Create your own awesome maps

Even on the go

with our free apps for iPhone, iPad and Android

Get Started

Already have an account?
Log In

Doctorant 2.0 by Mind Map: Doctorant 2.0
0.0 stars - reviews range from 0 to 5

Doctorant 2.0

Plus d'informations sur http://fenetresur.wordpress.com/category/etudiants-2-0/ Carte téléchargeable en pdf. Auteur: Claire Cassaigne License CC: BY-NC

ETRE VU

Faire de la recherche, c’est autant savoir voir (chercher, trouver), qu’être vu. Il ne suffit pas de faire un travail de qualité ; encore faut-il le diffuser, ou du moins le rendre visible. Pour cela, 2 approches complémentaires: Mettre en avant le chercheur Mettre en avant ses travaux     … la suite sur www.fenetresur.wordpress.com

Promouvoir son identité

De manière générale, l’individu sur le Web doit se préoccuper de son identité numérique. D’un point de vue plus spécifique, le doctorant et le chercheur doivent se soucier également de leur identité numérique professionnelle. Il s’agira alors, non pas de limiter ses traces, mais de leur donner un sens, de les inscrire au sein d’une mise en scène visant l’amélioration de la visibilité du (futur) chercheur et de ses travaux.   … la suite sur www.fenetresur.wordpress.com

Par un blog professionnel

Par les réseaux sociaux professionnels, Comparatif Linkedin, Viadéo, MyScienceWork

Promouvoir ses travaux

Faire de la recherche n’est pas un acte égoïste, mais s’inscrit dans un projet plus vaste, celui de la contribution aux travaux existants et à venir. Mais encore faut-il que les recherches puissent trouver échos. Le cas du décès d’Ellen Roche en 2001 rappelle la tendance actuelle consistant à considérer que ce qui n’est pas en ligne n’existe pas. Or il existe différents moyens de partager ses travaux de recherche.   … la suite sur www.fenetresur.wordpress.com

Par le libre accès, Auto-archivage, Site personnel du chercheur, Blog professionnel, Outils de diffusion, Site de l'institution de rattachement, Archives ouvertes, Revue en libre accès, Annuaire DOAJ

Notions juridiques

VOIR

Veiller désigne le fait de rester attentif  afin de récolter des informations pertinentes relatives à un sujet précis, de façon continue et itérative. Elle s’oppose à la recherche informationnelle qui est, quant à elle, ponctuelle et finie. Il existe deux méthodes de veille informationnelle : pull : l’utilisateur va chercher périodiquement les informations dont la pertinence est évaluée au moment de la recherche. push : l’information est envoyée par la source, « poussée » de manière automatique vers l’utilisateur, en fonction des critères préétablis par celui-ci ; la pertinence de l’information est alors validée après réception.   ... la suite sur www.fenetresur.wordpress.com

Flux RSS

Les flux RSS (Really Simple Syndication) sont des « fichiers dont le contenu est produit automatiquement, en fonction des mises à jour » du site émetteur d’information (Wikipedia). Composés de liens cliquables, plus ou moins fournis (titre, auteur, date et/ou texte intégral) et renvoyant au site émetteur, s’y abonner permet de recevoir directement l’information actualisée d’une source (site Web, blog, social bookmarking…), sans avoir à la consulter sur son site d’origine. Ainsi, les flux RSS font partie intégrante du dispositif de veille informationnelle (méthode push). Ils permettent un gain de temps non négligeable pour l’e-veilleur. La récupération dynamique des flux passe par différents outils, tels que les agrégateurs.   ... la suite sur www.fenetresur.wordpress.com

Comparatif des agrégateurs Netvibes et Google Reader, Tutoriel Netvibes, Tutoriel Google Reader

Alertes

Les alertes sont des dispositifs qui se trouvent à la croisée des moteurs de recherche (pour un besoin d'information ponctuel à partir de mots-clés) et des flux RSS (pour une veille continue à partir de sources définies). Ils permettent : - la recherche en continue - par mots-clés - de façon automatique   ... la suite sur www.fenetresur.wordpress.com

Tutoriel Google Alertes (Fenetresur)

Social bookmarking

On désigne par « social bookmarking » le fait de stocker, de classer et de partager des signets. Ces derniers, appelés également favoris ou marque-pages, sont des pages Web au contenu digne d'intérêt et auxquelles on souhaite avoir un accès ultérieur facilité.   L’intérêt : retrouver ses favoris de n’importe quel ordinateur connecté à Internet, gérer une très grande quantité de signets, découvrir des sites à l’intérêt similaire en navigant dans les favoris publics des autres utilisateurs.   ... la suite sur www.fenetresur.wordpress.com

Comparatif des outils de social bookmarking Delicious, Diigo et Pearltrees, Tutoriel Diigo (sur Bibliolab.fr), Tutoriel Pearltrees

Service de référence virtuel

Les services de référence virtuels constituent un service numérique gratuit, offert par des bibliothèques, et proposant de répondre à distance (par mail, forum, messagerie instantanée ou courrier) à des questions d’ordre : bibliographique : Quelles sont les grandes références sur …? méthodologique : Quels outils utiliser pour une recherche sur …? pratique : Comment accéder au document …? factuel : Quelle est la définition de …? En quelle année …?     ... la suite sur www.fenetresur.wordpress.com

Boîte à outils

Le vocabulaire

Web 2.0

Identité numérique

Veille

Flux RSS

Social bookmarking

Tag

Wiki

Notions juridiques, Copyright, Droit d'auteur, Licence, Creative Commons, Copyleft, Domaine public

Les outils 2.0

Outils de diffusion, Comparatif Issuu, Calaméo, Scribd, Slideshare, Google Documents

Gestion bibliographique, Zotéro, Tutoriel Zotéro (sur Bibliolab)