Transition écologique

Revendications écologiques Gilets Jaunes Lorient

Get Started. It's Free
or sign up with your email address
Rocket clouds
Transition écologique by Mind Map: Transition écologique

1. Agriculture/Alimentation

1.1. Suppression du glyphosate

1.2. Reformulation de la PAC (autosuffisance alimentaire)

2. Energies

2.1. Nationaliser les secteurs de l'énergie

3. Services publics

3.1. Retour du traitement des déchets, gestion de l'eau et des égouts en régie publique

3.1.1. Que l’on soit un village, une ville moyenne ou une grande ville, on est toujours gagnant à passer en régie publique. Les installations de distribution de l’eau ont une durée de vie de cent ans. Or en France, la comptabilité publique autorise à amortir les investissements sur toute la durée de vie des installations. En renouvelant 1 % du patrimoine chaque année, la répercussion sur les factures est très légère. À l’inverse, les entreprises privées exigent un amortissement, donc se remboursent sur le temps que durent leurs contrats, c’est-à-dire entre douze et vingt ans.Le droit à l’eau n’est pas compatible avec sa gestion par le privé. L’accès à l’eau ne peut en aucun cas être ramené à une condition financière : c’est une condition de vie

4. Logement

4.1. Mise en place d'un plan de financement pour l'isolation des logements

4.1.1. Budget actuel - Anah 2019 : 1.2 milliards € - réno bat publics 1.8 milliards € - Certificats économie d'énergie 6 milliards €

4.2. Application du principe pollueur-payeur

4.2.1. =taxe carbone généralisée

5. Transports

5.1. Transports en commun gratuits

5.1.1. Recettes commerciales TER, RER, métro, tram, bus urbains=5 milliards € par an (1/2 ISF) - Gratuité testée à Dunkerque, Tallin (Estonie, 420.000 hbts), Chengdu (Chine, 12 millions d'hbts) -Le fournisseur d’information routière Inrix a mesuré le coût des embouteillages, qui est aujourd’hui supérieur par français à ce que représenterait le coût de la gratuité de l’ensemble des transports en commun. Plus étonnant encore, dans certains cas, les recettes de billetterie s’avèrent inférieures aux dépenses pour les percevoir

5.2. Création/augmentation de la taxe sur les carburants polluants du transport aérien et maritime

5.2.1. CONTEXTE : le kérozène=ni TVA ni TICPE - Convention de Chicago : le carburant d'un avion ne peut être taxé à l'atterrissage. Il faut un vote unanime de 191 pays pour changer cette règle. - la France pourrait en revanche appliquer des taxes sur ses vols intérieurs Subventions françaises aux énergies fossiles en 2017 : 7.8 milliards € - Subvention gazole routier 740 millions € - Sub gazole agriculteurs 190 M€ - Sub gros consommateurs industriels gaz/charbon 530 M€ - Sub gazole non routier pour la construction 1.9 milliards € - sub kérozène 3 milliards € - Sub autoconsommation des raffineries 320 M€ - Sub taxis, GPL, butane, propane, charbon 1.5 milliards €

5.2.2. POUR : - taxer vols intérieurs=500 millions €. Tous les vols = 3 milliards €

5.2.3. CONTRE : - Navires et avions iront en partie s'avitailler ailleurs - Suppose révision du droit maritime international

5.2.4. ALTERNATIVE : taxer un équivalent consommation pétrole par atterrissage. Ressource (suivre le lien)

5.3. Annulation de la modification du contrôle technique 2019

6. QUI FINANCE LA TRANSITION ?

6.1. Augmenter le budget de la transition écologique et financer les projets de transition

6.2. Augmentation des taxes sur les produits de luxe ou polluants

6.2.1. - Les très riches émettent en France 40 fois plus de carbone que les pauvres. Source A noter proposition de remplacer ISF par IFM (impot sur fortune motorisée)=taxation en fonction du prix de la voiture+présence ou non d'alternative transport public.

6.2.2. CONTRE : les riches iront acheter ailleurs

6.3. Application du principe pollueur-payeur

6.4. Taxe sur la viande

6.4.1. CONTEXTE La filière "viande rouge" est réputée produire plus de GES que les transports. Filière viande française 6.6 milliards de CA en 2013

6.4.2. CONTRE : - contre de nouvelles taxes - au lieu d'instaurer une taxe, garantir un prix à l'éleveur

6.5. Supprimer les aides et financements pour les énergies fossiles

6.5.1. Subventions françaises aux énergies fossiles en 2017 : 7.8 milliards € - Subvention gazole routier 740 millions € - Sub gazole agriculteurs 190 M€ - Sub gros consommateurs industriels gaz/charbon 530 M€ - Sub gazole non routier pour la construction 1.9 milliards € - sub kérozène 3 milliards € - Sub autoconsommation des raffineries 320 M€ - Sub taxis, GPL, butane, propane, charbon 1.5 milliards €

6.6. Nationaliser les autoroutes, secteurs de l'énergie et les banques

6.6.1. Bénéfices 2016 des sociétés d'autoroutes françaises 2.8 milliards + dividendes reversés 4.7 milliards

6.7. Création d'une taxe sociale et écologique sur les produits d'importation

6.7.1. Montant des importations en 2016 (Insee) Industrie 349 milliards € Commerce 141 milliards € Transports : 50 milliards € Service 53 milliards € Autres : 36 milliards € Total 630 milliards €. Taxe 1%=6.3 milliards €

6.7.2. CONTRE : suppose une TCA (taxe carbone ajoutée = calcul pour chaque produit importé = ultra complexe)

6.8. REVENDICATIONS CONTRADICTOIRES Taxe carbone à 40 € la tonne qui financera directement la transition énergétique/Annulation de la taxe carbone

6.8.1. Prix actuel quota industriel 23.40 €. Prix actuel TC 44.60 € (2018, source Wikipedia). Doit passer à 65.40 € en 2020 mais hausse stoppée suite mouvement GJ (4 milliards € manque à gagner). Prix en Suède en 2018 : 125 € la tonne, sur la production et l'importation, tout le monde, contre allègement fiscalité du travail et des revenus. Coût de la TC sur un plein de GO : 2.3 € environ 100% de la taxe devait être reversée aux ménages habitants en zone de transports urbains (réduction impot ou chèque énergie). - Ce sont les plus riches qui émettent le plus de gaz à effet de serre, parce qu'ils ont les plus grosses voitures, qu'ils roulent beaucoup, qu'ils font beaucoup de voyages en avion, etc., mais ce sont les plus pauvres qui sont le plus touchés par la taxe carbone, parce qu'ils ont souvent des appartements mal isolés, de vieilles chaudières au fuel, qu'ils habitent loin des centre-villes, là où le prix des terrains est moins cher

6.9. TVA sociale et écologique

6.10. Mise en place de la règle verte

7. Autres

7.1. Lutte contre la montagne d'or en Guyane

8. Comment utiliser cette carte ? - Bulles rouges = revendications - Cliquez sur les points à gauche ou droite des bulles rouges pour avoir des éléments de contexte.