par le biais de ces diverses approches, les valeurs d'une société ressortent. Source : Parrot, L. Gestion durable des ressources, 2011. Notes de cours, Université de Montréal, Québec, Canada.

Exploitation

Préservation

Utilitaire

Durable, Approche intégrée, Approche communautaire, Approche par écosystème

Multiples acteurs

Les acteurs sont tout les gens concernés par un projet de gestion. Ils sont ceux qui jouent un rôle dans les prises de décisions ou dans le développement de projets dans le but d'oeuvrer vers un développement durable.  Diverses approches peuvent être mises de l'avant par ces différents acteurs.

Gouvernementaux, Ministère du développement durable et des parcs, Ministère de l'agriculture, des pêcheries et de l'alimentation, Ministère des finances, Ministère des ressources naturelles et de la faune, Agence de l'efficacité énergétique, Ministère des transports, Ministère des relations internationales, CRDI

ONG

Communautés locales

Sociaux, SETAC, ACIDD

Privés, Conservation de la nature

Intergouvernementaux, PNUE, Agence intergouvernementale de la francophonie, UNESCO, IPCC

Industries, Industrie Canada

Exemples d'aménagement

«L'aménagement du territoire est l'art ou la technique de disposer dans l'espace les hommes et leurs activités.» En ce qui concerne l'aménagement d'un territoire dans le cadre d'une gestion durable des ressources il faut intégrer différents écosystèmes de façon à assurer la durabilité de nos milieux naturels.  Plusieurs projets d'aménagement sont mis de l'avant afin d'améliorer les conditions de divers milieux. Nous présentons ici quelques exemples soit les forêts, les cours d'eau, les milieux urbains et les milieux ruraux. Source : http://www.envirobf.org/solssites/441-definition-de-lamenagement-du-territoire.html

Forêts, Zones de coupes, Parcs nationaux, Réserves naturelles

Cours d'eau, Littoraux, Rivières, Lacs, Bassins versants hydrographiques, Centrales et barrages hydroélectriques

Milieux ruraux, Terres agricoles, Ruissellement

Milieux urbains, Parcs, Transports, Zones industrielles, Zones résidentielles

Valeurs et éthique

Lors de l'élaboration d'une stratégie de gestion ou lors de l'application de cette stratégie, il faut travailler avec diverses communautés locales ayant différents systèmes de valeurs. Il est important de faire usage de notre sens éthique et de mettre en relation nos connaissances avec celles des locaux, car ceux-ci sont probablement ceux qui connaissent le mieux leur milieu. Une certaine éthique de travail et des valeurs doivent être intégrées au sein d'une organisation qui vise une gestion durable des ressources. Par exemple, le ministère du développement durable, environnement et parc, préconise certaines valeurs : l'équité, la rigueur, la responsabilité, la transparence et le respect. Sources : http://ecoconseil.uqac.ca/formation/Documents/1ecc803/valethiq.pdf http://www.mddep.gouv.qc.ca/ministere/valeurs.htm

Intégrité

Contraintes

Lors de la planification et de la réalisation d'un plan de gestion, il faut faire face à certains problèmes ou prendre en considération certaines contraintes. Il faut apprendre à composer avec ces éléments pour enfin aller vers une gestion durable des ressources.

Croissance démographique et économique, Besoins, Espace, Temps

Évolution technologique

Plus la technologie avance, plus la récolte de données, les systèmes de traitements et les méthodes sur le terrain évoluent. Avec une technologie plus avancée, meilleurs seront nos systèmes de planification et notre efficacité en gestion.  Une gestion durable des ressources  doit donc être en mesure de s'adapter à l'évolution technologique.

Adaptation

Une gestion durable des ressources est une gestion qui est adaptative et qui se doit de prendre en compte toutes les nouvelles connaissances acquises. Il doit y avoir une possibilité de modifier notre mode de gestion afin de s'adapter à ces nouvelles connaissances ou à une nouvelle technologie. Nous pouvons faire ressortir  trois types d'approches d'adaptation : 1) L'absence d'intervention 2) L'approche réactive 3) L'approche planifiée Sources : Parrot, L. Gestion durable des ressources, 2011. Notes de cours, Université de Montréal, Québec, Canada. http://www.fao.org/docrep/011/i0670f/i0670f02.htm http://www.gwp.org/Global/The%20Challenge/Resource%20material/NoteInformation_changementclimatique.pdf

L'absence d'intervention

L'approche réactive

L'approche planifiée

Développement durable

«Un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Le développement durable s’appuie sur une vision à long terme qui prend en compte le caractère indissociable des dimensions environnementale, sociale et économique des activités de développement.» Sources: http://www.mddep.gouv.qc.ca/developpement/definition.htm #definition   Le développement durable se définit sous trois dimensions : 1- Écologique 2- Économique 3- Ethnologique (social)   Ces trois dimensions sont toutes inter-reliées et doivent être considérées dans tout plan de gestion de développement durable. Akman, G., 2010 Environmental management 1. Notes de cours, McGill University, Québec, Canada.

