Online Mind Mapping and Brainstorming

Create your own awesome maps

Online Mind Mapping and Brainstorming

Even on the go

with our free apps for iPhone, iPad and Android

Get Started

Already have an account? Log In

MEMOWAYS Workflow technique audiovisuel en 3 phases clef by Mind Map: MEMOWAYS Workflow technique  audiovisuel en 3 phases clef
0.0 stars - reviews range from 0 to 5

MEMOWAYS Workflow technique audiovisuel en 3 phases clef

Il s'agit de présenter via cette mindmap le workfkw audiovisuel tel qu'il se pratique aujourd'hui. Ce n'est clairement pas la solution pour un usage plus large - il y a donc des solutions à trouver pour optimiser le processus de "mise dans le nuage" des données audiovisuelles de base (les rushes de tournage, les vidéos d'archives).

3) MISE A DISPOSITION ET USAGES PUBLICS Matériel audio-visuel choisi (fichiers légers dans un format standardisé)

Upload dans le nuage Memoways (via FTP, une application dédiée, une "moulinette" HTML, ...)

1) CONTENU DE DEPART Matériel audio-visuel brut (cassettes, films, fichiers)

Il faut toujours récupérer les informations suivantes en parallèle des images (ce qui permettra de nommer le fichier avec ces infos, afin de ne pas perdre des informations importantes): - titre du document (le projet de film, le nom du rushe etc) - nom du réalisateur (de quoi pouvoir établir un contact complet) - nom de la production (de quoi pouvoir établir un contact complet) - date (aaaa-mm-jj) de la création du document (tournage) et du transfert (s'il y a lieu - par exemple télécinéma de 16mm à DV) - codec initial (s'il y a lieu, pas d'info pour la pellicule) - format initial - personnes qui sont dans les images - toute info qui peut être intéressante (liens internet, synopsis, sous titres, retranscription...)

Tournage

Archives

2) MISE EN FORME DU CONTENU Matériel audio-visuel numérisé: rushes des tournages, archives (sous forme de fichier)

Travail a faire dans un logiciel de montage dédié (type FinalCut etc)

Cette partie là pourrait faire l'objet d'un développement d'application spécifique. Les logiciels de montage classiques ne sont pas optimisé pour le travail sur les rushes mais plutôt sur le montage dans une timeline.Il faudrait imaginer une sorte de Lightroom pour la vidéo, où on peut faire des changements non destructifs à partir de fichiers en local (correction de couleur, audio, in/out), puis exporter des versions améliorées et compressées.