Évolution du concept à travers le temps

Le concept de Développement durable a évolué avec le temps et les préoccupations de l'époque. Voici une petite chronologie (Leung, M. 2004) : 1972 : Conference de Stockholm  : “The Human Environment” "The protection and improvement of the human environment is a major issue which affects the well-being of peoples and economic development throughout the world" 1987 : Le rapport Brundtland “Our Common Future” Stimuler une croissance de qualité besoins humains élémentaires niveau de population soutenable Conserver et augmenter les ressources Technologie et gestion du risque Environnement et développement Équité 1992 : Rio "Environnement et développement" Désertification, Déforestation, pluies acides, couche d'ozone, surconsommation, pauvreté Années 2000 : les concepts de changement climatique, aliments certifiés biologiques, produits certifiés équitables 2010 : L'UNEP (Programme des Nations Unies pour l'Environnement) s'oriente vers 6 objectifs : Changements climatiques Désastres et conflits Gestion des écosystèmes Gouvernance environnemental Substances toxiques Utilisation efficace des ressources   Sources: http://www.unep.org/Documents.Multilingual/Default.asp?documentid=97&articleid=1503 http://www.edb.gov.hk/FileManager/TC/Content_4065/MaggiLeung.pdf http://www.un-documents.net/ocf-02.htm#I http://www.unep.org/gc/gc25/french/ http://www.unep.org/french/

Découverte de nouvelles techniques

Afin de maximiser le rendement avec un minimum de ressources, la technologie joue un rôle important dans le domaine du développement durable. Les nouvelles avancées technologiques peuvent être développées en laboratoire ou sur le terrain, en dialoguant avec les gens locaux et en apprenant le savoir traditionnel. Ces avancées peuvent augmenter la quantité de la ressource disponible, maximiser son utilisation ou minimiser l'impact de son utilisation sur l'environnement. Ex : capteurs photo-voltaïques, méthodes de tamisage des grains, découverte d'une variété de graine résistante aux maladies   Sources : http://www.sdtc.ca/index.php?page=home&hl=fr_CA Parrot, L. Gestion durable des ressources, 2011. Notes de cours, Université de Montréal, Québec, Canada.

Objectifs

S'intéressent aux relations entre les humains et la nature. Ceux-ci ont également pour but de créer, à l'aide des nouvelles priorités, un modèle de développement plus actuel, et ce, avec un regard critique. Selon le rapport Brundtland de 1987, le développement durable se définit en 8 objectifs : Stimuler la croissance Adopter une croissance de qualité Satisfaire les besoins humains élémentaires Contrôler un niveau de population soutenable Conserver et augmenter les ressources Adapter la technologie aux besoins et à la gestion du risque Intégrer conservation des ressources et développement Équité et justice pour tous Sources: http://www.mddep.gouv.qc.ca/developpement/definition.htm Akman, G., 2010 Environmental management 1. Notes de cours, McGill University, Québec, Canada. Our Common Future, Report of the World Commission on Environment and Development, World Commission on Environment and Development, 1987. Published as Annex to General Assembly document A/42/427, Development and International Co-operation: Environment August 2, 1987.http://www.un-documents.net/ocf-02.htm#I  

Intégrité de l'environnement

Efficacité économique, Multi-usage des ressources, Diversification économique, Achat de produits locaux

Équité sociale

Conditions nécessaires à l'équilibre

Le développement durable est la solution pour assurer la pérennité de l'environnement et du bien-être de la société. Il s'agit donc de faire des choix en considérant l'équilibre entre les besoins et les ressources, les idéaux et les contraintes. Source : Parrot, L. Gestion durable des ressources, 2011. Notes de cours, Université de Montréal, Québec, Canada.

Rythme d'utilisation vs régénération

Rythme d'épuisement vs rythme de développement

Quantité de pollution vs environnement

Pollution vs coûts écologiques

Approches de gestion durables

Approche durable : Exploitation d'une ressource sans causer d'impact négatif sur l'environnement ou les humains. Utilise les principes d'interdépendance et de l'usage multiple d'une même ressource. Les principes de l'approche durable sont détaillés dans la section Gestion. Dans la section Développement durable, on expose plutôt différents programmes de Développement durable existants. Des exemples d'aménagement sont listés dans la section Gestion Source : Parrot, L. Gestion durable des ressources, 2011. Notes de cours, Université de Montréal, Québec, Canada.

Gestion agricole de gestion intégrée, Agriculture biologique

Programmes d'aménagement forestier durable

Adaptation

Le développement durable doit être flexible aux besoins, projets et aux situations. On ne peut pas prévoir un accident qui cause une catastrophe environnementale, mais il faut savoir la gérer pour minimiser les dégâts. Pour ce faire nous avons recours à la capacité d'adaptation. La science est incertaine, les industries font des plans d'impacts environnementaux mais en réalité il y a beaucoup d'incertitudes. Nos connaissances du fonctionnement de la faune et de la flore sont très restreintes. Par exemple, nous ne comprenons pas complètement les besoins du saumon et son cycle vital. Donc si une catastrophe survient dans la région des grands bancs de poissons, il faut savoir s'adapter. Aussi, nous pouvons prévoir une partie des effets des projets individuels sur l'environnement, mais pas nécessairement les effets de leurs combinaisons. Il peut y avoir des effets cumulatifs ou synergiques. Il faut reconnaître ces incertitudes et préparer un plan qui s'y adapte. Il faut se préparer à l’inattendu, apprendre à travailler par essai-erreur lorsque c'est une nouvelle situation et chercher à atteindre la résilience, pas nécessairement la stabilité. L'écosystème pourrait ne jamais revenir comme avant, de par les nombreuses actions anthropiques. Il faut s'adapter à cette situation et travailler pour le meilleur état possible au présent, pas au passé. Il faut bâtir une approche flexible et intégrée, ouverte à la coopération et la collaboration plutôt qu'une hiérarchie stricte. Il faut aussi s'adapter aux moeurs des communautés. Par exemple, les objectifs, besoins et perceptions d'une chose ou un concept peut être très différents dans une communauté autochtone que dans la capitale. L'adaptation est un principe de gestion et de développement durable. En développement durable, il englobe plus d'éléments. Source: Akman, G., 2010 Environmental management 1. Notes de cours, McGill University, Québec, Canada.

Approches démocratiques